Paco Herrera

Francisco "Paco" Herrera Lorenzo, né le à Barcelone (Catalogne, Espagne), est un footballeur espagnol reconverti en entraîneur et en directeur sportif. Il est actuellement l'entraîneur de l'UD Las Palmas.

Paco Herrera

Paco Herrera
Situation actuelle
Équipe UD Las Palmas (entraîneur)
Biographie
Nom Francisco Herrera Lorenzo
Nationalité Espagnol
Naissance
Lieu Barcelone (Espagne)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 19721985
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
1965-1972 CF Damm
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1972-1974 CE Sabadell 074 0(5)
1974-1977 Sporting de Gijón 053 0(4)
1977-1979 Levante UD
1979-1986 CD Badajoz
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
Catalogne
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1992-1993 CD Badajoz
1995 CD Badajoz
1998 CD Numancia
1998-1999 CP Mérida
2000 CD Numancia
2001-2002 Albacete Balompié
2002-2003 Polideportivo Ejido
2003 Recreativo de Huelva
2009 CD Castellón
2010 Villarreal CF B
2010-2013 Celta de Vigo
2013-2014 Real Saragosse
2014-2015 UD Las Palmas
2016-2017 Real Valladolid
2017 Sporting de Gijón
2018 Aris Salonique
2018- UD Las Palmas
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 14 janvier 2019

Carrière

Joueur

Paco Herrera commence à jouer avec les juniors du CF Damm. Il joue ensuite pendant quatorze ans dans divers clubs professionnels : le CE Sabadell (1972-1974), le Sporting de Gijón (1974-1977), le Levante UD (1977-1979) et enfin le CD Badajoz (1979-1986). Il met un terme à sa carrière en 1986.

Au cours de sa carrière de joueur, il dispute 38 matchs en première division, avec un but inscrit, et 68 matchs en deuxième division, pour 6 buts inscrits[1].

Entraîneur

Il commence ensuite une carrière d'entraîneur chez les juniors du CD Badajoz. En 1992, il obtient la promotion en deuxième division du CD Badajoz.

Il entraîne ensuite le CD Numancia (1998) et le CP Mérida (1998-1999). En 2000, il retourne au Numancia qui joue en D1.

En 2001, il entraîne l'Albacete Balompié, en 2002 le Polideportivo Ejido et en 2003 le Recreativo de Huelva, toujours avec de bons résultats.

Il devient ensuite l'assistant de Rafael Benítez au Liverpool FC, où il remporte la Ligue des champions, la Supercoupe de l'UEFA et la FA Cup. Après deux saisons en Angleterre, Herrera devient directeur sportif du RCD Espanyol pendant trois saisons.

En , il redevient entraîneur en signant au CD Castellón qui termine à la 6e place en D2. Le , il est nommé entraîneur du Villarreal CF B en D2 à la place de Juan Carlos Garrido qui lui prend en charge l'équipe première à la suite du départ d'Ernesto Valverde. Après une bonne saison 2009-2010 qui voit le Villarreal CF B finir à la 7e place, il signe le un contrat avec le Celta de Vigo en D2 où il va rester trois saisons.

Le Celta termine la saison 2010-2011 à la 6e place qui lui permet de disputer le play-off de promotion en D1, mais le club est éliminé par le Grenade CF aux tirs au but. L'objectif pour la saison 2011-2012 est de nouveau de monter en première division. L'objectif est atteint le , à la suite d'une excellente saison.

Le , il est limogé de son poste alors que le Celta occupe la 18e place du classement. Paco Herrera aura dirigé le Celta au cours de 119 matchs, obtenant 53 victoires, 29 nuls et 37 défaites[2].

Le , il signe au Real Saragosse, mais il est limogé le . Le , Herrera devient l'entraîneur de l'UD Las Palmas qui remonte en première division au terme de la saison. C'est la deuxième fois que Paco Herrera obtient la promotion en D1.

En , il est limogé de son poste à Las Palmas où il est remplacé par Quique Setién[3].

Il entraîne le Real Valladolid en D2 lors de la saison 2016-2017. La saison suivante il entraîne le Sporting de Gijón (D2).

Sans club depuis six mois et son éviction du Sporting Gijon, Paco Herrera est nommé à la tête de l'Aris Salonique le pour un contrat d'un an, plus une année en option[4].

Palmarès

Distinctions individuelles

  • Prix Estrémadure du sport : 2008
  • Trophée Ramón Cobo : 2011

Références

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de l’Espagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.