Ouzouer-le-Marché

Ouzouer-le-Marché est une ancienne commune française située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire.

Pour les articles homonymes, voir Ouzouer.

Ouzouer-le-Marché

Coopérative céréalière d'Ouzouer-le-Marché.

Blason
Administration
Pays France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Blois
Canton La Beauce
Intercommunalité Communauté de communes des Terres du Val de Loire
Statut Commune déléguée
Maire délégué Jean-Yves Gasnier
2016-2020
Code postal 41240
Code commune 41173
Démographie
Gentilé Oratoriens
Population 1 989 hab. (2013)
Densité 71 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 54′ 43″ nord, 1° 31′ 42″ est
Altitude Min. 118 m
Max. 136 m
Superficie 28,10 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Beauce la Romaine
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
Ouzouer-le-Marché
Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher
Ouzouer-le-Marché
Géolocalisation sur la carte : France
Ouzouer-le-Marché
Géolocalisation sur la carte : France
Ouzouer-le-Marché

    Elle intègre la commune nouvelle de Beauce la Romaine avec le statut de commune déléguée le [1].

    Géographie

    Localisation

    Ouzouer-le-Marché est situé à 44 km au nord de Blois et à 32 km à l'ouest d'Orléans.

    Lieux-dits et écarts

    • Mauvelles, Chandry, Bizy, Mézières, Anchat, Boussy, Godonville.

    Toponymie

    Ouzouer est dérivé du latin oratorium qui désigne un oratoire[2].

    Histoire

    Ouzouer-le-Marché tiendrait son nom de Oratoire sur marais, d'où la dénomination des habitants. La localité se serait développée autour d'une demeure, à la limite des vallées de l'Aigre et des Mauves, sur une couche d'argile d'au moins m. Les anciens habitants drainaient les terrains par un système de mares et de fossés (on dénombrait encore onze mares au XXe siècle).

    Par la présence de nombreux silex taillés (dont il y a une petite collection à la mairie), on peut dire que la région a été très tôt peuplée. De la période du Néolithique, Ouzouer ne conserve plus aujourd'hui qu'un seul dolmen : la pierre « Daillot », près de Chandry.

    Le 12 mai 1940, le lieutenant de l'Armée de l'air Marcel Beau est abattu près de la commune[3]. Il donne son nom de tradition à la base aérienne 279 Châteaudun, d'où il avait décollé avec trois autres pilotes de chasse.

    Politique et administration

    Liste des maires

    Liste des maires délégués successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    janvier 2016 En cours Jean-Yves Gasnier    
    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    Les données manquantes sont à compléter.
    ? mars 2001 Marcel Brisset    
    mars 2001 mars 2014 Michel Beaumont    
    mars 2014 décembre 2015 Jean-Yves Gasnier    

    Population et société

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5],[Note 1].

    En 2013, la commune comptait 1 989 habitants, en augmentation de 10,5 % par rapport à 2008 (Loir-et-Cher : 1,71 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

               Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    9241 0201 0111 1991 2511 2461 2781 3081 362
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    1 4661 4611 5141 5631 5481 5111 5251 5191 502
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    1 5101 4771 4581 2951 3701 3511 3291 3551 364
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2013
    1 4151 3651 3711 4981 4341 5761 7741 9611 989
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Pyramide des âges

    La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (24,4 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (26,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,9 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

    La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

    • 48,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,6 %, 15 à 29 ans = 15,2 %, 30 à 44 ans = 22,7 %, 45 à 59 ans = 19,4 %, plus de 60 ans = 21,9 %) ;
    • 51,9 % de femmes (0 à 14 ans = 20,2 %, 15 à 29 ans = 14,4 %, 30 à 44 ans = 19,1 %, 45 à 59 ans = 19,7 %, plus de 60 ans = 26,7 %).
    Pyramide des âges à Ouzouer-le-Marché en 2007 en pourcentage[8]
    HommesClasse d’âgeFemmes
    0,9 
    90  ans ou +
    2,5 
    8,5 
    75 à 89 ans
    10,9 
    12,5 
    60 à 74 ans
    13,3 
    19,4 
    45 à 59 ans
    19,7 
    22,7 
    30 à 44 ans
    19,1 
    15,2 
    15 à 29 ans
    14,4 
    20,6 
    0 à 14 ans
    20,2 
    Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[9]
    HommesClasse d’âgeFemmes
    0,6 
    90  ans ou +
    1,6 
    8,3 
    75 à 89 ans
    11,5 
    14,8 
    60 à 74 ans
    15,7 
    21,4 
    45 à 59 ans
    20,6 
    20,3 
    30 à 44 ans
    19,2 
    16,2 
    15 à 29 ans
    14,7 
    18,5 
    0 à 14 ans
    16,7 

    Économie

    • Exploitations agricoles.

    Culture locale et patrimoine

    L'église Saint-Martin.
    Le château.

    Lieux et monuments

    • La croix de Chandry, située dans le hameau de Chandry, est classée au titre des monuments historiques.
    • L'église Saint-Martin
    La première église est construite dès le xiie siècle. Elle est remaniée au cours des siècles. Son portail date de la renaissance. L'édifice a été agrandie au xixe siècle par l'adjonction de chapelles latérales. Elle possède un retable de 1842[10].
    • Le Château, flanqué au nord par une échauguette et au sud-est par une tour paraissant plus ancienne, ne constitue plus qu'une partie de la construction primitive qui a subi des démolitions au XIe siècle. Le château, principalement sa grande tour, a été rénové en 2004. Il héberge maintenant la bibliothèque municipale.

    Personnalités liées à la commune

    Héraldique

    Les armoiries de Ouzouer-le-Marché se blasonnent ainsi :


    De gueules aux cinq chevrons d'or.

    Voies et lieux-dits

    78 odonymes recensés à Ouzouer-le-Marché
    au 8 mars 2014
    Allée Avenue Bld Carrefour Chemin Clos Impasse Passage Place Promenade Route Rue Sentier Voie Autres Total
    1 [N 1] 3 [N 2] 0 0 1 [N 3] 0 6 [N 4] 0 6 [N 5] 1 [N 6] 10 34 1 [N 7] 0 [N 8] 15 [N 9] 78
    Notes « N »
    1. Allée du Parc.
    2. Avenue de Bretagne, Avenue de Chanzy et Avenue Jean Moulin.
    3. Chemin des Soupirs.
    4. Impasse Derrière l'Église, Impasse Derrière la Gare, Impasse du Buisson, Impasse du Château, Impasse du Déversoir et Impasse Dubuissy.
    5. Place du 8-Mai, Place de l'Église, Place de l'Europe, Place du Château, Place du Marché et Place du Souvenir.
    6. Promenade des Buissons.
    7. Sentier Aux Fromages
    8. Voie romaine.
    9. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, lotissements, résidences, quartiers, etc.
    Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & perche-gouet.net & OpenStreetMap

    Voir aussi

    Bibliographie

    Articles connexes

    Liens externes

    Notes et références

    Notes

    1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

    Références

    1. « Arrêté n° 41-2015-11-06-001 du 6 novembre 2015], création de la commune nouvelle de Beauce-la-Romaine, pages 252-253-254-255-256 » (consulté le 22 décembre 2015)
    2. Géraud Lavergne, « Les noms de lieux d'origine ecclésiasticque », Revue d'histoire de l'Église de France, vol. 15, no 66, , p. 40-42 (lire en ligne)
    3. Marcel Catillon, Qui était qui? : mémorial aéronautique, , 224 p. (ISBN 978-2-7233-2053-5, lire en ligne), p. 24.
    4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
    5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
    6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
    7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
    8. « Évolution et structure de la population à Ouzouer-le-Marché en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 6 octobre 2010)
    9. « Résultats du recensement de la population de Loir-et-Cher en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 6 octobre 2010)
    10. « Histoire d'Ouzouer le Marché - Beauce la Romaine - Site officiel de la commune », sur www.beaucelaromaine.fr (consulté le 18 juin 2017)
    • Portail de Loir-et-Cher
    • Portail des communes de France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.