Onondagas

Les Onondagas (ou Onontagués, Onondages) sont une tribu amérindienne iroquoise, membre auparavant de la confédération des Cinq-Nations. Leur langue, l'onondaga, est apparentée aux langues iroquoiennes.

Pour les articles homonymes, voir Onondaga.
Onondagas
Le chef Sidney Hill s'adressant aux Nations unies en 2009 (photo de Broddi Sigurðarson)

Populations significatives par région
États-Unis (New York) 2 813 (2015)[1]
Autres
Langues Anglais, Onöñda'gega', autre dialecte iroquois
Religions Longhouse, Handsome Lake, Gai'hwiio, Kanoh'hon'io, Kahni'kwi'io, etc.
Ethnies liées Iroquois
Carte de répartition

Histoire

Les Onondagas vivaient de part et d'autre du fleuve Saint-Laurent sur les territoires actuels de la province de l'Ontario au Canada et de l'État de New York aux États-Unis notamment dans le comté d'Onondaga. Une branche de cette tribu, les Oswegatchie, vivait le long du fleuve Saint-Laurent.

Les Onondagas étaient traditionnellement les gardiens du feu pour les Cayugas et Sénécas qui vivaient à l'ouest et les Onneiouts et Agniers qui vivaient à l'est. Pour cette raison, la Ligue des Iroquois, historiquement, réunissait le gouvernement Iroquois à Onondaga, comme d'ailleurs les chefs traditionnels le font encore aujourd'hui.

Ils ont été les partenaires commerciaux des Hollandais puis des Britanniques. Ils furent donc de farouches adversaires pour les Français de la vallée du Saint-Laurent.

Lors de la guerre d'indépendance des États-Unis, les Onondagas restèrent neutres.

Le Canada a rappelé le souvenir de ce peuple amérindien en 1963, par l'attribution d'un nom pour l'un des nouveaux sous-marins de la flotte canadienne, le NCSM Onondaga (S73).

Notes et références

  1. (en) « Total population », sur factfinder.census.gov (consulté le 5 février 2019).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des Nord-Amérindiens
  • Portail des Autochtones du Canada
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.