Nu Capricorni

Nu Capricorni (ν Cap) est une étoile binaire[2] dans la constellation du Capricorne. Elle est à 6,6 degrés au nord de l'écliptique [réf. nécessaire] et est donc occultée par la Lune[3]. Le système est à environ 253 années-lumière du Soleil.

Nu Capricorni
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 20h 20m 39,81562s
Déclinaison −12° 45 32,6844
Constellation Capricorne
Magnitude apparente +4,76

Localisation dans la constellation : Capricorne

Caractéristiques
Indice U-B −0,11
Indice B-V −0,04
Astrométrie
Mouvement propre μα = +14,74 mas/a
μδ = −14,32 mas/a
Parallaxe 12,88 ± 0,27 mas
Distance 253±5 a.l. (77,6 pc)
Magnitude absolue +0,32
Caractéristiques physiques
Masse 2,37 M
Gravité de surface (log g) 3,97
Luminosité 87 L
Température 10,461 ± 356 K
Métallicité −0,15 ± 0,04
Âge 115×106 a

Autres désignations

ν Cap, 8 Cap (Flamsteed), BD−13 5642, HD 193432, HIP 100310, HR 7773, SAO 163468, WDS J20207 -1246A[1]

Les deux composantes sont désignées Nu Capricorni A (officiellement nommée Alshat, le nom traditionnel du système) [4] et Nu Capricorni B.

Nomenclature

ν Capricorni (Nu Capricorni) est la désignation de Bayer du système. La désignation des deux composantes comme Nu Capricorni A et B découle de la convention utilisée par le Washington Multiplicity Catalog (WMC) pour les systèmes d'étoiles multiples et adoptée par l'Union astronomique internationale (UAI)[5].

Le système porte le nom traditionnel Alshat, de l'arabe الشاة aš-šā [t], qui signifie « le mouton », qui devait être abattu par l'étoile voisine Beta1 Capricorni (Dabih)[6]. En 2016, l'UAI a organisé un groupe de travail sur les noms d'étoiles[7] afin de répertorier et de normaliser les noms propres pour les étoiles. Le groupe de travail a décidé d'attribuer des noms propres aux étoiles individuelles plutôt qu'aux systèmes entiers[8]. Il a approuvé le nom Alshat pour la composante Nu Capricorni A le 30 juin 2017 et il figure désormais dans la liste des noms d'étoiles approuvés par l'UAI[4].

Propriétés

Le membre principal, Nu Capricorni A, est une étoile de la séquence principale ou sous-géante de type spectral B (couleur bleu-blanc). Cette étoile a une magnitude apparente de +4,77. Son compagnon, Nu Capricorni B, est une étoile de magnitude 11,8 à une distance angulaire de 54,1 secondes d'arc de l'étoile principale[2]. Gaia DR2 montre que ce compagnon est en fait bien plus loin de la Terre que Nu Capricorni A[9].

Références

  1. (en) * nu. Cap -- Star sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  2. (en) P. P. Eggleton et A. A. Tokovinin, « A catalogue of multiplicity among bright stellar systems », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 389, no 2, , p. 869–879 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2008.13596.x, Bibcode 2008MNRAS.389..869E, arXiv 0806.2878)
  3. (en) Nathaniel M. White et Barry H. Feierman, « A Catalog of Stellar Angular Diameters Measured by Lunar Occultation », The Astronomical Journal, vol. 94, , p. 751 (DOI 10.1086/114513, Bibcode 1987AJ.....94..751W)
  4. (en) « Naming Stars », IAU.org (consulté le 16 décembre 2017)
  5. (en) Auteur inconnu « On the naming convention used for multiple star systems and extrasolar planets », {{{year}}}.
  6. (en) R. H. Allen, Star Names: Their Lore and Meaning, New York, Dover Publications Inc, (réimpr. 1963) (1re éd. 1899) (ISBN 0-486-21079-0, lire en ligne), p. 1402
  7. « IAU Working Group on Star Names (WGSN) » (consulté le 22 mai 2016)
  8. « WG Triennial Report (2015-2018) - Star Names » (consulté le 14 juillet 2018), p. 5
  9. (en) A. G. A. Brown et al. (Gaia collaboration), « Gaia Data Release 2: Summary of the contents and survey properties », Astronomy & Astrophysics, vol. 616, , article no A1 (DOI 10.1051/0004-6361/201833051, Bibcode 2018A&A...616A...1G, arXiv 1804.09365). Notice Gaia DR2 pour cette source sur VizieR.

Lien externe

  • Portail de l’astronomie
  • Portail des étoiles
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.