Oulu

Oulu (/ˈou̯lu/ , en suédois Uleåborg /ˈʉːlɛoːˌbɔrj/ ) est une ville de Finlande située sur la côte nord-est du golfe de Botnie, en Ostrobotnie du Nord, dont elle est la capitale. Avec une population de 203 762 habitants en 2019, Oulu est au cœur de la quatrième agglomération de Finlande. Elle est le centre administratif, culturel et commercial de la Finlande du nord et du centre.

Oulu
Uleåborg (sv)

Héraldique
Administration
Pays Finlande
Région Ostrobotnie du Nord
Maire Päivi Laajala
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 203 762 hab.[1] (2019)
Densité 135 hab./km2
Géographie
Coordonnées 65° 00′ 50″ nord, 25° 28′ 01″ est
Altitude Min. 0 m
Max. 60 m
Superficie 151 337 ha = 1 513,37 km2 [2]
· dont terre 1 410,17 km2 (93,18 %)
· dont eau 103,2 km2 (6,82 %)
Rang superficie (67e / 336)
Rang population (5e / 336)
Histoire
Province historique Ostrobotnie
Province Province d'Oulu
Fondation 1605
Droits de Cité depuis 1605
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Oulu
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Oulu
Liens
Site web http://www.ouka.fi

    Géographie

    Située environ 150 kilomètres au sud du cercle polaire arctique, Oulu est soumise à de grandes variations de la durée du jour au cours de l'année, et connaît des variations de température de −30 à 30 °C.

    Oulu se trouve à 540 kilomètres au nord de Helsinki[3].

    Oulu est bordée par les communes de Muhos, Tyrnävä, Kempele et Oulunsalo.

    Histoire

    Oulu après le grand incendie de 1882

    Oulu a été fondée en 1605 par Charles IX de Suède à l'embouchure de la rivière d'Oulu. Cette position très favorable explique son développement précoce en tant que port d'exportation du goudron de pin du Kainuu par les tervaporvarits.

    Elle est la capitale de l'Ostrobotnie du Nord depuis 1776, époque à laquelle elle devient la deuxième ville la plus peuplée de Finlande après Turku, comptant alors près de 3 000 habitants. La ville est dévastée par le grand incendie d'Oulu de 1822, puis reconstruite en style néoclassique par Carl Ludwig Engel.

    Depuis la réforme Administrative de 1997, elle est à la fois capitale provinciale de la province d'Oulu et régionale de l'Ostrobotnie du Nord. La municipalité de Ylikiiminki a fusionné avec la ville d'Oulu le . De même les municipalités de Haukipudas, Kiiminki, Oulunsalo et Yl-Ii ont fusionné avec la ville d'Oulu le .

    Administration

    Conseil municipal

    Le conseil municipal qui prend les grandes décisions pour la ville est formé de 67 élus[4].

    La présidente est Mari-Leena Talvitie (Parti de la Coalition nationale)[5].

    Le maire d'Oulu est Matti Pennanen. Ses adjoints sont Sinikka Salo et Timo Kenakkala[6].

    Parti Nombre d'élus
    Parti du centre19
    Parti de la Coalition nationale12
    Alliance de gauche10
    Parti social-démocrate de Finlande9
    Vrais Finlandais8
    Ligue verte7
    Chrétiens-démocrates1
    Communiste biélorusse 1

    Subdivisions administratives

    La ville d'Oulu est formée de districts et de quartiers. Au , la liste des districts et de leur numéro est la suivante[7],[8],[9] :

    Démographie

    Au , Oulu compte 203 623 habitants, dont 49,8 % d'hommes et 50,2 de femmes[1].

    Depuis 1980, la démographie d'Oulu a évolué comme suit[10],[11],[12] :

    Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015
    population 121 809 128 869 136 029 146 395 160 851 173 436 185 419 196 530

    Éducation

    Les écoles secondaires professionnelles de la zone urbaine ont fusionné pour former l'association de formation professionnelle de la région d’Oulu. L'enseignement supérieur professionnel a été combiné avec celui de l'Université des sciences appliquées d'Oulu.

    La ville est connue comme ville étudiante. En 2015-2016, le nombre d'étudiants des différents établissements d'enseignement était le suivant[13] :

    • au niveau primaire, 20 000 élèves (26 écoles primaires, 20 écoles primaires et secondaires, trois écoles secondaires supérieures) ;
    • 4 000 étudiants dans les lycées (10 lycées) ;
    • 6 800 étudiants en lycée professionnel ;

    Économie

    Emploi

    Oulu possède une université, l'Oulun Yliopisto (université d'Oulu) située dans le quartier de Linnanmaa. Celle-ci, fondée en 1958, emploie 3 100 personnes et accueille plus de 15 800 étudiants. Elle a surtout permis le développement de nombreuses entreprises de haute technologie qui ont créé les conditions d'une croissance économique durable dans la région. Dans une moitié nord de la Finlande globalement vidée de ses habitants par l'exode rural, Oulu fait figure d'exception notable.

    Principaux employeurs

    L'usine de papier Stora Enso à Oulu.
    L'immeuble Nokia à Oulu.

    En 2011, les principaux employeurs étaient[14] :

    Employeur[14] Personnel
    Ville d'Oulu9 709
    Hôpital universitaire d'Oulu6 144
    Université d'Oulu3 045
    Nokia Siemens Networks2 100
    Nokia Group2 000
    Direction de la formation
    professionnelle de la région d'Oulu
    1 955
    Kesko1 426
    Osuuskauppa Arina1 107
    Stora Enso830
    Itella780
    ISS Palvelut Oy730
    ODL Group653

    Monuments et lieux

    Oulu en avril 2004
    Hôtel Radisson SAS d'Oulu.

    Bâtiments

    Lieux

    Transports

    Transport aérien

    L'Aéroport d'Oulu est le deuxième de Finlande par le trafic tant fret que passagers avec 982 723 passagers en 2015[17]. La ligne Helsinki-Oulu, desservie par Finnair et Blue1, est la plus importante ligne intérieure du pays.

    Transport ferroviaire

    En train, la compagnie nationale finlandaise (VR) dessert Helsinki en moins de 6 heures.

    La gare d'Oulu est à l'intersection de trois voies ferrées qui offrent plusieurs liaisons quotidiennes de passagers avec Helsinki, Kuopio, Kolari et Rovaniemi. Le transport de marchandise est actif.

    Transport maritime

    Le port d'Oulu accueille annuellement plus de 500 navires, et environ 3 millions de tonnes de fret y transitent chaque année[18]. .

    La gare routière d'Oulu.

    Transport routier

    Oulu est un important nœud de transport routier, en témoigne sa gare routière. Oulu est traversé par la nationale 4 qui va d'Helsinki à Utsjoki et qui est une partie des routes européennes E75 et E8. La route nationale 22 qui mène à Kuusamo et la route nationale 22 qui conduit à Kajaani commencent à Oulu. La route nationale 8 qui mène à Turku bifurque de la nationale 4 à Limingassa[19].

    Distances par la route

    Sport

    Oulu est enneigée près de cinq mois par an. Pendant tout ce temps, le ski de fond est un des sports qui se pratique le plus. On peut y faire du ski partout, mais le ski est principalement pratiqué sur des pistes balisées, éclairées et entretenues. L'accès aux pistes est gratuit. Le ski peut être pratiqué en dehors des pistes par exemple sur les lacs comme les lacs Kuivasjärvi et Pyykösjärvi au nord de la ville et les lacs Niilesjärvi et Valkiaisjärvi, plus sauvages, situés à l'Est de l'agglomération. À Oulu est organisé en mars de chaque année la plus ancienne course de longue distance de ski de fond du monde, la course du goudron (en finnois Tervahiihto). Cet évènement rassemble chaque année près de 2 000 participants, du simple skieur du dimanche au sportif de haut niveau.

    Le hockey sur glace est aussi un sport très apprécié, d’autant plus que l’équipe d’Oulu, le Kärpät Oulu, est souvent très bien classée dans le championnat national (champions 1981, 2004, 2005, 2007, 2008 et 2014). Il y a aussi le Kiekko-Laser qui évolue en deuxième division.

    Oulu offre de nombreux gymnases où l’on peut pratiquer toutes sortes de sports et en particulier le salibandy, une sorte de hockey sans patins.

    Pour la natation, Oulu offre plusieurs piscines, et les courageux peuvent tenter de nager dans le fleuve Oulujoki à Tuira où, pendant l’hiver, des trous sont aménagés dans la glace.

    Oulu possède un hippodrome où sont organisées des courses de trotteurs à sang-chaud et des courses de trotteurs à sang-froid.

    Natifs célèbres

    Groupes de musiques fondés à Oulu

    Chanteur

    • Sabina (1997-), chanteuse et musicienne[réf. nécessaire]

    Galerie

    Jumelages

    La ville d'Oulu est jumelée avec [20]:

    Les villes partenaires sont[21]:

    Références

    1. (fi) « Väestönmuutosten ennakkotiedot muuttujina Alue, Vuosineljännes ja Tiedot », sur stat.fi, Tilastokeskus (consulté le 23 mai 2019)
    2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le 29 décembre 2012)
    3. Distance à vol d'oiseau ou distance orthodromique.
    4. (fi) « Kunnallisvaalit 28.10.2012 – Oulu », Oikeusministeriö, (consulté le 18 janvier 2013)
    5. (fi) « Oulun kaupunki. Kaupunginvaltuusto. Kokoonpano », Ville d'Oulu (consulté le 18 janvier 2013)
    6. (fi) « Oulun kaupunki. Kaupunginjohtaja ja apulaiskaupunginjohtajat », Ville d'Oulu (consulté le 18 janvier 2013)
    7. (fi) « Oulun suuaalue- ja Kaupunginosajako 1.1.2013 alkaen », Oulu, Ville d'Oulu, (consulté le 26 janvier 2013)
    8. (fi) « Yhdistymishallituksen kokoustiedote 19.9.2012 », Oulu, Ville d'Oulu, (consulté le 26 janvier 2013)
    9. (fi) « Oulun suuralue- ja kaupunginosajako 1.1.2013 lukien, Liite Oulun yhdistysmishallituksen pöytäkirjan 19.9.2012 kohtaan 71 », Oulu, Ville d'Oulu, (consulté le 26 janvier 2013)
    10. (fi) « KUNTIEN ASUKASLUVUT AAKKOSJÄRJESTYKSESSÄ », VÄESTÖTIETOJÄRJESTELMÄ, (consulté le 20 juin 2014)
    11. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980 - 2012 », Väestökeskus (consulté le 20 juin 2014)
    12. (fi) « Suomen asukasluvut kuukausittain – Kunnittain aakkosjärjestyksessä », Väestörekisterikeskus, (consulté le 27 avril 2015)
    13. (fi) Väisänen, Kimmo, « Oulun kaupungin tilastollinen vuosikirja 2015 », Ville de Oulu, (consulté le 22 septembre 2019)
    14. (en) « information about oulu p. 12 », Ville d'Oulu 2011 (consulté le 28 janvier 2013)
    15. il accueille chaque année the Children's and Young People's Theatre festival
    16. l'orchestre symphonique le plus au Nord qui soit.
    17. (fi) « Matkustajat 2015 éditeur= Finavia » (consulté le 18 janvier 2016)
    18. (en) « International sea transport of goods by ports 2017 », Agence finlandaise des infrastructures de transport (consulté le 13 septembre 2019)
    19. Autoilijan Tiekartta 2009. Suomi – Finland 1:800 000, Helsinki, Affecto Finland Oy, Karttakeskus, (ISBN 978-951-593-260-0)
    20. « Ystävyyskaupungit », Ville d'Oulu (consulté le 20 juin 2014)
    21. « Oulun kaupunki. Partneri- ja kummikaupungit », Ville d'Oulu (consulté le 20 juin 2014)

    Annexes

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de la Finlande
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.