Noctis (STIB)

Noctis est un réseau de bus nocturne exploité par la STIB, mis en service le et exploité uniquement les nuits de vendredi à samedi et de samedi à dimanche, de minuit (0 h 15) à 2 h 45[1] du matin. Il est constitué depuis le de 11 lignes qui relient le centre de Bruxelles à la périphérie interne de la ville.

Pour les articles homonymes, voir Noctis.

Noctis

Logo du réseau Noctis


Arrêt de bus de la ligne N04 à l'arrêt Patrie.

Situation Région de Bruxelles-Capitale
Type Autobus
Entrée en service 20 avril 2007
Lignes 11
Propriétaire Région de Bruxelles-Capitale
Exploitant Société des transports intercommunaux de Bruxelles
Lignes du réseau
Réseaux connexes Métro de Bruxelles
Prémétro de Bruxelles
Tramway de Bruxelles
Autobus de Bruxelles
Réseau express régional bruxellois

Histoire

Entre 1978 et 1987, un service d'autobus de nuit desservait Bruxelles à l'aide d'une ligne circulaire en forme d'étoile[2]. Par la suite, les usagers nocturnes avertis pouvaient bénéficier de l’Interdépôt, navette de service accessible également au public avec les titres de transport habituels mais ne faisant l'objet d'aucune promotion (horaires diffusés exclusivement en interne et absence de signalétique aux arrêts desservis).

Par ailleurs, chaque année à la Saint-Sylvestre, la STIB mettait en place une desserte nocturne par autobus. Ce réseau gratuit et activé uniquement à cette occasion faisait l'objet d'une forte promotion (édition de plans et affichettes, notamment). Il a fait office de précurseur de ce que deviendra le réseau Noctis.

Avènement du Noctis

Le projet pilote était basé sur la ligne 71, baptisée N71 qui fut lancée le [3]. Cette dernière fut par la suite partiellement remplacée par la ligne N09. La nouvelle N71 ne roulait plus les nuits du vendredi au samedi et du samedi au dimanche, mais a été exploitée les nuits du jeudi au vendredi, à raison d’un bus toutes les 20 minutes[4]. À la suite de la restructuration du réseau, la N71 a été supprimée le .

Les lignes N03, N66 et N99 ont également été supprimées à cette même date à la suite de la restructuration du réseau nocturne. La ligne N30 a été supprimée le .

Initialement, une tarification spécifique a été instaurée : par trajet, soit environ le double du prix normal hors abonnement. Les abonnés pouvaient payer un supplément mensuel de ou annuel de 70  afin que leur abonnement couvre également les trajets Noctis. Dans la négative, ils étaient invités à payer leur trajet au voyage ou par l’intermédiaire d’une carte spéciale donnant droit à 10 trajets à un tarif réduit au prix de 21 . Notons toutefois que depuis , lors de l’adaptation tarifaire annuelle, les tarifs Noctis se sont alignés sur ceux pratiqués en journée réduisant ainsi de le prix du ticket en cas d’achat de celui-ci dans le véhicule.

Le gouvernement bruxellois a adopté définitivement la réforme du réseau de bus de nuit Noctis, en liaison avec le système de taxis collectifs Collecto circulant toutes les nuits de minuit à six heures du matin qui complémentaire aux lignes Noctis et qui est accessible aux abonnés de la STIB à un tarif moindre[5].

Le réseau Noctis a failli passer à la trappe, économies obligent[6]. Le le réseau est drastiquement réduit, passant de 17 à 11 lignes, avec départ depuis la Bourse au lieu de De Brouckère[7]. Argument du gouvernement : les lignes conservées totalisent 84 % de l’ensemble de la clientèle de Noctis[8]. L’horaire reste étriqué : de minuit à plus ou moins trois heures moins le quart du matin, uniquement les vendredis et samedis soir. Ce qui n’est sans doute pas de nature à garantir le succès du réseau nocturne. Cette réforme a entraîné une diminution du coût d’exploitation pour la Région de Bruxelles-Capitale de 2,2 à 1,5 million d’euros par an[9].

Le , le terminus de toutes les lignes est déplacé de Bourse à Anneessens.

Depuis le , le terminus Noctis change pour la troisième fois de lieu, il se fait dès lors depuis la Gare Centrale. L'itinéraire des bus forme une boucle autour du centre-ville.

Les lignes

Ligne Terminus Comparatif avec le réseau de jour
Gare Centrale ↔ Cimetière de Bruxelles Suit l’axe Nord-Sud et de nombreuses lignes de bus et de tramway.
Gare Centrale ↔ Crainhem Suit plusieurs lignes dont le et le
Gare Centrale ↔ Musée du Tram Mélange de plusieurs lignes de bus et de tramway.
Gare Centrale ↔ Wiener Suit le trajet de la ligne
Gare Centrale ↔ Herrmann-Debroux Dessert Herrmann-Debroux en suivant globalement les lignes et
Gare Centrale ↔ Fort-Jaco Dessert Fort-Jaco en suivant globalement les lignes et
Gare Centrale ↔ Homborch Dessert Homborch via la gare d'Uccle Calevoet en suivant globalement les lignes et
Gare Centrale ↔ Stalle (P) Dessert Stalle en suivant la ligne
Gare Centrale ↔ Westland Shopping Dessert le Westland Shopping en suivant les lignes et
Gare Centrale ↔ Berchem Station Dessert la gare de Berchem en suivant les lignes et
Gare Centrale ↔ Heysel Dessert le Heysel en suivant les lignes et
De Brouckère ↔ Delta Le jeudi (sauf grandes vacances), circule jusqu'à 3h du matin.

Dernier départ Delta ↔ De Brouckère : 02:29 Dernier départ De Brouckère ↔ Delta : 03:02

Les lignes supprimées

Ligne Terminus Descriptif
N01 De Brouckère ↔ Peter Benoit Supprimée le [10]
N02 De Brouckère ↔ Saint-Vincent Supprimée le [10]
N03 De BrouckèreBordet Station Supprimée le [10]
N07 De BrouckèreHerrmann-Debroux Supprimée le [10]
N14 De BrouckèreWestland Shopping Supprimée le [10]
N15 De BrouckèreHunderenveld Supprimée le [10]
N17 De BrouckèreHeysel (via Miroir) Supprimée le [10]
N30 Gare du MidiRogier (le long de l’axe Nord-Sud) Supprimée le [11]
N66 Gare du MidiDe BrouckèreGare du Midi (sens anti-horaire) Supprimée le [12]
N99 Gare du MidiDe BrouckèreGare du Midi (sens horaire) Supprimée le [12]

Tarification et financement

Billet STIB

Au lancement du réseau Noctis, une tarification spéciale de 3 € par voyage a été mise en œuvre. La justification d’un tarif plus élevé et distinct du réseau de jour est que l’exploitation d’un réseau de nuit est plus coûteuse.

Depuis , le réseau Noctis est accessible au même tarif que les lignes ordinaires du réseau de la STIB, et les abonnements ordinaires y sont valables sans supplément.

Notes, sources et références

  1. Heure approximative de dernière arrivée aux terminus.
  2. http://home.scarlet.be/nomo/busnuit.html
  3. « Histoire de la STIB de 2000 à 2009 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?), Stib.be.
  4. Fréquence initialement fixée à un bus toutes les 35 minutes. Il s’agissait donc très probablement d’un nouveau projet pilote visant à évaluer l’extension du réseau Noctis en semaine.
  5. Bruxelles Mobilité > Se déplacer à Bruxelles > Taxi > Comment ça marche ?, consulté le 16 mars 2011.
  6. Blog parlant de la réduction du réseau Noctis.
  7. LEPRINCE P., Le réseau Noctis en version light, Le Soir, vendredi 9 avril 2010, p. 19.
  8. Noctis se coupe en dix au départ de la Bourse, Lesoir.be.
  9. NOCTIS DE 17 À 11 LIGNES AVEC 90 % D’USAGERS, http://verviers.lameuse.be.
  10. Dès ce vendredi 9 avril 2010, le réseau Noctis subit quelques adaptations, Airportline.be.
  11. 11 février 2008 : quelques adaptations sur le réseau, Airportline.be.

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des transports en commun
  • Portail de Bruxelles
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.