Novell

Novell est un éditeur de logiciel réputé pour son système d'exploitation réseau NetWare lancé en 1983 pour la plate-forme PC (auparavant la société s'appelait Novell Data Systems et produisait des micro-ordinateurs vendus avec le système d'exploitation CP/M).

Ne doit pas être confondu avec Novel.

Novell

Création Provo (Utah), 1979
Disparition
Fondateurs Dennis Fairclough (en)
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargne
Action retirée de cotation en 2010 suite à son rachat par Attachmate
Siège social Waltham (Massachusetts)
 États-Unis
Direction Ron Hovsepian, CEO et président
John Dragoon, CMO et vice-président
Dana Russell, CFO et vice-présidente
Actionnaires Micro Focus
Activité Logiciel
Produits Novell eDirectory
Novell Open Enterprise Server
Novell NetWare
Novell GroupWise
Novell ZENworks
Novell Identity Manager
Novell Access Manager
Novell exteNd
Novell BorderManager
PlateSpin Forge, PowerConvert and PowerRecon
Société mère Micro Focus International
Effectif 4 100[1]
Site web www.novell.com

Chiffre d'affaires 932,5 millions USD[2] (2007)
Résultat net 44,5 millions USD (2007)

Avant 2010, date de son rachat par Attachmate[3], la société était cotée NASDAQ avec le code NOVL.

Historique

Depuis le début de son existence, la société opère des fusions, acquisitions et reventes d'autres entreprises ayant une activité complémentaire ; quelques exemples parmi les plus significatifs :

En 1996, revend WordPerfect à Corel pour 115 millions de dollars[5].

  • 1996 : revente partielle de Unix System Laboratories à SCO
  • 2001 : fusion avec Cambridge Technology Partners (cabinet de conseil)
  • 2003 : acquisition de Ximian, éditeur de Mono et Ximian Desktop, un environnement graphique basé sur GNOME.
  • 2003 : acquisition de SuSE éditeur de distributions GNU/Linux
  • 2005 : lancement du projet Hula (Hula project, groupware) en open source (projet arrêté en 2006)
  • 2010 : la société The Attachmate Group acquiert Novell pour 2,2 milliards de dollars[6]. En parallèle, Novell cède 882 de ses brevets à la holding CPTN (en)[7], un consortium de compagnies organisé par Microsoft Corporation, pour 450 millions de dollars.
  • 2014 : la compagnie disparaît lors du rachat de sa maison mère - The Attachmate Group - par l'entreprise anglaise Micro Focus

En 2006, Novell annonçait que la décroissance de son chiffre d'affaires traditionnel n'était pas encore compensée par la montée en puissance de ses activités avec SuSE Linux, mais que le développement de ses activités sur les marchés émergents (dont la Chine) lui permettait d'envisager l'avenir sans crainte majeure.

  • Chiffre d'affaires 2004 : 290 millions de dollars
  • Chiffre d'affaires 2005 : 274 millions de dollars

Depuis les quelques années précédant son rachat par Attachmate, Novell se positionnait partiellement sur le marché des logiciels libres. Le , Novell a signé un accord historique[8] avec la société Microsoft portant sur trois volets : l'amélioration de l'interopérabilité de SuSE avec Microsoft Windows, une licence réciproque sur l'utilisation des brevets et un accord sur la commercialisation et la promotion des deux solutions. Cet accord est renouvelé en 2011 pour cinq ans par SUSE[9].

Notes et références

  1. http://www.novell.com/company/fastfacts.html
  2. http://quicktake.morningstar.com/stocknet/Income10.aspx?Country=USA&Symbol=NOVL&stocktab=finance&pgid=qtqnnavfinstate
  3. « Novell se fait racheter par Attachmate pour 2,2 milliards de dollars - Le Monde Informatique », sur LeMondeInformatique (consulté le 25 mars 2020)
  4. « Novell prend le contrôle de WordPerfect - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 29 juin 2018)
  5. (en-US) Lawrence M. Fisher, « Novell to Sell Wordperfect for $115 Million », The New York Times, (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 4 janvier 2019)
  6. (en) « Novell agrees to be acquired by Attachmate Corporation », sur www.novell.com
  7. (en) « Novell's report », sur www.sec.gov,
  8. (en) « Joint Letter to the Open Source Community from Novell and Microsoft »,
  9. (en) « Microsoft and SUSE renew successful interoperability agreement », sur www.suse.com,

Voir aussi

Liens externes

  • Portail des entreprises
  • Portail du logiciel
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.