Ni Hua

Ni Hua, né le à Shanghai, est un joueur d'échecs chinois.

Dans ce nom chinois, le nom de famille, Ni, précède le nom personnel.

Ni Hua

Ni Hua en 2009

Nom de naissance Chinois simplifié : 倪华
Chinois traditionnel : 倪華
Naissance
Shanghai
Nationalité Chinois
Titre Grand maître international (2003)
Meilleur classement Elo 2 724 (avril 2009)

Au , son classement Elo est de 2 643 points, ce qui en fait le 100e joueur mondial.

Palmarès

Ni Hua en janvier 2009

Champion de Chine

Grand maître international depuis 2003. Ni Hua a remporté trois fois de suite le championnat de Chine (en 2006, 2007 et 2008).


Champion d'Asie

Vainqueur des tournois de Budapest 2000, Yongchuan 2003, Ni Hua a gagné le tournoi de Reggio Emilia en 2009[1].

Il remporte le championnat d'Asie d'échecs en 2010.

Olympiades

En 2006, Ni Hua remporta la médaille d'argent par équipe lors de l'Olympiade de Turin (il était premier échiquier de réserve).

En 2014 il participe à l'Olympiade d'échecs de 2014 à Tromsø dans l'équipe représentant la Chine qui gagne cette olympiade[2]. Il y gagne la médaille de bronze du quatrième échiquier[3].

Championnats du monde et coupes du monde

Ni Hua a participé au championnat du monde FIDE 2004 et à la coupe du monde d'échecs 2005. Il a, en revanche, refusé son invitation à la coupe du monde d'échecs 2009.

Résultats de Ni Hua aux coupes du monde et championnats du monde FIDE
Année Lieu Résultat Ultime adversaire Adversaires battus
2004 Tripoli
(champ. du monde)
deuxième tour Ye Jiangchuan Ievgueni Vladimirov
2005 Khanty-Mansiïsk
(coupe du monde)
premier tour Vasilios Kotronias
2011 deuxième tour Ruslan Ponomariov Ildar Khaïroulline
2015 Bakou premier tour Sandro Mareco

Bibliographie

  • Nicolas Giffard, Alain Biénabe, Le Nouveau Guide des échecs. Traité complet, collection Bouquins, Robert Laffont, 2009, (ISBN 978-2-221-11013-3)

Notes et références

  1. « Tournament report April 2009 », FIDE (consulté le 9 mars 2010)
  2. (en) « Classement final », sur Olympiade de Tromsø, (consulté le 21 août 2014)
  3. « 41e Olympiade d'échecs : Ronde 11 », Europe Échecs, (lire en ligne)

Liens externes

  • Portail des échecs
  • Portail de la Chine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.