Neeme Järvi

Neeme Järvi est un chef d'orchestre estonien né à Tallinn le .

Pour les articles homonymes, voir Järvi.
Neeme JärviNeeme Jarvi
Nom de naissance Neeme Järvi
Naissance
Tallinn, Estonie
Activité principale Chef d'orchestre

Biographie

Il étudie d'abord à Tallinn et Leningrad, notamment sous la conduite d'Ievgueni Mravinski. À ses débuts, il occupe des postes en Estonie, notamment la direction de l'Orchestre symphonique de la radio et de la télévision, l'Orchestre symphonique d'État et l'Opéra de Tallinn. En 1971, il obtient le premier prix au concours international des chefs d'orchestre de l'Académie Sainte-Cécile, à Rome.

En 1980, il émigre aux États-Unis, tout en restant à la tête de l'Orchestre symphonique de Göteborg de 1982 à 2004. Il devient chef principal de l'Orchestre symphonique de Detroit de 1990 à 2005.

Il est depuis 2005 chef principal de l'Orchestre de la Résidence de La Haye et directeur musical de l'Orchestre symphonique du New Jersey. Il est nommé le directeur artistique de l'orchestre de la Suisse romande et devient son directeur musical le [1].

Il est le père des chefs d'orchestre Paavo Järvi et Kristjan Järvi.

Répertoire

Sa discographie compte plus de 350 enregistrements grâce auxquels il a contribué à la redécouverte de nombre de compositeurs nordiques plus ou moins oubliés comme Franz Berwald ou Niels Gade. Il est surtout reconnu pour ses interprétations de la musique romantique et de la musique contemporaine du XXe siècle, notamment l'œuvre de ses compatriotes estoniens Arvo Pärt (dont il dirige la première du Credo en 1968 et de la Symphonie no 3 en 1972) et Eduard Tubin. Ses interprétations de Sibelius sont également remarquables.

Prix et distinctions

Notes et références

Liens externes


  • Portail de la musique classique
  • Portail de l’Estonie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.