Norodom Ranariddh

Le prince Norodom Ranariddh (né le ) est un homme politique cambodgien actuel président du Funcinpec. Il fut professeur à la faculté de droit et science politique d'Aix-en-Provence en France ainsi qu'à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence (Sciences-Po Aix). Il est le fils de l'ancien roi Norodom Sihanouk et de sa première épouse, Neak Moneang Phat Kanhol, et le demi-frère de Norodom Sihamoni, actuel roi du Cambodge.

Dans ce nom, le nom de famille, Norodom, précède le nom personnel.

Norodom Ranariddh
នរោត្ដម រណឬទ្ធិ

Norodom Ranariddh en 2006.
Fonctions
Président du Funcinpec
En fonction depuis le
(5 ans, 2 mois et 9 jours)
Prédécesseur Norodom Arunrasmy

(14 ans et 7 mois)
Prédécesseur Nhiek Tioulong
Successeur Keo Puth Rasmey
Président du Conseil privé suprême du roi
En fonction depuis
Monarque Norodom Sihamoni
Président de l'Assemblée nationale du Cambodge

(7 ans, 3 mois et 17 jours)
Prédécesseur Chea Sim
Successeur Heng Samrin
Premier ministre du Cambodge

(4 ans, 1 mois et 4 jours)
Monarque Norodom Sihanouk
Prédécesseur Hun Sen
Successeur Ung Huot
Membre de l'Assemblée nationale
pour Kampong Cham
En fonction depuis le
(2 ans, 4 mois et 4 jours)
Prédécesseur Kem Sokha

(13 ans, 5 mois et 10 jours)
Biographie
Nom de naissance Norodom Ranariddh
Date de naissance
Lieu de naissance Peam Koh Sna (Cambodge)
Nationalité Franco-cambodgienne
Parti politique Funcinpec (1983-2006; depuis 2015)
Père Norodom Sihanouk
Mère Phat Kanhol
Conjoint 1) Eng Marie (divorcés)
2) Ouk Phalla (décédée)
Enfants Du premier mariage :
Norodom Chakravuth
Norodom Sihariddh
Norodom Rattana Devi
Du second mariage :
Norodom Sothearidh
Norodom Ranavong
Diplômé de Université de Provence Aix-Marseille I

Premiers ministres du Cambodge

Famille

Le prince Ranariddh a été marié deux fois et a eu cinq enfants :

  1. en 1968, il épouse Eng Marie (née en 1947), fille d'un haut fonctionnaire d'ascendance sino-khmère; elle lui donne trois enfants avant de demander le divorce (prononcé en 2010) pour adultère avec celle qui deviendra sa seconde épouse :
    1. le prince Norodom Chakravuth (né en 1970) ;
    2. le prince Norodom Sihariddh (né en 1972) ; épouse en deuxièmes noces Nathalie Lèbre ; il a 3 enfants qualifiés d'altesses :
      1. le prince Norodom Jayariddh (né en 2002), né de son premier mariage ;
      2. le prince Norodom Célian (né en 2004) ;
      3. la princesse Norodom Alexiane (né en 2008) ;
    3. la princesse Norodom Rattana Devi (née en 1974) ;
  2. de son second mariage en 2010 avec Ouk Phalla (1979-2018), de 35 ans sa cadette, danseuse classique et descendante du roi Sisowath, il a eu 2 enfants :
    1. le prince Norodom Sothearidh (né en 2003) ;
    2. le prince Norodom Ranavong (né en 2011).

Carrière politique

Après un conflit avec le second Premier ministre, Hun Sen, et alors qu'il était premier Premier ministre, il a été contraint à une période d'exil en 1997.

Le , il est condamné par contumace à 35 ans de prison pour collusion avec les Khmers rouges[1]. Le 21, son père le roi lui accorde sa grâce.

Il est par la suite devenu président de l'Assemblée nationale du Cambodge, mais à la suite de nombreuses confrontations plus ou moins ouvertes avec le Parti du peuple cambodgien de Hun Sen, il démissionne de ce poste en .

Il est par la suite destitué en en tant que président du Funcinpec, le parti « royaliste » cambodgien.. Le mois suivant, il fonde le Parti Norodom Ranariddh (PNR). Après des accusations de détournement de fonds et d'adultère, il s'est à nouveau exilé et, en , il a été reconnu coupable de détournement de fonds et condamné à 18 mois de prison. Après avoir été gracié en et retourné au Cambodge, il est nommé président du Haut Conseil privé du roi.

Ranariddh a annoncé sa retraite de la politique, mais a repris la direction du PNR en . Il a échoué à fusionner le PNR et FUNCINPEC et a pris sa retraite, mais en , il fonde le parti Communauté du Parti populaire royaliste (CRPP).

En , Ranariddh a dissous le CRPP et est retourné au Funcinpec. Il a ensuite été réélu à la présidence du Funcinpec.

Le , il est sérieusement blessé dans un accident de la route qui a aussi tué son épouse, la princesse Ouk Phalla[2].

Notes et références

Lien externe

  • Portail du Cambodge
  • Portail de la politique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.