North London Collegiate School

La North London Collegiate School est une école secondaire pour filles fondée en 1850 par Frances Buss et se situant à Edgware, dans le Borough londonien de Harrow. La North London Collegiate School accueille des élèves de 4 à 18 ans. Elle est généralement reconnue comme la première école privée pour filles du Royaume-Uni et est la première à proposer les mêmes possibilités d’enseignements qu’aux garçons.

North London Collegiate School
Généralités
Fondateur Frances Buss
Pays Angleterre
Coordonnées 51° 36′ 54″ nord, 0° 17′ 41″ ouest
Adresse Canons, Canons Drive
HA8 7RJ Edgware
Borough londonien de Harrow
Site internet www.nlcs.org.uk
Cadre éducatif
Directrice Sarah Clark

Histoire

Le , Frances Buss fonde au 46 Camden Street, la North London Collegiate School. À l'origine, Frances Buss tenait avec sa mère une école privée, à Kentish Town, depuis 1845[1]. C'est cette école qui est renommée et relocalisée, et dont Frances Buss prend la direction. Frances Buss a l'intention de préparer les élèves à des études supérieures, ou à des emplois de gouvernantes. Il s'agit pour elle de répondre à la nécessité pour les jeunes filles de la classe moyenne, de pouvoir subvenir à leurs besoins en exerçant une activité professionnelle salariée. La clientèle visée est celle des filles d'employés de bureau et de commerçants, aux moyens financiers limités[1]. Elle souhaite apporter aux filles de ces familles la même éducation que celle que reçoivent leurs frères. L'école admet des élèves non-anglicanes, qui peuvent alors être dispensées de l'enseignement religieux. Les élèves sont externes pour la plupart[1].

En 1865, l'école compte 200 élèves. Elle fonctionne comme une affaire familiale, ainsi, deux frères de Frances Buss enseignent l'art et la théologie. L'école met en place des séries de conférences, qui complètent le programme scolaire[1]. Les élèves préparent les examens locaux de l'université de Cambridge dès 1863, d'abord à titre d'expérimentation, puis à titre définitif à partir de 1865. L'école met l'accent sur l'enseignement des mathématiques, recrutant pour l'école la mathématicienne Sophie Bryant, qui lui succède à la tête de l'école en 1895[1].

En 1870, Frances Buss remet la gestion de l'école à un conseil d'administration. La même année, elle crée une école destinée aux élèves de familles plus modestes, la Camden School for girls, à Kentish Town[2]. En 1975, l'école demande à bénéficier du Endowed Schools Act de 1869, pour bénéficier du statut d'école publique, subventionnée par l'État. Une inspection menée par l'université de Londres en 1871 s'avère satisfaisante et accord ce statut à la NLCS. Cette école sert de modèle pour de nouvelles écoles créées par la Girls Public Day School Compagny, créée en 1872, et les directrices des nouveaux établissements scolaires pour filles viennent visiter l'école pour se familiariser avec ses méthodes éducatives[1].

Directrices

  • Frances Buss (1850-1894)
  • Sophie Bryant (1895-1918)
  • Isabella Drummond (1918-1940)
  • Eileen Harold (1941-1944)
  • Kitty Anderson (1945-1965)[3]
  • Madeline McLauchlan (1965-1985)[4]
  • Joan Clanchy (1986-1997)
  • Bernice McCabe (1997-2017)[5]
  • Sarah Clark (2017-présent)

Personnalités en lien avec l'école

Références

  1. Coutts 2006.
  2. D. Burchell, Miss Buss' Second School, 1971, p. 20
  3. « Anderson, Dame Kitty (1903–1979) », Oxford Dictionary of National Biography, 2004, [lire en ligne]
  4. « Madeline McLauchlan », The Times, [lire en ligne]
  5. https://www.braintumourresearch.org/stories/in-hope/in-hope-stories/bernice-mccabe

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

  • Portail des écoles
  • Portail du Royaume-Uni
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.