Osijek

Osijek (en hongrois Eszék) est une ville et une municipalité de Croatie, située en Slavonie, dans le comitat d'Osijek-Baranja. La ville s'étend sur la rive droite de la Drave.

Osijek

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays Croatie
Comitat Osijek-Baranja
Maire Ivan Vrkić[1]
Code postal 31000
Indicatif téléphonique international +(385)
Indicatif téléphonique local (0) 31
Démographie
Population 90 411 hab. (2001)
Population municipalité 114 616 hab. (2001)
Densité 678 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 33′ 37″ nord, 18° 40′ 13″ est
Superficie municipalité 16 900 ha = 169 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Europe
Osijek
Géolocalisation sur la carte : Croatie
Osijek
Géolocalisation sur la carte : Croatie
Osijek
Liens
Site web http://www.osijek.hr

    La ville comptait environ 130 000 habitants en 1991 avant la Guerre de Croatie. Au recensement de 2001, la municipalité comptait 114 616 habitants, dont 86,58 % de Croates et 7,65 % de Serbes[2] et la ville seule comptait 90 411 habitants[3].

    Il s'agit de la quatrième ville de Croatie et la principale de la Slavonie, dont elle est la capitale économique et culturelle. Elle est située à 30 km de la frontière avec la Hongrie et à 20 km de la frontière avec la Serbie.

    En plus de nombreux musées et théâtres, la ville compte également une université.

    En outre, Osijek possède de nombreux parcs.

    Histoire

    Elle a été fondée au Ier siècle par l'Empire romain, recevant le nom de Colonia Aelia Mursa en 133[4].

    Le pont d'Osijek, bâti par le sultan ottoman Soliman le Magnifique en 1521, traversait la Drave et plusieurs marais avec plusieurs îlots de terre ferme ; il était long de 8 565 pas et large de 17 (soit 12 850 mètres sur 25,5 environ), et passait pour le plus long d'Europe et peut-être du monde. Il a joué un rôle stratégique important dans la guerre hongro-ottomane et les guerres austro-turques[5].

    Depuis le départ des Turcs en 1687[6] et le Traité de Karlowitz (1699), la ville (au nom bilingue OSIEK - ESSEK depuis 1870) fait partie de la monarchie autrichienne (empire d'Autriche) jusqu'en 1918, dans la province de Croatie-Slavonie en 1850 [7]. Après le compromis de 1867, elle est intégrée au Royaume de Croatie-Slavonie dans la Transleithanie, dépendant du Royaume de Hongrie.

    Avant la guerre de Yougoslavie, les Serbes représentaient quelque 22% de la population d'Osijek mais n'étaient plus qu'entre 7 000 et 10 000 personnes, soit guère plus de 5 %, en 1995[8].

    Vue panoramique du pont piétonnier sur la Drave


    Noms croate et allemand, Royaume de Hongrie en 1873

    Jumelages

    La ville d'Osijek est jumelée avec[9] :

    Localités

    La municipalité d'Osijek compte 11 localités :

    Personnalités

    Notes et références

    1. (hr) « Gradonačelnik », Ville d'Osijek (consulté le 20 juillet 2013)
    2. (en) Recensement de 2001 : « Population by ethnicity, by towns/municipalities, census 2001 », sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques (consulté le 7 juillet 2008)
    3. (en) « Population by sex and age by settlements, census 2001 », sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques (consulté le 7 juillet 2008)
    4. Treasures of Yugoslavia, published by Yugoslaviapublic, Beograd, available in English, German and Serbo-Croatian, 664 pages, 1980
    5. Augustin Calmet, Histoire ecclésiastique et civile de Lorraine, p. 1048
    6. Treasures p. 188.
    7. Handbook of Austria and Lombardy-Venetia Cancellations on the Postage Stamp Issues 1850-1864, by Edwin MUELLER, 1961.
    8. Marc Semo, « Seigneurs de guerre, maîtres des urnes croates. A Osijek, capitale de la Slavonie orientale, le parti du président Tudjman contrôle tous les pouvoirs. », Libération, (lire en ligne)
    9. Gradovi Prijatelji

    Voir aussi

    Article connexe

    • Ville de Croatie

    Liens externes

    • Portail de la Croatie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.