Paco Séry

Paco Séry, né le à Divo, est un batteur et percussionniste de jazz, originaire de Côte d'Ivoire. Il travaille avec des artistes de renommée comme Nina Simone, Joe Zawinul, Manu Dibango, Jacques Higelin et le bassiste Jaco Pastorius[1].

Paco Séry
Paco Sery en 2009
Informations générales
Naissance
Divo Côte d'Ivoire
Activité principale compositeur, batteur
Instruments batterie, percussions
Années actives depuis 1976
Labels Blue Note Records
Site officiel http://www.pacosery.com

Il est également l'un des membres fondateurs du groupe de jazz-fusion Sixun né dans les années 1980 et actuellement toujours en activité, notamment lors de plusieurs dates au Sunset-Sunside à Paris en . Le , il participe au festival de Jazz à Vienne[2].

Biographie

Paco Sery annonce à son père qu'il souhaite devenir musicien à l'âge de neuf ans. Ce dernier accueille la bonne nouvelle en le gratifiant d'une énorme gifle, qui le poussera à fuguer pour devenir batteur de bal à Dabou, avant de s'installer à Abidjan, où il devient peu de temps après le batteur attitré de la réputée peu fréquentable boîte de nuit "La Canne à Sucre". Durant les années 1970, il commence à travailler au Club Méditerranée, en tant que professeur de ski nautique, et batteur-Dj le soir[3].

C'est le chanteur et pianiste Eddy Louiss qui le découvre et l'invite à intégrer son groupe parisien en 1979. Au début de sa carrière, Sery rencontre le pianiste jamaïcain Monty Alexander, qui l'emmène en tournée. C'est ce dernier qui le recommande ensuite à Jaco Pastorius, qu'il impressionne par son jeu tout à la fois technique et puissant lors d'une jam-session au Sunset Bar[réf. nécessaire]. À la suite de cela, il collaboreront ensemble deux ans, pour une série de concerts aux États-Unis.

En 1985, il cofonde le groupe Sixun, penchant européen du projet Weather Report, considéré comme l'un des premiers groupes de fusion jazz-rock, et où Pastorius officiait aux côtés du claviériste Joe Zawinul et du saxophoniste Wayne Shorter. Cette aventure de 15 années se fera en compagnie, entre autres, de Louis Winsberg à la guitare et de Michel Alibo à la basse.

Durant cette période d'activité musicale, Paco Séry continue son activité de sideman, avec Dee Dee Bridgewater, Manu Dibango, Claude Nougaro ou Mike Stern, mais aussi des chanteurs tels que Jacques Higelin et CharlÉlie Couture. Il se trouve également derrière les fûts lors de concerts et albums de Nina Simone, Marvin Gaye, Bobby McFerrin... Sa plus importante collaboration est avec Joe Zawinul, qui l'invite à participer à son Syndicate en 1996, au sein duquel il enchaînera pendant neuf ans les tournées à travers le monde.

Il enregistre deux albums solo, Voyages en 2000, et The Real Life en 2012[4]. En il rejoint le nouveau groupe de Didier Lockwood (DLG) avec le bassiste Linley Marthe et le guitariste Jean-Marie Ecay.

Discographie

En Solo :
2000Voyages
2012 The Real Life
Avec Sixun :
2010Live in Marciac
2008Palabre
2006Live à la Cigale
1998Nouvelle Vague
1995Flasback (compilaton)
1995Lunatic taxi
1993Nomad’s Land
1990L’eau de Là
1989Sixun Live
1988Explore
1987Pygmées
1985Nuit blanche
Avec Joe Zawinul :
200775th
2002Midnight Jam
2002Faces and places
1998World tour
1996My people
Autres collaborations :
2009La Chanson du Dimanche (1 morceau)
2003YakarIdrissa Diop
2002BenderaSo Kalmery
2001Récit procheEddy Louiss
2001SafiRay Lema
2000PoulinaOrchestre National de Barbès
1997The blessed rainAshley Maher
1997Per fortuna PurtroppoIrene Grandi
1997DifeKassav’
1996SaradaAlma Rosa
1995EmotionPapa Wemba
1991GaiaRay Lema
1991AmenSalif Keita
1990Hoggar-Chicago-ParisAmar Sundy
1987AfrijazzyManu Dibango
1982Fodder on my wingsNina Simone

Références

  1. « Paco Sery, le maître du rythme, en tournée africaine - France 24 », France 24, (lire en ligne, consulté le 21 avril 2017)
  2. « Jazz à Vienne : l'hommage d'Emile Parisien et Vincent Peirani à Joe Zawinul », sur francetvinfo.fr,
  3. VOA Afrique, « Paco Sery, un demi-siècle de batterie », VOA, (lire en ligne, consulté le 21 avril 2017)
  4. francetv.fr/culturebox

Liens externes

  • Portail du jazz
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.