Oblast de Pskov

L’oblast de Pskov (en russe Пско́вская о́бласть, Pskovskaïa oblast) est une entité fédérale russe (oblast). Il partage des frontières avec l'Estonie et la Lettonie, tous deux membres de l'Union européenne, de même qu'avec la Biélorussie. Sa capitale administrative est la ville de Pskov et sa principale ville, Pskov mise à part (202 000 habitants), est Velikié Louki (104 000 habitants).

Oblast de Pskov
(ru) Псковская область

Armoiries de la zone Oblast de Pskov

Drapeau de la zone Oblast de Pskov
Administration
Pays Russie
Région économique Nord-Ouest
District fédéral Nord-Ouest
Statut politique Oblast
Création 23 août 1944
Capitale Pskov
Gouverneur Mikhaïl Vedernikov
Démographie
Population 646 374 hab. (2016)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Superficie 55 399 km2
Autres informations
Langue(s) officielle(s) Russe
Fuseau horaire UTC+4
Code OKATO 58
Code ISO 3166 RU-PSK
Immatriculation 60
Liens
Site web http://www.pskov.ru

    Géographie

    L’oblast de Pskov, d'une superficie de 55 399 km2, est frontalier de l’oblast de Léningrad au nord, de l’oblast de Novgorod à l’est, de l’oblast de Tver et de l’oblast de Smolensk au sud-est, de la région de Vitebsk en Biélorussie au sud, et de la Lettonie et l’Estonie à l’ouest. Au nord-ouest, l’oblast de Pskov s'adosse au lac Peïpous, qui est une frontière naturelle entre l'Estonie et la Russie. Le village le plus à l'ouest est Lavry.

    L’oblast de Pskov appartient au versant de la mer Baltique, et plus précisément au bassin hydrographique de la Narva. Le principal affluent de la Narva est la Velikaïa, qui traverse l'oblast du sud au nord et se déverse dans le lac Peïpous. Le bassin hydrographique de la Velikaïa contient entièrement l'oblast à l'exception de plateaux mineurs au sud, à l'est et au nord-est. Les rivières du sud-est de l’oblast se jettent dans la Lovat, qui prend sa source en Biélorussie et traverse l’oblast de Pskov du sud au nord, avant de poursuivre son cours dans l’oblast de Novgorod. La Lovat est tributaire du lac Ilmen et se rattache au bassin de la Neva. La Chelon, qui s'écoule dans la moitié est de l’oblast, est tributaire du lac Ilmen. Enfin, certains versants de la moitié sud de l’oblast de Pskov se rattachent au bassin de la Daugava. Sur quelques kilomètres, le cours de la Daugava forme une frontière naturelle avec l’oblast de Tver.

    La moitié nord de l’oblast est une plaine souvent marécageuse, à l'opposé des régions centrales et méridionales, au relief post-glaciaire. On y trouve de nombreux lacs, particulièrement dans la moitié sud de l’oblast. Derrière le lac Peïpous, le plus grand est le lac Jijitskoïe, d'une superficie de 51,3 km2. Il s'étend au sud-est de l’oblast et draine le bassin versant de la Daugava[1].

    L'une des principales ressources naturelles de l’oblast de Pskov est le bois d’œuvre. Les forêts occupent un tiers de la superficie de la région. Au , les ressources en bois étaient estimées à 331 200 000 m3[2].

    Population et société

    Démographie

    Évolution démographique
    2002 2016 - - -
    760 810646 374---

    Villes

    Un intérieur de maison à Pouchkinskie Gory.
    Ville Nom russe habitants
    (1er jan. 2005)
    Pskov Псков 200 080
    Velikié Louki Великие Луки 103 463
    Ostrov Остров 24 516
    Nevel Невель 17 824
    Opotchka Опочка 13 611
    Petchory Печоры 12 696
    Porkhov Порхов 11 928
    Dedovitchi Дедовичи 9 765
    Dno Дно 9 704
    Novossokolniki Новосокольники 9 463
    Strougui-Krasnye Струги-Красные 8 739
    Sebej Себеж 6 748
    Pytalovo Пыталово 6 615
    Pouchkinskie Gory Пушкинские Горы 6 056
    Idritsa Идрица 5 615
    Poustochka Пустошка 5 295
    Gdov Гдов 4 949
    Loknia Локня 4 813
    Bejanitsy Бежаницы 4 779
    Krasnogorodsk Красногородск 4 649
    Novorjev Новоржев 4 050
    Plioussa Плюсса 3 730
    Kounia Кунья 3 437
    Palkino Палкино 3 232
    Ousviaty Усвяты 3 074
    Sosnovy Bor Сосновый Бор 1 819
    Krasny Loutch Красный Луч 1 440
    Zapliousse Заплюсье 1 330
    Indice de fécondité et taux de natalité
    AnnéeFéconditéFécondité urbaineFécondité rurale
    19901,841,702,23
    19911,671,532,08
    19921,481,351,87
    19931,291,181,59
    19941,281,191,52
    19951,241,141,51
    19961,221,151,43
    19971,201,131,39
    19981,191,141,33
    19991,111,081,21
    20001,151,111,27
    20011,241,191,40
    20021,301,251,45
    20031,351,301,52
    20041,341,241,64
    20051,281,171,64
    20061,301,181,66
    20071,401,271,83
    20081,451,301,91
    20091,501,381,87
    20101,511,371,98
    20111,541,382,09
    20121,661,492,28
    20131,681,492,41
    20141,701,522,36
    20151,741,721,85
    20161,801,791,82
    20171,571,561,62

    Notes et références

    1. (ru) V.К. Lesnenко, В.Н. Abrosov, « Région du lac de Pskov (Ozyora Psкоvsкоï оblаsti) » (consulté le 26 octobre 2012)
    2. Ressources naturelles, site web de l’administration de l’oblast de Pskov. Consultée le 26 août 2009.

    Voir aussi

    • Portail de la Russie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.