Ordre de la Pléiade

L'ordre de la Pléiade, « ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures », est un ordre de l'Organisation internationale de la francophonie. Créé en 1976[1] par son Assemblée parlementaire, il reconnaît les mérites de personnalités qui se sont particulièrement distinguées en servant les idéaux de coopération et d'amitié de la francophonie[2].

Pour les articles homonymes, voir Pléiade.
Pour l'ordre impérial iranien, voir Ordre des Pléiades (Iran).

Ordre de la Pléiade

Avers
Insigne d'officer de l'ordre de la Pléiade
Conditions
Décerné par Assemblée parlementaire de la Francophonie
Décerné pour Récompense les personnes qui se sont distinguées en servant les idéaux de coopération et d'amitié de la francophonie.
Détails
Statut Toujours décerné
Grades Grand-croix
Grand officier
Commandeur
Officier
Chevalier
Statistiques
Création 1976
Ordre de préséance

Barrette de chevalier

Origine du nom

Dans cette liste, en ordre chronologique inverse, chaque élément a fait explicitement référence au précédent (qui suit dans la liste) :

  1. l'ordre de la Pléiade ;
  2. la Pléiade, groupe de poètes français de la Renaissance (sept à l'origine) ;
  3. la Pléiade, sept poètes et tragédiens d'Alexandrie (IIIe siècle av. J.-C.) ;
  4. les Pléiades, amas stellaire, et les Pléiades, sept sœurs de la mythologie grecque.

Grades

L'ordre de la Pléiade comporte cinq grades[2] :

  1. Grand-croix
  2. Grand officier
  3. Commandeur
  4. Officier
  5. Chevalier

Insignes

L'insigne de la Pléiade est une étoile à sept branches émaillées de bleu et à double face présentant à l'avers un médaillon avec une rose des vents soulignée par l'exergue « la Pléiade, ordre de la Francophonie » entouré de sept petites étoiles, placées dans les sept branches de l'insigne ; au revers, le pont Adolphe, à Luxembourg, où a été créée l'Assemblée parlementaire de la francophonie, et symbole d'unité[2].

Source de la traduction

Notes et références

Références

Voir aussi

Articles connexes

  • Langue française et francophonie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.