Oussouri

L'Oussouri (chinois simplifié : 乌苏里江 ; chinois traditionnel : 烏蘇里江 ; pinyin : Wūsūlǐ Jīang ; en russe Уссури) est une rivière d'Asie de l'Est affluent du fleuve Amour avec lequel elle forme une partie de la frontière entre la Russie et la Chine. Elle a une longueur de 897 km et son bassin a une superficie de 193 000 km2. Ses eaux proviennent de la pluie (60 %), de la neige (30-35 %) et de sources souterraines.

Oussouri
Caractéristiques
Longueur 897 km
Bassin 193 000 km2
Bassin collecteur Amour
Débit moyen 1 150 m3/s
Cours
Source Sikhote-Aline
· Coordonnées 43° 43′ 36″ N, 134° 25′ 58″ E
Confluence Amour
· Localisation Khabarovsk
· Coordonnées 48° 27′ 10″ N, 135° 03′ 50″ E
Géographie
Pays traversés Russie
Chine
Principales localités Khabarovsk

Géographie

L'Oussouri prend sa source à l'est-nord-est de Vladivostok, au sud du massif de Sikhote-Aline, chaîne de montagnes côtière située dans le kraï du Primorié. Sa source se situe à quelques kilomètres de la côte de la mer du Japon. Son cours se dirige d'abord vers l'intérieur des terres vers le nord. Une fois sortie du massif montagneux, la rivière reçoit les eaux de la rivière Soungatcha dont le cours délimite la frontière entre la Chine et la Russie. Le cours de l'Oussouri matérialise à son tour la frontière à partir de cette confluence. Plus loin, la rivière reçoit les eaux du Muling He. La ville de Khabarovsk, chef-lieu du krai de Khabarovsk, se trouve au confluent de l'Oussouri et de l'Amour.

L'Oussouri est connue pour ses inondations catastrophiques. Elle est gelée de novembre à avril.

Affluents

Faune

Plusieurs espèces de poissons y vivent : ombre, esturgeon, saumon, etc.

Histoire

L'Oussouri fut le théâtre d'un début de conflit à la suite de la rupture sino-soviétique qui se traduisit par des incidents frontaliers le long de la rivière au mois de mars 1969, puis en août de la même année.

Voir aussi

Notes et références

    • Portail de la Chine
    • Portail des lacs et cours d’eau
    • Portail de la Sibérie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.