Othon Ier de Bade-Sausenberg

Othon Ier de Bade-Sausenberg (né en 1302 – mort en 1384) fut un membre de la maison de Zähringen. issu de la maison de Bade Il fut co-margrave de Rötteln et Sausenberg de 1318 jusqu'à sa mort conjointement avec ses frères et son neveu.

Pour les articles homonymes, voir Othon Ier.

Othon Ier de Bade-Sausenberg
Titre de noblesse
Margrave
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Dirigeant
Famille
Père
Fratrie
plaque commémorative

Biographie

Othon ou Otto est le fils cadet du Margrave Rodolphe Ier de Hachberg-Sausenberg et de son épouse Agnes, l'héritière de Otto of Rötteln. Après son la mort de frère Henri en 1318, Othon prend le gouvernement de Rötteln et de Sausenberg. Il règne d'abord avec son frère Rodolphe II. Il transfère la résidence familiale du château de Sausenburg au Château de Rothelin[1].

À l'automne 1332, les troupes de la cité de Bâle assiègent Rötteln, parce qu'Othon ou son frère a poignardé le maire de Bâle. Le conflit se termine par une médiation de la noblesse de Bâle et de Sausenberg. Après la mort de Rodolphe II en 1352, il assure la régence de son neveu Rodolphe III. En 1358, il transmet sa fonction de régent à Walram de Thierstein[2] À partir de 1364, Othon Ier règne conjointement avec son neveu. En 1366, Othon et Rodolphe donne un autel à l'église de Sitzenkirch[3].

Othon Ier meurt en 1384 et il est inhumé dans l'église de Sitzenkirch. La localité de Sitzenkirch est maintenant intégrée dans Kandern et l'église est de nos jours un sanctuaire du culte Évangélique.

Unions

Othon Ier se marie deux fois, la première fois avec Catherine de Grandson et après sa mort avec Élisabeth de Strasbourg (morte en 1352). Ses deux unions restent stériles.

Notes et références

  1. Fritz Schülin: Rötteln-Haagen, Beiträge zur Orts-, Landschafts- und Siedlungsgeschichte, Lörrach 1965; p. 65.
  2. (de) Sachs, p.  498
  3. Fritz Schülin: Rötteln-Haagen, Beiträge zur Orts-, Landschafts- und Siedlungsgeschichte, Lörrach 1965, p.  69

Sources

  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, éditions Brill Leyde 1890-1893, réédition 1966, Volume III, Chapitre VIII. « Généalogie de la Maison de Bade, I. » tableau généalogique no 105.
  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail du Moyen Âge tardif
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.