Osmosis Jones

Osmosis Jones est un film américain réalisé par Peter et Bobby Farrelly, sorti en 2001. Il mélange prises de vues réelles et scènes de dessin animé.

Osmosis Jones
Réalisation Peter Farrelly
Bobby Farrelly
Scénario Marc Hyman
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros. Pictures
Conundrum Entertainment
Pays d’origine États-Unis
Genre Comédie
Durée 95 min
Sortie 2001

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis

Frank, un homme veuf à l'hygiène de vie plus que douteuse, s'occupe seul de sa fille. Il travaille depuis peu dans un zoo après avoir été licencié de son emploi précédent. A la faveur d'une pause déjeuner, il fait tomber un œuf dur près de la cage des chimpanzés et décide de le manger malgré tout. Il l'ignore mais l’œuf a été contaminé par un virus mortel en touchant le sol.

Pendant ce temps, dans le corps de Frank (les scènes s'y déroulant étant de l'animation), Osmosis Jones est un globule blanc qui s'occupe de protéger l'organisme contre les corps étrangers. Il n'est pas très compétent mais se retrouve à faire face au virus, Thrax. Durant son enquête, il reçoit l'aide de Drix, un agent médicament.

Fiche technique

Distribution

Autour du film

  • Les extérieurs ont été tournés à Plymouth, dans le Massachusetts.
  • Osmosis Jones est le remake de Simon au pays des globules (Jakten på nyresteinen), film norvégien réalisé par Vibeke Idsøe en 1996.
  • Ozzy & Drix, série télévisée en 26 épisodes reprenant les personnages d'Osmosis Jones et Drix, fut réalisée en 2002.
  • Dans la version originale, la voix du chef de police est celle du célèbre producteur Joel Silver.
  • D'après les réalisateurs, le personnage du maire Phlegmming est fondé sur l'ancien président américain Richard Nixon, tandis que Tom Colonic est basé sur un autre président, John F. Kennedy.
  • C'est le groupe Kidney Rock, du musicien Kid Rock, qui joue au Spot. Joe C., l'un des membres, est décédé peu avant la sortie du film.
  • Le film fait différents clins d'œil aux classiques du cinéma : Le Parrain (la scène du sauna des aisselles), Matrix (le combat entre Ozzy et Thrax), Terminator 2 : Le Jugement dernier (Ozzy qui se divise sur la moitié du corps puis se reforme), Titanic (l'orchestre qui joue ensemble pour la dernière fois).
  • Le personnage de Pikachu (Pokémon) apparait dans la scène de la vessie quand Drix veut quitter le corps de Franck.

Bande originale

  • Turn It Out, interprété par De La Soul et Elizabeth Bingham
  • Hot Blooded (Philip Steir Remix), interprété par Foreigner
  • Here We Go Again, interprété par Nappy Roots
  • Fever, composé par John Davenport et Eddie Cooley
  • Rider Like Me, interprété par Ezekiel Lewis
  • Fill Me In, interprété par Craig David
  • Big Ball, interprété par Drama
  • Open, interprété par Brandy
  • Take it to Da House, interprété par Trick Daddy et The Slip-N-Slide Express
  • Fire, composé par James Williams, Clarence Satchell, Leroy Bonner, Marshall Jones, Ralph Middlebrooks, Marvin Pierce etWillie Beck
  • Alone Again (Naturally), interprété par Gilbert O'Sullivan
  • Cool, Daddy Cool, interprété par Kid Rock et Joe C.
  • Run On (Sharam Instrumental Mix), interprété par Moby
  • Groovejet (If This Ain't Love), interprété par DJ Spiller et Sophie Ellis-Bextor
  • Back That Thing Up, composé par Juvenile, Lil Wayne et Mannie Fresh
  • Break U Off, interprété par Uncle Kracker
  • Key to My Heart, interprété par Craig David
  • My Name Is, composé par Labi Siffre
  • Solo Star, interprété par Solange
  • Pump and Snap, interprété par Control Freq
  • Summer In The City, interprété par St. Lunatics
  • I Believe, interprété par R. Kelly
  • Fill Me In, interprété par Craig David
  • Don’t Be Mad, interprété par Sunshine Anderson et Rayshawn Sherrer
  • Why Did You Have to Be, interprété par Debelah Morgan

Notes et références

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de l’animation
    • Portail du cinéma américain
    • Portail de la fantasy et du fantastique
    • Portail de WarnerMedia
    • Portail de l’humour
    • Portail des années 2000
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.