Nonhelema

Nonhelema Hokolesqua[1] (c.17181718-1786), Née en 1718 dans le Chalakatha (Chilliothe), une division de la nation Shawnee, a passé sa jeunesse en Pennsylvanie. Son frère Cornstalk, et sa mère métis Katee ont accompagné son père Okowellos en Alabama pays en 1725. Leur famille est retournée en Pennsylvanie dans les cinq années suivantes.

En 1750, Nonhelema était une chef Shawnee. Elle a migré avec son frère Cornstalk en Ohio et a fondé quelques villages.

Nonhelema, connu comme une guerrière, mesurait 198 cm.[2] Certains l'appelaient "La Grenadière" ou "La  squaw Grenadière ", en raison de la haute taille des grenadiers du 18ème siècle.

Nonhelema a eu trois maris. Le premier était un Shawnee.[3] Le troisième était le Chef Shawnee, Moluntha. Elle a eu un fils, Thomas McKee, né  de sa relation avec l'agent aux affaires indiennes, le Colonel Alexander McKee, puis un autre fils, le Capitaine Butler/Tamanatha, né de sa relation avec le Colonel Richard Butler.

Nonhelema était présente à la Bataille de Bushy Run en 1764. Elle et son frère, Cornstalk, avaient choisi la neutralité lorsque leurs terres étaient devenues le théâtre de la Guerre d'indépendance Américaine. Lors de l'été 1777, Nonhelema a averti les Américains que des groupes Shawnee s'étaient rendus à Fort Détroit pour rejoindre les Britanniques.[4] Suite au meurtre de son frère Cornstalk en 1777 à Fort Randolph, Nonhelema a continué de soutenir les Américains, avertissant Fort Randolph et Fort Donnally de l'imminence d'attaques. Elle a déguisé Philip Hammond et John Pryor en tenues d'Indiens, afin qu'ils puissent parcourir 160 km pour se rendre à Fort Donnally afin de donner l'alerte. En représailles, ses troupeaux de bétail ont été tués. Nonhelema a conduit ses partisans vers  Coshocton, près de Lenape Chief White eyes.

En 1780, elle a servi de guide et de traductrice pour Augustin de La Balme lors de sa campagne pour prendre la région de l'Illinois.


En 1785, Nonhelema a demandé au Congrès 1000 hectares de terres dans l'Ohio, à titre de rémunération pour ses services qu'elle avait rendus au cours de la Guerre d'indépendance. Au lieu de cela, le Congrès lui a accordé une pension sous forme de rations alimentaires quotidiennes, et de couvertures et vêtements.

Nonhelema et son mari Moluntha ont été capturés par le Général Benjamin Logan en 1786. Moluntha a été tué par un soldat Américain, et Nonhelema a été détenue à Fort Pitt. Là, elle a participé à la rédaction d'un  dictionnaire Shawnee. Elle a été libérée, mais elle morte en .

Dans les œuvres de fiction

Nonhelema est l'objet de Warrior Woman, un roman écrit en 2003 par James Alexander Thom et sa femme Dark Rain Thom.[5]

Elle a été incarnée par Karina Lombard en novembre 2016 dans épisode "Le Protocole" de la série de NBC Timeless.[6]

Références

  1. Melissa A. McEuen, Kentucky Women Their Lives and Times, Athens, Georgia 30602, The University of Georgia Press, , 12–13 p. (ISBN 978-0-8203-4453-9)
  2. Bernard A. (ed) Cook et Joan Gundersen, Women and war: a historical encyclopedia from antiquity to the present, ABC-CLIO, (ISBN 9781851097708, lire en ligne), p. 434
  3. John F Winkler, Wabash 1791. St. Clair's defeat, Oxford, UK, Osprey Publishing, (ISBN 978-1-84908-676-9), p. 19
  4. Gary B. Nash, The Unknown American Revolution: The Unruly Birth of Democracy and the Struggle to Create America, London, Penguin Books, (ISBN 978-0-14-303720-0, lire en ligne), p. 255
  5. « Fiction Review - Warrior Woman: The Exceptional Life Story of Nonhelema, Shawnee Indian Woman Chief », Publishers Weekly, sur Publishers Weekly (consulté le 27 novembre 2011)
  6. Ann Foster, « With death on the line, Timeless forges new ground », ScreenerTV.com, (consulté le 29 novembre 2016)
  • Portail des Nord-Amérindiens
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.