Officier de la Marine française

En France, un officier de marine est un militaire chargé d'assurer des fonctions de commandement et de direction au sein de la Marine nationale.

Pour les articles homonymes, voir Officier de marine.

Les officiers de marine forment un corps militaire de commandement, de direction et de conception au sein du ministère de la Défense.

Une distinction est généralement faite entre[réf. souhaitée] :

  • les officiers de marine, généralistes, ayant reçu une formation à la fois d'ingénieur (le navire de guerre et les systèmes d'armes), de marin (la navigation et la manœuvre) et d'officier (l'exercice de l'autorité et la pratique des opérations), et éventuellement de pilote dans le cas de l'aéronautique navale ;
  • et les officiers de la Marine, officiers spécialisés dans un domaine d'expertise particulier.

Le corps des officiers comprend 3 catégories[réf. souhaitée] :

  • les officiers subalternes  grades d'enseigne et de lieutenant de vaisseau, appellations « lieutenant » et « capitaine »  ; ils assurent la direction de services à bord des navires ou à terre, ou bien le commandement de petites unités ;
  • les officiers supérieurs  grades de capitaine de corvette, de frégate et de vaisseau, appellation « commandant »  ; ils dirigent des groupements de services à bord de bâtiments, commandent des bâtiments de combat ou des formations à terre, ou bien servent en état-major ;
  • les officiers généraux  grades de contre-amiral et vice-amiral, rangs et appellations de vice-amiral d'escadre et d'amiral, appellation « amiral »  ; ils commandent des forces navales ou les directions centrales de la marine.

Grades

Officiers généraux

Quel que soit le nombre d’étoiles, l’appellation est « Amiral »[réf. souhaitée]. Le mot « amiral » vient de l’arabe amir al-bahr, qui signifie « prince de la mer »[1].

Officiers supérieurs

Quel que soit le grade, l'appellation est « Commandant »[réf. souhaitée].

Officiers subalternes

Au sein de l'état-major d'une unité, l'appellation « midship » est donnée à l'officier le plus jeune dans le grade le moins élevé[réf. souhaitée] : en pratique, seuls les aspirants et les enseignes de vaisseau la reçoivent réellement. Cette appellation n'a pas de caractère officiel : elle n'est utilisée qu'entre eux par les membres dudit état-major, et dans les situations quasi « privées » : loisirs, détente et repas présidés au « carré »[réf. souhaitée].

Pendant leur 1re année, les élèves-officiers de l'École navale portent l'épaulette parée d'une ancre dorée sans galon ; ils ne sont pas encore officiers et n'ont donc pas encore de grade[réf. souhaitée].

Notes et références

  1. « Amiral » sur cnrtl.fr

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la Marine française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.