Olivier Renet

Olivier Renet, né le , est un grand maître international (GMI) du jeu d'échecs depuis 1990. Il a remporté le titre de champion de Paris à deux reprises : en 1995 et 2015 (en 1984, il remporta le championnat de Paris mais le titre de champion de Paris revint à Alain Fayard, premier Français du tournoi des capitales de la communauté européenne).

Pour les articles homonymes, voir Renet.

Olivier Renet

Olivier Renet en 2010

Naissance
Nationalité  Français
Titre Grand maître international (1990)
Meilleur classement Elo 2 535 (janvier 1993)[1]

En , Il fut le premier joueur français à passer la barre des 2 500 points au Classement Elo. Il a été à de nombreuses reprises champion de France par équipes avec son club de Clichy.

Il se consacre aujourd'hui surtout à la formation des joueurs.

Biographie et carrière

Olivier Renet finit deuxième du championnat de France d'échecs, à égalité de points avec le champion (battu lors du match de départage par Gilles Mirallès en 1986 et par Marc Santo-Roman 1991).

Pendant le championnat du monde d'échecs de 1990, il était l'un des secondants d'Anatoli Karpov[2].

Renet a représenté la France lors de six olympiades de 1986 à 1996, du championnat du monde par équipe de 1985 et des championnats d'Europe par équipe de 1989 (médaille d'or individuelle au premier échiquier), 1992 (au 1er échiquier) et 1997 (comme remplaçant)[3].

Il a remporté le national B en 2006, et termine 11e au championnat de France d'échecs 2007[4].

Au , il a un classement Elo de 2 480 points, ce qui en fait le 37e joueur français[5].

Notes et références

  1. Classements Elo jusqu'en 2001 sur olimpbase.org.
  2. Championnat du monde d'échecs : Garry Kasparov - Anatoly Karpov, Top Échecs, p. 12
  3. « OlimpBase :: Men's Chess Olympiads :: Olivier Renet », sur www.olimpbase.org (consulté le 23 mars 2016)
  4. Grille de Berger du championnat de France 2007
  5. (en) Fiche de Olivier Renet sur le site de la Fédération internationale des échecs

Liens externes

  • Portail des échecs
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.