Officier marinier

Officier marinier est, dans la Marine nationale française, l'appellation équivalente à celle de sous-officier dans les autres armes. Cette appellation date du XVIe siècle[1]. Les officiers mariniers sont attachés à leur appellation. Les officiers mariniers appartiennent à la maistrance qui constitue les 2/3 des effectifs de la marine nationale. Dans le jargon de la marine nationale, les officiers mariniers sont les bœufs (prononcer "beu").

Ne doit pas être confondu avec Officier de marine.

Il existe cinq grades d'officier marinier dans la Marine nationale :

Les trois derniers grades sont regroupés sous l'appellation d'officier marinier supérieur (OMS).

Les officiers mariniers sont des techniciens dans leurs spécialités. De plus, les OMS encadrent les équipes de travail ou d'opérateurs et peuvent participer à la notation de leurs subordonnés.

Ils peuvent être sous contrat (principalement les seconds maîtres et les maîtres) ou au "cadre de maistrance", c'est-à-dire "de carrière"", (le plus souvent pour les officiers mariniers supérieurs).

Notes et références

  1. « http--roger.roucolle.pagesperso-orange.fr-textes.html », sur pagesperso-orange.fr (consulté le 26 décembre 2015).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la Marine française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.