Old Mill

Old Mill, que l'on peut traduire en français par "vieux moulin" est un type d'attraction, ancêtre des barques scéniques[1],[2]. Ce type de parcours scénique a vu le jour à la fin du 19e siècle et est apparu sous différents noms comme Old Mill, River Cave ou Mill Chute. Populaire à partir du début des années 1900, quelques modèles sont encore en activités, même si ce type d'attraction tend à disparaître. Le concept est très proche des Tunnel of love.

Pour l’article homonyme, voir Old Mill (métro de Toronto).
Mill Chute à Hersheypark.

Old Mill

En 1981, Arthur Pickard invente une attraction aquatique nommée Canals of Venice[3]. L'attraction se présente sous la forme d'un canal sinueux sur lequel voguent une douzaine de bateaux qui pouvaient accueillir chacun deux personnes[4]. Des hélices placées dans l'eau permettaient aux bateaux de voguer doucement sur le canal. Cette attraction sera ensuite améliorée par George W. Schofield qui place le parcours dans un tunnel sombre et ajoute des scènes effrayantes[5] et en remplaçant le système pour faire avancer les embarcations par une roue à aubes créant le courant dans le canal[5].

Au début des années 1900, John H. Keenan de Philadelphie, propriétaire de théâtres, commence à développer un nouveau concept d'attraction pour les foires aux États-Unis. Une attraction dans un tunnel complètement plongée dans le noir ou des embarcations navigueraient dans un canal poussé par le courant, généré par la force d'une roue à aubes. C'est de là que vient le nom Old Mill, faisant référence aux moulins à eau.

Les premiers Old Mills ont été construits en 1911-1912 à Little Rock (Arkansas) et Oklahoma City (Oklahoma). Un Old Mill a été construit à Des Moines (Iowa) en 1912 et à Minneapolis (Minnesota) en 1913[6]. À la même période, d'autres Old Mills ont été construits à Shreveport (Louisiane) et à Hutchinson (Kansas).

River Cave

River Cave à Pleasure Beach, Blackpool en 1979.

Dans cette version, les passagers prenaient place à bord de bateaux et naviguaient sur une rivière artificielle sillonnant à travers des grottes et des tunnels décorés présentant différentes scènes thématiques. Les bateaux avançaient lentement, poussés par le courant généralement généré par une roue à aubes. Ce type d'attraction est devenu relativement courant dans les parcs d'attractions du Royaume-Uni et des États-Unis au milieu du XXe siècle. Le concept des River Caves est très proche de celui des premiers chemins de fer panoramiques en ce sens qu'ils tentent d'être à la fois éducatifs et divertissants. Le nom de ce type d'attraction tient au fait qu'elles représentaient pour la plupart une expédition à travers des cavernes, avec des stalagmites et des stalactites, permettant ensuite de découvrir des scènes représentant un voyage autour du monde, à travers les époques ou des légendes.

Autrefois populaire dans de nombreux parcs d'attractions, les River Caves sont à présent relativement rares. En dépit de leur popularité pendant la première moitié du 20e siècle, l'intérêt porté aux attractions à sensations fortes et l'aspect vieillissant des décors et des éléments techniques utilisés ont causé la fermeture de nombreux modèles.

Mill Chute

La Philadelphia Toboggan Company combine les Old Mills et les Shoot the Chutes pour créer ce qu'ils appelleront les Mill Chute[4]. Possédant une ou plusieurs chutes, ce type d'attraction a été principalement fabriqué dans les années 1920 et 1930. Certains Old Mills possédaient également des descentes, mais leur inclinaison étaient bien plus douce que celles connues sur les Mill Chutes. Il était courant que la dernière chute du parcours soit la plus raide. Les Mill Chutes peuvent être considérés comme les ancêtres des bûches actuelles.

Modèles notables

Non Localisation Ouverture Fermeture Designer Notes
Old Mill Ride Sea Lion Park, Coney Island18951902George W. Schofield[7]/Paul Boyton[note 1]
Garfield's Nightmare Kennywood1901[8][note 2]
Old Mill Rocky Glen Park1904Vers 1913Frederick Ingersoll
River Caves Blackpool Pleasure Beach1905
Shoot The Chutes Rocky Glen Park1906Vers 1913Frederick Ingersoll
The Red Mill Luna Park (Coney Island)19071944[note 3]
River Caves Pleasureland Southport19082004Helters Ltd[note 4]
Old Mill Elitch Gardens1914[10]1928[note 5]
Ye Old Mill Minnesota State Fair1915[11]Philadelphia Toboggan Company[note 6]
Ye Old Mill Kansas State Fair1915[13],[14]
Kärlekstunneln Gröna Lund1917[note 7]
Old Mill / Castle Dracula Cedar Avenue and the Boardwalk1919[15]2002
Ye Old Mill Iowa State Fair1921[16][note 8]
Old Mill / Mill Run Waldameer Park1922[18]1996[note 9]
River Cave Dreamland Margate19241984
Tokyo Canal Rocky Glen Park19241950John A. Miller[note 10]
Boat Chute Lake Winnepesaukah1927Carl O. Dixon[note 11]
Old Mill / Journey to the Center of the Earth Dorney Park19271992[note 12]
Mill Chute / Lost River Hersheypark19291972Philadelphia Toboggan Company[note 13]
Old Mill Rye Playland1929[note 14]
  1. Le parc a fermé en 1902, puis a rouvert sous le nom Luna Park, avec des attractions renommées et ayant changé de décors.
  2. Connu comme étant le plus vieux Old Mill encore opérationnel, l'attraction a été renommée et redécorée plusieurs fois ("Around-the-World" en 1954, "Hard-Headed Harrold's Horrendously Humorous Haunted Hideaway" en 1974 et "Garfield's Nightmare" en 2004).
  3. Remodelé en 1913[9].
  4. Originellement situé au premier Pleasure park de Southport, il a été déménagé à Pleasureland in 1922.
  5. L'attraction présentait des scènes avec des personnages de contes de fées.
  6. Ouvert par John Keenan en 1915, Ye Old Mill est la plus ancienne attraction de la foire. L'attraction a été achetée pour 80 000 dollars à la famille Keenan en 2018[12].
  7. Remodelé en 1987
  8. Restauré en 1996[17].
  9. Remplacé par Thunder River en 1996
  10. Fait partie du Nallin-Jennings Park à Moosic, Pennsylvanie. Parfois appelé "Tokio"; il a été renommé "Glen Canal" quelque temps après la seconde Guerre mondiale. L'attraction a été détruite le après un incendie important.
  11. Le plus vieux Mill Chute des États-Unis [19],[20].
  12. Les décors de "Journey to the Center of the Earth" ont été ajoutés en 1960 par le designer Bill Tracy.
  13. Originellement conçu par le designer de montagnes russes Herbert Schmeck, l'attraction a été redécorée en 1964 pour devenir "Lost River" par Bill Tracy. L'attraction a été détruite en 1972 suite au passage de l'ouragan Agnes.
  14. Remodelé par Sally Corporation en 1989

Voir aussi

Références

  1. https://brewminate.com/preserving-fright-one-haunted-house-at-a-time/
  2. https://gizmodo.com/why-dark-rides-scare-the-pants-off-us-1447400730
  3. (en) The Builder, , 962 p. (lire en ligne).
  4. (en) Dale Samuelson et Wendy Yegoiants, The American Amusement Park, MBI Publishing Company, , 156 p. (ISBN 9780760309810, lire en ligne).
  5. (en) John Dos Passos, Streets of Night, Susquehanna University Press, , 226 p. (ISBN 9780945636021, lire en ligne).
  6. http://rollercoastermuseum.org/100-years-ye-old-mills-continue-create-memories/
  7. https://theoryofthemeparks.blogspot.com/2016/01/the-history-of-dark-ride.html
  8. (en) David P. Hahner, Kennywood, , 128 p. (ISBN 978-0-7385-3563-0, lire en ligne), p. 114.
  9. Laura J. Hoffman, Coney Island, Arcadia Publishing, (lire en ligne), p. 46
  10. http://lostamusementparks.napha.org/Articles/Colorado/ElitchGardens.html
  11. http://www.startribune.com/state-fair-buys-ye-old-mill-ride/469399383/
  12. Christopher Magan, « State Fair's Ye Old Mill: As timeless as a first kiss », St. Paul Pioneer Press, (lire en ligne, consulté le 15 juillet 2015)
  13. https://www.kansasstatefair.com/p/about/history-of-the-fair/building-history/331
  14. https://www.mprnews.org/story/2015/08/06/ye-old-mill-state-fair
  15. http://darkinthepark.com/Dracula/cdHistory/cdhistory.htm
  16. http://www.iptv.org/fair/story/2540/ye-old-mill
  17. « Ye Old Mill », Iowa State Fair Blue Ribbon Foundation (consulté le 16 juillet 2019)
  18. https://waldameer.com/about/park-history/
  19. « Operating Classic Amusement Park Rides »
  20. Ellis Smith, « Lake Winnepesaukah to invest millions in 5-acre attraction », Chattanooga Times Free Press, (lire en ligne, consulté le 6 août 2014)
  • Portail des parcs de loisirs
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.