Opération Mer Verte

L'opération Mer Verte (en portugais Operação Mar Verde) est une attaque amphibie à Conakry, la capitale de la République de Guinée, par entre 350 et 420 soldats portugais et combattants guinéens en . L'objectif était de capturer Amílcar Cabral, le chef du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) ou de tuer Ahmed Sékou Touré et renverser son régime.

Opération Mer Verte

Pendant la guerre d'indépendance de la Guinée-Bissau

Localisation Conakry, Guinée
9° 32′ 53″ N, 13° 40′ 14″ O
Planifiée par Forces armées portugaises
Cible République de Guinée
Date (UTC±00:00)
Participant Forces armées portugaises et forces dissidentes guinéennes / Milice de la Guinée et PAIGC
Issue Victoire portugaise, 26 prisonniers de guerre portugais relâchés, défaite du PAIGC, destruction des navires et de l'armée de l'air guinéenne, échec à capturer ou tuer Amílcar Cabral et Ahmed Sékou Touré
Pertes 1 Portugais et 7 Guinéens / ~ 52-500 Guinéens morts

Contexte

Déroulement de l'opération

Articles connexes

  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l'Empire colonial portugais
  • Portail de la Guinée
  • Portail de la Guinée-Bissau
  • Portail de Conakry
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.