Pétasite blanc

Petasites albus (L. Gaertn.) 1791, suivant The plant list

Le pétasite blanc (Petasites albus), est une plante sauvage herbacée vivace de la famille des Astéracées.

Description

Feuilles apparaissant après les fleurs. Elles sont plus petites que celles du grand pétasite (Petasites hybridus).

Appareil végétatif

Plante vivace (géophyte à rhizome) au port buissonnant. Sa croissance est rapide et finit par créer des colonies qui peuvent être importantes.

  • Tige dressée simple, très épaisse, de 20 à 30 cm pouvant atteindre 50 cm. Les tiges sont garnies de longues écailles foliacées demi-embrassante. Celles de la grappe de fleurs lancéolées-linéaire
  • Feuille de 30-40 cm de diamètre, étalée, elles sont réniforme et cordée. Montée sur un long pétiole, le limbe fortement anguleux est sinué-denté. Les échancrures du limbe non limitées par une nervure, mais continuées par le parenchyme. Comme c’est le cas pour les tussilages les feuilles du pétasite viennent après les fleurs et ont la souche pour origine. De couleur verte, d’abord aranéeuses puis glabres dessus, le dessous est tomenteux et grisâtre. Elles sont caduc et disparaissent à la mauvaise saison.

Appareil reproducteur

  • Fleurs : Petites fleurs blanches réunies en de nombreux petits capitules pour former une inflorescence courte, ovoïde, compacte et plutôt globuleuse.

Floraison avril / mai selon l’exposition Couleur Blanche Saison Hiver/printemps Sexualité dioïque Pollinisation entomogame Fruits en forme d’akène Dissémination anémochore

Origine et distribution géographique

Chorologie

Orophyte eurasiatique

Répartition

Suisse, Italie, Allemagne, Autriche, Russie


Liens externes

  • Portail de la botanique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.