Pablo Prigioni

Pablo Prigioni, né le à Río Tercero, est un joueur et entraîneur argentin de basket-ball. Pendant sa carrière de joueur, il évolue au poste de meneur.

Pablo Prigioni

Pablo Prigioni en février 2013
Fiche d’identité
Nationalité Argentine
Naissance
Río Tercero (Argentine)
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 91 kg (200 lb)
Situation en club
Club actuel Timberwolves du Minnesota (adjoint)
Poste Meneur puis entraîneur
Carrière universitaire ou amateur
?-1995
1995-1998
1996-1997
9 de Julio
CS Ramallo
Belgrano San Nicolás
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
1997–1998
1998–1999
1999–2000
2000–2001
2001–2002
2002–2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2014-2015
2015-2016
2016-2017
Belgrano San Nicolás
Obras Sanitarias
Baloncesto Fuenlabrada
Baloncesto Fuenlabrada
Lucentum Alicante
Lucentum Alicante
Saski Baskonia
Saski Baskonia
Saski Baskonia
Saski Baskonia
Saski Baskonia
Saski Baskonia
Real Madrid
Real Madrid
Real Madrid
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Rockets de Houston
Clippers de Los Angeles
Saski Baskonia
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
3,5
3,8
3,0
4,7
2,5
0,6
Sélection en équipe nationale **
2003-2014 Argentine
Carrière d’entraîneur
2017
2018-2019
2019-
Saski Baskonia
Nets de Brooklyn (adjoint)
Timberwolves du Minnesota (adj.)

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Biographie

Le , il fait l'objet d'un transfert qui l'envoie rejoindre la franchise des Rockets de Houston[1].

Le , il est transféré aux Nuggets de Denver avec Kóstas Papanikoláou, Joey Dorsey, Nick Johnson et un premier tour de draft 2016 contre Ty Lawson et un second tour de draft 2017[2]. Mais, il est coupé le lendemain par les Nuggets[3].

Le , il signe pour le minimum vétéran chez les Clippers de Los Angeles[4].

Le il revient aux Rockets de Houston pour 2 ans mais son contrat est rompu quelques jours plus tard. En , Prigioni signe un contrat avec le Saski Baskonia, où il a déjà joué entre 2003 et 2009, jusqu'à la fin de la saison 2016-2017[5]. En , Prigioni annonce qu'il prend sa retraite de joueur[6].

En , Sito Alonso quitte le poste d'entraîneur du Saski Baskonia pour le FC Barcelone. Prigioni est nommé entraîneur du club basque où il signe un contrat de deux ans[7]. Mécontent des mauvais résultats de l'équipe au début de la saison (3 défaites en 3 matches en Euroligue et 3 défaites en 5 matches en Liga ACB), il démissionne de son poste d'entraîneur fin octobre. Pedro Martínez est nommé entraîneur du Saski Baskonia peu après[8],[9].

En 2018, Prigioni rejoint les Nets de Brooklyn en tant qu'entraîneur adjoint[10]. En , Prigioni rejoint les Timberwolves du Minnesota en tant qu'entraîneur adjoint[11],[12].

Club

Records sur une rencontre en NBA

Les records personnels de Pablo Prigioni, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[13] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points14Rockets de Houston14@ Celtics de Boston
Paniers marqués53 fois5@ Celtics de Boston
Paniers tentés10Rockets de Houston9@ Celtics de Boston
Paniers à 3 points réussis4@ Mavericks de Dallas4@ Celtics de Boston
Paniers à 3 points tentés7Bulls de Chicago7@ Clippers de Los Angeles
Lancers francs réussis6Pelicans de La Nouvelle-Orléans2Clippers de Los Angeles
Lancers francs tentés6Pelicans de La Nouvelle-Orléans24 fois
Rebonds offensifs4Trail Blazers de Portland2@ Clippers de Los Angeles
Rebonds défensifs6@ Bucks de Milwaukee
@ Clippers de Los Angeles

5@ Celtics de Boston
Rebonds totaux7Trail Blazers de Portland5@ Celtics de Boston
Passes décisives10@ Grizzlies de Memphis6Pacers d'Indiana
@ Pacers d'Indiana

Interceptions8Heat de Miami5@ Celtics de Boston
Contres15 fois1Pacers d'Indiana
Balles perdues5Bulls de Chicago23 fois
Minutes jouées42@ Bobcats de Charlotte30@ Celtics de Boston

Palmarès

NBA

Club

Sélection nationale

Distinctions

Notes et références

  1. (en) Sam Amick, « Rockets get Pablo Prigioni, K.J. McDaniels in 3-team trade », sur usatoday.com, .
  2. Arnaud Gelb, « Ty Lawson échangé aux Rockets contre quatre joueurs ! », sur basketusa.com,
  3. Jeremy Le Bescont, « Denver : Pablo Prigioni coupé », sur basketusa.com,
  4. Fabrice Auclert, « Pablo Prigioni aux Clippers ! », sur basketusa.com,
  5. (en) « Baskonia brings back legendary playmaker Prigioni », Euroligue,
  6. (en) « Pablo Prigioni announces retirement », Euroligue,
  7. (en) « Baskonia names Prigioni new head coach », Euroligue,
  8. (en) « Prigioni steps down as Baskonia coach », Euroligue,
  9. (en) « Baskonia brings in Martinez as new coach », Euroligue,
  10. Dimitri Kucharczyk, « Pablo Prigioni et Tiago Splitter vont intégrer le staff des Nets », Basket USA,
  11. Jeremy Le Bescont, « Pablo Prigioni, maître à passer puis à penser », Basket USA,
  12. (en) Chris Hine, « Wolves' assistant coach Pablo Prigioni relates well to players », Star Tribune,
  13. (en) « Pablo Prigioni : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 14 janvier 2016)

Liens externes

  • Portail du basket-ball
  • Portail de l’Argentine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.