Nicolas Guy Brenet

Nicolas Guy Brenet, né le à Paris, et mort dans la même ville le , est un peintre et graveur français.

Pour les articles homonymes, voir Brenet.
Nicolas Guy Brenet
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Maître
Lieux de travail
Influencé par
Aethra montrant à son fils Thésée l'endroit où son père a caché ses armes (1768), musée d'art du comté de Los Angeles.

Son fils est le médailleur Nicolas-Guy-Antoine Brenet (1770-1846).

Biographie

La Sainte Famille, Bazoques, église Saint-Martin.

Nicolas Guy Brenet est d'abord élève de François Boucher mais subit l'influence de Nicolas Poussin, d'Eustache Le Sueur, de Guido Reni et de Charles Errard. On le reconnaît comme précurseur de Jacques-Louis David et comme annonciateur du futur style troubadour dans ses sujets d'histoire médiévale, commandés dans les années 1770-1775 par la surintendance des bâtiments du roi.

Son nom revient comme auteur de deux tableaux « assez médiocres » dans l'ouvrage de Millin, à l'article XXXVIII (tome IV) consacré à la chartreuse Notre-Dame de Bonne-Espérance[1].

Élèves

Œuvres

Musées

Églises

Notes et références

  1. Aubin-Louis Millin de Grandmaison, Antiquités nationales ou Recueil de monumens pour servir à l'histoire générale et particulière de l'empire françois, tels que tombeaux, inscriptions, statues… : tirés des abbayes, monastères, châteaux et autres lieux devenus domaines nationaux, vol. Tome quatrième, M. F. Drouhin, 1790-1798, 507 p. (lire en ligne).
  2. Notice no 05620000037, base Joconde, ministère français de la Culture
  3. Notice no 000PE029828, base Joconde, ministère français de la Culture ; étude pour Metellus sauvé par son fils, exposé au Salon de 1779, conservé au musée des beaux-arts de Nîmes
  4. Notice no M0352003045, base Joconde, ministère français de la Culture

Annexes

Bibliographie

  • Marc Sandoz, Nicolas-Guy Brenet, Paris, 1979.
  • Pierre Henri Darreau, « Nicolas-Guy Brenet et le renouveau de la peinture d'Histoire », L'Estampille - l'Objet d'Art, no 507, .
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, 1976, Tome 2, p. 297 ((en) lire en ligne dans la base Oxford Index).

Liens externes

  • Portail de la peinture
  • Portail de la gravure et de l'estampe
  • Portail du XVIIIe siècle
  • Portail du royaume de France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.