Office national des statistiques (Algérie)

L'Office national des statistiques (ONS) ( en arabe : الديوان الوطني للإحصائيات), est le service officiel des statistiques en Algérie, créé au lendemain de l'indépendance, en 1964. Il a le statut d'établissement public à caractère administratif ; Sous la tutelle du ministère des Finances, il est chargé de la collecte, du traitement et de la diffusion des statistiques socio-économiques dans le pays.

Office national des statistiques
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
ONS
Zone d'activité
Type
Forme juridique
Domaine d'activité
Siège social
Rue Mohamed Belkacemi
Ruisseau Alger
Pays
Langue
Organisation
Affiliation
Site web

Historique

Créé au lendemain  de l’indépendance, en 1964, et originellement nommé Commissariat National pour le Recensement de la Population[1],[2], l'office réalise en 1966 le premier recensement de la population algérienne après l'indépendance du pays. Ses missions, ainsi que son appellation, ont évolué parallèlement à l'évolution démographique, économique et sociale de l'Algérie pour laquelle l'office collecte, traite et diffuse des statistiques dans ces domaines.[2]

Missions

Les principales publications de l'office sont :

  • les indices des prix à la consommation, de la production industrielle et de la production agricole ;
  • des statistiques sociales, telles que : la population et la démographie de l’Algérie, les statistiques sur la santé, l’emploi, l’habitat et l’éducation ;
  • des nomenclatures, tels que les codes géographiques, le code des catégories socioprofessionnelles et le code des professions.

L'office publie dans ses nomenclatures un code géographique donnant la liste des communes dans chaque wilaya.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’économie
  • Portail des probabilités et de la statistique
  • Portail de la démographie
  • Portail de la sociologie
  • Portail de l’Algérie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.