Nu Andromedae

Nu Andromedae Andromedae / ν And) est une étoile binaire de la constellation boréale d'Andromède. Elle est visible à l’œil nu avec une magnitude apparente de 4,5[2], située à peine plus d'un degré à l'ouest de la galaxie d'Andromède[11]. Elle est distante d'environ 620 a.l. (190 pc) de la Terre[1] et elle se rapproche du Soleil avec une vitesse radiale de −23,9 km/s[5].

Nu Andromedae
(ν And)
Nu Andromedae est l'étoile bleue brillante située en haut à droite de cette image de la galaxie d'Andromède.
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 00h 49m 48,847s[1]
Déclinaison +41° 04 44,08[1]
Constellation Andromède
Magnitude apparente 4,522[2]

Localisation dans la constellation : Andromède

Caractéristiques
Type spectral B5 V[3] + F8 V[4]
Indice U-B –0,573[2]
Indice B-V –0,136[2]
Astrométrie
Vitesse radiale −23,9 km/s[5]
Mouvement propre μα = +22,77 mas/a[1]
μδ = −18,35 mas/a[1]
Parallaxe 5,28 ± 0,15 mas[1]
Distance 620±20 a.l. (190 pc)
Magnitude absolue −1,85[6]
Caractéristiques physiques
Masse 5,9 ± 0,2 M[3]
Rayon 3,4 R[7]
Gravité de surface (log g) 4,12 ± 0,43[8]
Luminosité 1 104 L[6]
Température 14 851 ± 396 K[8]
Métallicité +0,14 ± 0,17 [Fe/H][8]
Rotation 20 km/s[9]
Âge 63,1 ± 17,9×106 a[3]
Binaire
Demi-grand axe (a) ua
Excentricité (e) 0,03[4]
Période (P) 4,2827 j
Inclinaison (i) °
Argument du périastre (ω) °
Longitude du nœud ascendant (Ω) 25°[4]
Époque du périastre (τ) 18 155,67 JJ

Autres désignations

ν And, 35 And (Flamsteed), HR 226, HD 4727, HIP 3881, BD+40 171, FK5 1021, SAO 36699[10]

ν Andromedae est une binaire spectroscopique[3], qui possède une orbite quasiment circulaire de 4,2828 jours[4]. La paire est âgée d'environ 63 millions d'années[3]. La composante primaire est une étoile bleu-blanc de la séquence principale de type spectral B5 V[3]. Elle est environ 6 fois plus massive que le Soleil[3]. La composante secondaire, plus faible, est une étoile jaune-blanc de la séquence principale de type spectral F8 V[4]. Le couple est 1 104 fois plus lumineux que le Soleil[6] et sa température de surface est de 14 851 K[8].

Nom

En chinois, ν Andromedae est connue sous le nom de 奎宿七 (Kuí Sù qī, c'est-à-dire la « Septième Étoile des Jambes ». Elle fait partie de l'astérisme des Jambes (en chinois 奎宿 Kuí Sù), qui comprend outre ν Andromedae, η Andromedae, 65 Piscium, ζ Andromedae, ε Andromedae, δ Andromedae, π Andromedae, μ Andromedae, β Andromedae, σ Piscium, τ Piscium, 91 Piscium, υ Piscium, φ Piscium, χ Piscium et ψ¹ Piscium[12].

Notes et références

  1. (en) F. van Leeuwen, « Validation of the new Hipparcos reduction », Astronomy & Astrophysics, vol. 474, no 2, , p. 653–664 (DOI 10.1051/0004-6361:20078357, Bibcode 2007A&A...474..653V, arXiv 0708.1752)
  2. (en) T. Oja, « UBV photometry of FK4 and FK4 supplement stars », Astronomy & Astrophysics Supplement Series, vol. 52, , p. 131–134 (Bibcode 1983A&AS...52..131O)
  3. (en) N. Tetzlaff, R. Neuhäuser et M. M. Hohle, « A catalogue of young runaway Hipparcos stars within 3 kpc from the Sun », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 410, no 1, , p. 190–200 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2010.17434.x, Bibcode 2011MNRAS.410..190T, arXiv 1007.4883)
  4. (en) D. Pourbaix et al., « SB9: The ninth catalogue of spectroscopic binary orbits », Astronomy & Astrophysics, vol. 424, , p. 727–732 (DOI 10.1051/0004-6361:20041213, Bibcode 2004A&A...424..727P, arXiv astro-ph/0406573)
  5. (en) Ralph Elmer Wilson, General catalogue of stellar radial velocities, Carnegie Institution of Washington, (Bibcode 1953GCRV..C......0W)
  6. (en) E. Anderson et Ch. Francis, « XHIP: An extended hipparcos compilation », Astronomy Letters, vol. 38, no 5, , p. 331 (DOI 10.1134/S1063773712050015, Bibcode 2012AstL...38..331A, arXiv 1108.4971)
  7. (en) Pasinetti Fracassini et al., « Catalogue of Apparent Diameters and Absolute Radii of Stars (CADARS) - Third edition - Comments and statistics », Astronomy & Astrophysics, vol. 367, no 2, , p. 521–524 (DOI 10.1051/0004-6361:20000451, Bibcode 2001A&A...367..521P, arXiv astro-ph/0012289)
  8. (en) M. Koleva et A. Vazdekis, « Stellar population models in the UV. I. Characterisation of the New Generation Stellar Library », Astronomy & Astrophysics, vol. 538, , A143 (DOI 10.1051/0004-6361/201118065, Bibcode 2012A&A...538A.143K, arXiv 1111.5449)
  9. (en) Helmut A. Abt, Hugo Levato et Monica Grosso, « Rotational Velocities of B Stars », The Astrophysical Journal, vol. 573, no 1, , p. 359–365 (DOI 10.1086/340590, Bibcode 2002ApJ...573..359A)
  10. (en) * nu. And -- Spectroscopic binary sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  11. (en) Rod Mollise, The Urban Astronomer's Guide: A Walking Tour of the Cosmos for City Sky Watchers, Springer, (ISBN 1846282160, lire en ligne), p. 178
  12. (zh) AEEA (Activities of Exhibition and Education in Astronomy) 天文教育資訊網 2006 年 5 月 19 日

Liens externes

  • Portail de l’astronomie
  • Portail des étoiles
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.