Orion (Claude Vivier)

Orion est une œuvre pour orchestre composée par Claude Vivier en 1979.

Pour les articles homonymes, voir Orion.

Orion

Nuages de poussière interstellaire dans la constellation d'Orion (NASA)

Musique Claude Vivier
Effectif Orchestre symphonique
Durée approximative 14 minutes
Dates de composition 1979
Création
Montréal,
Interprètes Orchestre symphonique de Montréal
(dir.) Charles Dutoit

Histoire

Orion est composé en 1979. Le compositeur s'inspire de la constellation d'Orion[1].

« Il semble que Vivier nous livre ici la clef de ses obsessions: le titre, Orion, la constellation; la mélodie à la trompette, «instrument de la mort au Moyen Âge», référence à la messe des morts, au rituel; la mélodie rappelée, développée, transformée à travers toute l’œuvre, l’obstination de l’éternité[2]. »

L'œuvre est créée le , à Montréal Salle Wilfrid-Pelletier, par l'Orchestre symphonique de Montréal dirigé par Charles Dutoit[1].

Orion est enregistré pour la première fois en 2004. Charles Dutoit le rejoue en 2009 lors des BBC Proms. En 2010, l'œuvre est interprétée par l'Orchestre de Philadelphie dirigé par Yannick Nézet-Séguin, et par l'Orchestre philharmonique de Berlin dirigé par Ingo Metzmacher[3].

Effectif

Trois flûtes, 3 hautbois, 3 clarinettes (aussi clarinette en mib), 3 bassons, 4 cors, 2 trompettes, 2 trombones, tuba, 3 percussionnistes, 12 violons, 10 violons II, 8 altos, 6 violoncelles, 4 contrebasses[1].

Instruments à percussions : carillon tubulaire, vibraphone, marimba, crotales, grosse caisse, gongs, tam-tams, gong chinois, deux bandes de métal, morceau de bois, cloches de temple.

Discographie

Notes et références

  1. Orion, Claude Vivier, site de l'Ircam.
  2. Orion, Société de musique contemporaine du Québec.
  3. « Claude Vivier's Orion », Montreal Gazette, 17 mai 2010.
  4. Claude Vivier - Orion, Boosey & Hawkes.

Liens externes

  • Portail de la musique classique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.