Olimp-2

Olimp-2 (russe Олимп-2), est un stade de football situé à Rostov-sur-le-Don, en Russie. Il a notamment abrité le club du FK Rostov de sa construction jusqu'à l'année 2018 qui le voit emménager à la nouvelle Rostov Arena. Le stade abrite également le SKA Rostov entre 1958 et 1970. Sa capacité est de 15 840 places.

Olimp-2
Le stade Olimp-2 en 2016.
Généralités
Noms précédents
Stade de l'usine Rostselmach (1930-1996)
Stade Rostselmach (1996-2002)
Olimp-21 vek (2002-2008)
Adresse
Construction et ouverture
Ouverture
1930
Rénovation
2000-2002, 2008
Utilisation
Clubs résidents
FK Rostov (1930-2018)
SKA Rostov (1958-1970)
Propriétaire
Équipement
Surface
Capacité
15 840 places
Dimensions
105 x 68 m
Localisation
Coordonnées
47° 08′ N, 39° 27′ E
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Rostov
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Histoire

Le stade a été ouvert en 1930[1] sous le nom de Stade de l'usine Rostselmach, en référence à la société d'équipement agricole du même nom, fondée dans la ville un an plus tôt. En 1996, le nom est raccourci à Stade Rostselmach. Le stade est ensuite renommé Olimp-21 vek (Olympe-21e siècle) entre 2002 et 2008 avant d'adopter son nom actuel.

La capacité maximale du stade s'élève à près de 32 000 places dans les années 1950 après la construction d'une deuxième tribune, en faisant alors le neuvième plus grand stade d'Union soviétique, mais plusieurs rénovations dans les années 2000 amènent à la démolition de la tribune et la réduction de moitié de la capacité du stade.

Le stade accueille notamment la finale de la Coupe de Russie 2009-2010 opposant le Zénith Saint-Pétersbourg au Sibir Novossibirsk (1-0).

Notes et références

  1. « Olimp-2 », sur worldofstadiums.com (consulté le 26 août 2016)

Lien externe

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du football
  • Portail de la Russie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.