Oreille de crisse

Les oreilles de crisse, oreilles de Christ, ou encore oreilles-de-lard, sont un plat de la cuisine québécoise traditionnelle, constitué de croustilles de lard salé grillées dans une poêle ou frites dans l'huile.

Oreilles de Christ dans une assiette.

Les oreilles de crisse sont surtout servies lors de repas traditionnels, notamment à la cabane à sucre, durant le temps des sucres, différents carnavals et les repas du temps des fêtes.

Origine de l'expression

L'origine de l'expression est mystérieuse, mais il semblerait qu'elle proviendrait de la rivière Saint-Maurice, où tout commença dans un camp de bûcherons. Il y aurait eu un homme avec un caractère bagarreur qui, à la suite de nombreuses confrontations, avait une oreille en chou-fleur. Cette ressemblance entre l'oreille de l'homme et le lard frit inspira une blague du cuisinier qui en préparait justement pour ses invités et s'écria : « Qui veut des oreilles du grand Christ ? » De là viendrait l'appellation « oreille de crisse/Christ[1],[2],[3] ».

Il se peut aussi que ce soit tout simplement le résultat de la ressemblance des croustilles avec une oreille.

Terminologie

Le terme « oreilles de Christ / oreilles de crisse[4] » est utilisé pour désigner ce mets, autant dans le langage courant que dans les journaux et les menus de restaurants. Il constituerait une forme atténuée des formes graphiques acceptées « oreilles de Christ » et « oreilles-de-Christ », dont l'étymologie aurait une connotation vulgaire (voir sacre québécois)[4].

Le terme « oreilles-de-lard » est aussi utilisé, quoique moins courant.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Recette d'oreilles de crisse

Références

  • Portail du Québec
  • Alimentation et gastronomie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.