Pabé Mongo

Pabé Mongo (pseudonyme de Pascal Bekolo), né le à Doumé dans la région de l'Est, est un universitaire et écrivain camerounais, auteur de romans, de nouvelles, de textes pour le théâtre, notamment radiophonique, d'essais et d'ouvrages pour la jeunesse.

Pour les articles homonymes, voir Mongo.
Pabé Mongo
Nom de naissance Pascal Bekolo
Naissance
Doumé
Activité principale
Écrivain
Auteur
Langue d’écriture Français

Biographie

D'abord enseignant en collège, Pascal Bekolo Bekolo est entré dans l'administration centrale, puis devenu directeur-adjoint de l'Information et de la Presse[1].

Titulaire d'un doctorat de 3e cycle, il a enseigné à l'université de Ngaoundéré, puis à celle de Yaoundé 1[2].

Il a publié ses œuvres de fiction sous le nom de « Pabé Mongo ».

Œuvres

  • Un enfant comme les autres : nouvelles, CLE, Yaoundé, 1972
  • La Guerre des calebasses, DAEC Coopération, Paris, 1973 (pièce radiophonique)
  • Innocente Assimba : comédie en quatre actes, CLE, Yaoundé, 197?
  • Le Philosophe et le sorcier, Radio-France internationale, Paris, 1979
  • Bogam Woup : allégorie de la mutation, CLE, Yaoundé, 1980
  • Tel père, quel fils, Nouvelles éditions africaines, Abidjan, Édicef, Paris, 1984 (littérature jeunesse)
  • La Guerre des calebasses : ou Le dixième fiancé de Miriam, Édition Le Flambeau, Yaoundé, 1982 (pièce en trois actes)
  • Un totem de plus, Radio-France internationale, Paris, 1985 (pièce radiophonique, 14e concours théâtral interafricain)
  • Père inconnu, Nouvelles éditions africaines, Paris, 1985 (littérature jeunesse)
  • L'homme de la rue : roman, Hatier, Paris, 1987
  • Le roi des manchots, 1993 (théâtre)
  • Nos ancêtres les baobabs : roman, L'Harmattan, Paris, 1994
  • Le Substitut, Radio-France internationale, Paris, 1989
  • « La disqualification de la nouvelle de l'arsenal littéraire africain pour cause d'inefficacité », Mots pluriels, no 9, , [lire en ligne]
  • Le livre du monde (voyage en Chine), Édi'-Action, Yaoundé, 2001[3]
  • « L'Université des Mutants : une utopie universaliste récupérable ? », Université de Yaoundé 1, Actes du colloque sur Senghor , 2003, p. 75-82. (ISBN 2-911541-89-8), [lire en ligne]
  • La Nolica : la nouvelle littérature camerounaise : du maquis à la cité : essai, Presses universitaires de Yaoundé, Yaoundé, 2005

Notes et références

  1. Bogam Woup - Allégorie de la mutation, fiche de lecture
  2. Pascal Bekolo Bekolo, Mots pluriels
  3. Compte-rendu de Ndefo Noubissi sur Africultures, 8 décembre 2004, [lire en ligne]

Annexes

Bibliographie

  • Lilyan Kesteloot, Littérature enfance-jeunesse en Afrique noire, Karthala, 2006, 96 p. (ISBN 9782811140380)
  • Littérature camerounaise, tome 1, L'éclosion de la parole, CLE, 1989, p. 191-193
  • René Philombé, « Pabe Mongo », in Le livre camerounais et ses auteurs : une contribution à l'histoire littéraire du Cameroun avec notice bio-bibliographique, Éditions Semences africaines, Yaoundé, 1977, p. 287

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du Cameroun
  • Portail de la littérature francophone
  • Portail du théâtre
  • Portail de la radio
  • Portail de la littérature d'enfance et de jeunesse
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.