Nicolas Ier Joseph Esterházy

Nicolas Ier Joseph Esterházy (hongrois Esterházy I. Miklós, allemand Nikolaus I. Joseph Fürst Esterhazy), né le à Vienne et mort le à Vienne, prince hongrois (1762-1790), membre de la famille Esterházy[1], est un Generalfeldmarschall KuK, un homme politique et un mécène hongrois. Il est surnommé « Nicolas le Magnifique »[1] en raison de la construction de son palais (le palais Esterházy), de ses vêtements extravagants et de son amour pour l'opéra et l'art.

Pour les articles homonymes, voir Esterházy.
Nicolas Ier Joseph Esterházy
Titre de noblesse
Prince
Biographie
Naissance
Décès
(à 75 ans)
Vienne
Nationalité
Activités
Père
Joseph I. Esterházy de Galantha (d)
Fratrie
Enfants
Esterházy Mária Anna (d)
Paul Anton Esterházy von Galántha (en)
Autres informations
Propriétaire de
Arme
Conflit

Biographie

Colonel pendant de la guerre de Sept Ans, il s'y distingue brillamment lors de la bataille de Kolin (1757) puis est nommé Generalfeldmarschall ; il fut capitaine de la Garde du corps royale hongroise de 1773 à 1787[2].

Il fut le protecteur du compositeur Joseph Haydn qui composa à son intention 175 pièces pour le baryton[3].

Il était chevalier de l'ordre de la Toison d'or et commandeur de l'ordre militaire de Marie-Thérèse. Il était le frère cadet du prince Paul II Anton Esterházy.

Famille

Nicolas est le fils de József I (de) (1688-1721), colonel et troisième prince Esterházy, et de la baronne Maria Octavia née von Gilleis (1688-1762). Il épouse Marie Elisabeth von Weissenwolf, sœur du comte du Saint-Empire Ferdinand Ungnad von Weissenwolff, avec laquelle il a trois enfants dont le Generalfeldmarschall Anton Esterházy (en). Il est le grand-père de Nicolas II Esterházy, également Generalfeldmarschall de l'empire d'Autriche.

Notes et références

  1. Dictionnaire de la musique : sous la direction de Marc Vignal, Larousse, , 1516 p. (ISBN 978-2-0358-6059-0), p. 485
  2. lexikon.katolikus, Magyar testőrség
  3. Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 1, Les Hommes et leurs œuvres. A-K, Bordas, , 1232 p. (ISBN 2-0401-0721-5), p. 324

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la monarchie
  • Portail de la Hongrie
  • Portail du XVIIIe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.