Offenbourg

Offenbourg (en allemand : Offenburg), ville allemande frontalière avec la France de près de 60 000 habitants[1], est le chef-lieu de l'arrondissement de l'Ortenau dans le Pays de Bade, dans le land de Bade-Wurtemberg.

Offenbourg
Offenburg

Héraldique
Administration
Pays Allemagne
Land  Bade-Wurtemberg
District
(Regierungsbezirk)
Fribourg-en-Brisgau
Arrondissement
(Landkreis)
Ortenaukreis
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
12
Bourgmestre
(Oberbürgermeister)
Marco Steffens
Partis au pouvoir CDU
Code postal 77652, 77654 et 77656
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
08 3 17 096
Indicatif téléphonique +49-0781
Immatriculation OG, BH, LR
KEL et WOL
Démographie
Gentilé Offenbourgeois/e
Population 58 465 hab. (31 décembre 2015)
Densité 746 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 28′ 16″ nord, 7° 56′ 28″ est
Altitude 160 m
Superficie 7 838 ha = 78,38 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Offenbourg
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Offenbourg
Liens
Site web www.offenburg.de

    Elle est située sur la Kinzig, un affluent de rive droite du Rhin venant de la Forêt-Noire, et à une vingtaine de kilomètres au sud-est de la ville française de Strasbourg.

    Histoire

    Appartenances historiques

    Duché de Zähringen 1148-1240
    Saint-Empire (Ville libre) 1240-1803
    Électorat de Bade 1803–1806
    Grand-duché de Bade 1806–1918
    République de Weimar 1918–1933
     Reich allemand 1933–1945
    Allemagne occupée 1945–1949
    Allemagne 1949–présent

    La première mention de la ville apparaît en 1148, année où elle est fondée par les ducs de Zähringen. En 1240, l'empereur Frédéric II l'élève au rang de ville libre d'Empire.

    En 1689, elle est rasée par les troupes de Louis XIV durant la guerre de la ligue d'Augsbourg qui ravage le Palatinat et une partie du Pays de Bade.

    Les guerres napoléoniennes entraînent le recul des Habsbourg et la ville est rattachée au grand-duché de Bade en 1803.

    En 1848, Offenbourg est un important foyer des troubles révolutionnaires et l'un des points de départ du mouvement démocratique en Allemagne, avant que la contestation ne soit écrasée par les troupes prussiennes.

    Pendant la Première Guerre mondiale, la ville subit plusieurs bombardements aériens dévastateurs, les plus graves en 1918. À la fin de la guerre, elle abrite des réfugiés alsaciens. Entre février 1923 et août 1924, en complément à l'occupation de la Ruhr, des troupes françaises y stationnent.

    Après la Seconde Guerre mondiale, la ville abrite une importante garnison des Forces françaises en Allemagne (FFA), et ce jusqu'en 1992 après la réunification allemande.

    Université

    Vue aérienne de la Hochschule.

    La Hochschule d'Offenbourg (école supérieure) prépare à des diplômes d'ingénieur (dipl.-Ing des filières EA, EN) et à plusieurs masters (ECM). Elle est jumelée à l'école polytechnique de l'université Grenoble-Alpes (Polytech'Grenoble) dans le cadre d'un partenariat permettant l'obtention d'un double diplôme entre les deux universités. Via le programme Erasmus, plusieurs partenariats ont été mis en place avec les écoles et universités suivantes : école nationale d'ingénieurs de Tarbes ; institut national des sciences appliquées de Strasbourg (INSA) ; université catholique de Lyon (ESDES et ESTRI) ; université de Strasbourg (EM Strasbourg Business School et institut universitaire de technologie de Haguenau).

    Économie

    Le siège social de Burda.

    La ville a une importante activité commerciale et est le siège de la maison d'édition Burda, l'un des principaux éditeurs de magazines en Allemagne. Elle est le centre administratif et industriel de la région de l'Ortenau.

    Géographie

    La ville est traversée par la Kinzig et la Mühlbach, bras de la Kinzig autrefois utilisé pour faire tourner les moulins à eau. Sur son territoire se trouve le lac de Gifiz, très fréquenté par ses habitants, dont une des berges est aménagée pour la baignade et privatisée[2].

    Côté Est, la ville s'étend sur les premiers contreforts de la Forêt Noire. Offenbourg est située à 25 km à l'Est de Strasbourg[3], dans l'arrondissement d'Ortenau et dans le Bade-Wurtemberg, en Allemagne.

    Au Sud, à environ 65 kilomètres se trouve la ville de Fribourg-en-Brisgau, mais aussi la parc d'attraction Europa-Park à quelques dizaines de kilomètres[3].

    Administration

    Façade baroque de l'hôtel de ville.

    La commune se compose d'une ville centre située au bord de la Kinzig, affluent du Rhin et de villages (Stadtteile), intégrés au ban communal lors de la réforme communale entreprise entre 1965 et 1970 dans les länder de la RFA. Cette répartition en plusieurs entités urbaines explique l'emploi du terme de ville centre pour le noyau urbain historique et central.

    Villages incorporés à la commune

    • Bohlsbach (en 1975)
    • Bühl (en 1972)
    • Elgersweier (en 1972)
    • Fessenbach (en 1971)
    • Griesheim (en 1972)
    • Rammersweier (en 1972)
    • Waltersweier (en 1972)
    • Weier (en 1972)
    • Windschläg (en 1975)
    • Zell-Weierbach (en 1971)
    • Zunsweier (en 1973)
    Le centre ville d'Offenbourg avec la vue de Stadtkirche et ses habitants.

    Eurodistrict

    Un projet de district européen avec Strasbourg, comportant une administration commune, est en pleine mutation entre la France et l'Allemagne, et rassemble près d'un million d'habitants du Bas-Rhin et de l'Ortenau. Il a pour but d'atténuer les barrières qui ont longtemps freiné le rapprochement entre ces régions et de faciliter la vie de ses habitants[4].

    Personnalités liées à Offenbourg

    Jumelages

    Notes et références

    1. « Bevölkerung », sur www.offenburg.de (consulté le 8 octobre 2019)
    2. (de) Schwarzwälder Bote, Oberndorf Germany, « Offenburg: Am Gifizsee ist viel passiert - Schwarzwälder Bote », sur www.schwarzwaelder-bote.de (consulté le 8 octobre 2019)
    3. « Stadt Offenburg », sur www.offenburg.de (consulté le 8 octobre 2019)
    4. « Eurodistrict | Au cœur de la coopération transfrontalière », sur www.eurodistrict.eu (consulté le 8 octobre 2019)

    Voir aussi

    Liens externes

    Articles connexes

    • Portail du Bade-Wurtemberg
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.