Nicole Schmidhofer

Nicole Schmidhofer, née le à Friesach (Autriche), est une skieuse alpine autrichienne. Ex-prodige en catégorie junior avec deux titres mondiaux en 2007 (super G et géant), elle tarde à confirmer adulte en raison des blessures. Elle remporte toutefois le titre de championne du monde de super G en 2017 à Saint-Moritz alors qu'elle ne compte alors que quatre podiums en Coupe du monde. Elle y devance Tina Weirather et Lara Gut. Elle succède au palmarès à Anna Fenninger. Nicole Schmidhofer remporte ses premières victoires en descente et Super G lors de la saison de Coupe du monde 2018-2019, et remporte son premier petit globe de cristal, celui de la descente, au terme de l'hiver.

Nicole Schmidhofer

Nicole Schmidhofer en 2014.
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active De 2007 à aujourd'hui
Site officiel www.nici-schmidhofer.at
Biographie
Nationalité sportive Autriche
Nationalité Autriche
Naissance
Lieu de naissance Friesach
Taille 158 cm
Poids de forme 59 kg
Club Union Schönberg-Lachtal
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 0
Championnats du monde 1 0 0
Coupe du monde (globes) 1 1 1
Coupe du monde (épreuves) 4 4 4

Biographie

Elle participe à sa première course de Coupe du monde de ski alpin le à l'occasion d'un super G organisé à Lenzerheide et marque ses premiers points à cette occasion.

Elle est sélectionnée pour les Jeux olympiques d'hiver de 2010, où elle participe au super G sans en voir l'arrivée. Le , elle monte pour la première fois sur un podium de Coupe du monde en terminant deuxième du super G de Cortina d'Ampezzo[1]. Le mois suivant, elle finit 11e du super G aux Championnats du monde à Schladming. Deux ans plus tard, elle se classe quatrième de la descente aux Championnats du monde de Beaver Creek.

Aux Jeux olympiques d'hiver de 2018, elle est 12e de la descente et 8e du super G. Les et à Lake Louise, Nicole Schmidofer remporte les deux descentes et ses premières victoires en Coupe du monde[2]. Elle continue par la suite sur le même rythme, régulière dans le top 10, gagne également en super G (à Garmisch, le ) et s'adjuge en fin de saison le petit globe de cristal de la descente[3].

Palmarès

Jeux olympiques d'hiver

Épreuve / Édition Descente Super G Slalom géant Slalom Combiné
JO 2010
Vancouver
-Abandon--
JO 2018
Pyeongchang
12e8e--

Championnats du monde

Épreuve / Édition Descente Super G Slalom géant Slalom Combiné
Mondiaux 2013
Schladming
11e---
Mondiaux 2015
Beaver Creek
4e----
Mondiaux 2017
Saint-Moritz
- Or---

Coupe du monde

Différents classements en Coupe du monde

Saison / Épreuve GénéralDescenteSlalom géantSuper G
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2007104e18--57e041e18
2008124e351e3----
200970e7440e17--26e57
201081e5249e8--28e44
201191e4136e22--38e19
201286e3235e32----
201345e17236e23--8e149
201420e32011e198--12e122
201530e25120e120--12e131
201649e18121e113--23e68
201715e4488e208--7e240
201817e4589e196--7e262
20195e7711re468--2e303

Détail des victoires

Édition / Épreuve Descente Super G Total
2018-2019 Lake Louise (x2) Garmisch-Partenkirchen3
2019-2020 Lake Louise1
Total314

Championnats du monde junior

Épreuve / Édition Altenmarkt-Zauchensee/Flachau 2007 Formigal 2008 Garmisch-Partenkirchen 2009
Descente BronzeAbandon Bronze
Super G Or9e9e
Slalom géant Or11e-
Slalom29e--

Notes et références

  1. « La surprise Rebensburg », sur rmcsport.fr,
  2. Jean-Baptiste Duluc, « Coupe du monde : Nicole Schmidhofer remporte la première descente de la saison », sur Eurosport, (consulté le 1er décembre 2018)
  3. Julien Chesnais, « Finales de Soldeu : Puchner surprise du chef, Schmidhofer triomphe avec le petit globe », sur Eurosport, (consulté le 13 mars 2019)

Liens externes

  • Portail du ski alpin
  • Portail de l'Autriche
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.