Ol Doinyo Lengaï

L'Ol Doinyo Lengaï est un stratovolcan de Tanzanie située dans la vallée du grand rift qui parcourt l'Afrique orientale du Nord au Sud. C'est le seul volcan actif de Tanzanie. Ol Doinyo Lengaï est un terme maa, la langue des Masaïs dont elle est la montagne sacrée, qui signifie « Montagne des Dieux » en français. Il fait partie du massif du Ngorongoro et une savane s'étend à ses pieds.

Ol Doinyo Lengaï

L'Ol Doinyo Lengaï vu depuis le lac Natron.
Géographie
Altitude 2 960 m
Massif Massif du Ngorongoro
(Vallée du grand rift)
Coordonnées 2° 45′ 50″ sud, 35° 54′ 50″ est
Administration
Pays Tanzanie
Région Arusha
District Ngorongoro
Géologie
Âge 370 000 ans
Roches Carbonatite
Type Volcan de rift
Activité Actif
Dernière éruption au
Code GVP 222120
Observatoire Non
Géolocalisation sur la carte : Tanzanie

Géographie

Coulée de carbonatite refroidie dans le cratère.

L'Ol Doinyo Lengaï est situé sur le bord occidental du rift, à 160 kilomètres à l'ouest du Kilimandjaro, au nord-est du cratère du Ngorongoro et au sud du lac Natron. Il culmine à 2 960 mètres d'altitude.

Alors que les autres volcans émettent des laves silicatées, l'Ol Doinyo Lengaï est le seul volcan au monde en activité à émettre de la natrocarbonatite, carbonatite riche en sodium et potassium[1]. Cette lave, composée en majorité de carbonate de sodium, contient très peu de silice (moins de 1 %). Ceci lui confère une très grande fluidité, une température de 500 °C à 550 °C, une teinte noire lorsqu'elle est en fusion et blanche lorsqu'elle refroidit et que ses minéraux s'hydratent avec l'humidité de l'air, donnant ainsi son aspect enneigé au volcan[2]. Néanmoins elle est rougeoyante lorsque la luminosité baisse.

Histoire

Phase explosive de l'éruption de 1966.
Vue du cratère sommital en janvier 2011.

L'Ol Doinyo Lengaï est âgé de moins de 370 000 ans ce qui fait de lui le volcan le plus jeune de cette partie du rift africain. Les grandes éruptions (observées) de ce volcan se sont produites en 1880, de 1914 à 1915, en 1926, de 1940 à 1941, en 1958, de 1960 à 1966, de 1983 à 1993, de 1994 à 1998 et depuis 2007, mais il n'est réellement observé et étudié que depuis les années 1960.

En 1966, le type éruptif est devenu plus explosif, passant à vulcanien puis plinien. Cette éruption a créé un cratère de cinq cents mètres de longueur sur trois cent cinquante mètres de largeur et cent mètres de profondeur au sommet du volcan. Ce cratère s'est rempli lors de l'éruption suivante en 1983. La lave, jaillissant de petits cônes, s'est arrêtée juste en dessous du bord du cratère. À la fin 1998, l'éruption a complètement rempli le cratère et la lave a commencé à déborder sur les pentes du volcan. En 2007, le volcan a changé de régime, redevenant explosif (subplinien).

Références

  1. Guy de Saint-Cyr, Sur les volcans du monde, série documentaire sur Arte, Agat Films et Cie, 2012
  2. (fr) École normale supérieure de Lyon - Carbonatite

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Sources

  • Portail de la Tanzanie
  • Portail de la montagne
  • Portail du volcanisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.