Périclès le Jeune

Périclès le Jeune, né dans les années 440 av. J.-C. et mort en 406 av. J.-C., est un stratège athénien, fils de Périclès et d'Aspasie[1].

Pour les articles homonymes, voir Périclès (homonymie).
Périclès le Jeune
Fonctions
Hellénotame
Stratège
jusqu'en
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Nationalité
Athènes (en)
Activités
Homme politique, militaire
Famille
Père
Mère
Fratrie
Xanthippe (d)
Paralos (d)

Biographie

Périclès a reçu la citoyenneté athénienne par une exception d'un décret mis en place par son père interdisant la citoyenneté athénienne aux enfants de mère non-athénienne[1].

Périclès le Jeune est stratège et participe à la bataille des Arginuses en 406 av. J.-C.[1]. Il est exécuté par la suite pour n'avoir, avec cinq autres stratèges, pas réussi à recueillir les survivants de la bataille à cause d'une violente tempête[2].

Mentions littéraires

Dans les Mémorables[note 1], Xénophane rapporte un entretien qui aurait eu lieu entre Socrate et Périclès fraîchement élu au poste de stratège. Leur discussion porte sur des questions militaires.

Bibliographie

Notes et références

Notes

  1. III, 5.

Références

  1. Pierre Brulé, Périclès, p. 41
  2. Xénophon, Helléniques [lire en ligne] (I, VII, 34) ; Diodore de Sicile, Bibliothèque historique [détail des éditions] [lire en ligne] (XIII, XXVI, 101, 7 ; 102, 5).
  • Portail de la Grèce antique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.