Office of Personnel Management

L’United States Office of Personnel Management (OPM) est une agence indépendante du gouvernement des États-Unis responsable de la fonction publique du gouvernement fédéral des États-Unis. Sa mission consiste à « recruter, conserver et honorer une ressource humaine de niveau mondial dans le but de servir le peuple américain[trad 1] »[2].

Office of Personnel Management
Situation
Création
Siège 1900 E Street NW, Washington, D.C.
Coordonnées 38° 53′ 42″ N, 77° 02′ 39″ O
Organisation
Effectifs 6 200 (2011)
Dirigeant Beth Cobert (en) (directrice intérimaire)[1]

Site web opm.gov

Histoire

En , l'OPM annonce qu'il a découvert en une intrusion informatique exécutée un an plus tôt, ce qui a mené au vol de données touchant 4 millions d'employés passés et actuels du gouvernement fédéral des États-Unis[3]. Le , l'OPM augmente le nombre d'employés touchés à 21,5 millions, incluant le personnel soumis à des vérifications des antécédents[4].

Notes et références

Citations originales

  1. (en) « Recruiting, Retaining and Honoring a World-Class Force to Serve the American People »

Références

  1. (en) « OPM director Katherine Archuleta resigns in wake of data breach », FoxNews.com, (lire en ligne, consulté le 9 août 2015)
  2. (en) « Biography of an Ideal », OPM, (consulté le 9 août 2015)
  3. (en) « Millions of US government workers hit by data breach », BBC News, (consulté le 5 juin 2015)
  4. (en) Patricia Zengerle et Megan Cassella, « Estimate of Americans hit by government personnel data hack skyrockets », Reuters, (consulté le 9 juillet 2015)

Liens externes

  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.