Palais Esterházy (Fertőd)

Le palais Esterházy [ˈɛstɛɾˌhaːzi], au cœur du domaine d'Eszterháza, se trouve à Fertőd, dans le comitat de Győr-Moson-Sopron (nord-ouest de la Hongrie). C'est un palais de la noblesse hongroise, de style rococo.

Pour les articles homonymes, voir Palais Esterházy.

Palais Esterházy

Le palais Esterházy vu du ciel.
Nom local Esterházy-kastély
Période ou style Architecture rococo
Architecte Menyhért Hefele et Miklós Jacoby
Début construction 1721
Fin construction Reconstruit après 1763
Propriétaire initial Nicolas Ier Esterházy
Protection  Classé NÖ
Coordonnées 47° 37′ 14″ nord, 16° 52′ 18″ est
Pays Hongrie
Comitat  Győr-Moson-Sopron
Localité Fertőd
Géolocalisation sur la carte : Hongrie

Le palais

Un premier palais avait été édifié en 1721 par l'architecte Anton Erhard Martinelli, mais en 1763, le prince Nicolas Ier Esterházy ordonna de le rebâtir. La nouvelle construction fut achevée en 1766, vraisemblablement sur des plans communs de Menyhért Hefele et Miklós Jacoby.
Les escaliers de style grec menant à la porte sont très originaux. Ils ont été créés par Menyhért Hefele. Le palais Esterházy est un véritable « Versailles à la hongroise » avec ses nombreuses fenêtres, statues et jardins.
Il y a en tout 126 pièces, toutes soigneusement décorées. On peut citer la salle de banquet dont le plafond est orné d'une peinture représentant Apollon sur son chariot. La bibliothèque renferme 22 000 ouvrages. La pièce la plus vaste est la Sala Terrana, qui est une sorte de grotte dont le plafond est décoré d'anges dansant et portant des guirlandes de fleurs représentant le monogramme E de la famille. Certaines pièces ont disparu. Parmi celles-ci, la chambre de Joseph Haydn (qui y séjourna de 1766 à 1790) et le jardin d'hiver.

Les jardins

La cour «enfermée» est une cour intérieure au palais Esterházy. Il y a aussi le parc d'Esterháza et le jardin français. Ils sont une copie de ceux du château de Versailles.


  • Portail de la culture
  • Portail des arts
  • Portail de la Hongrie
  • Portail des châteaux
  • Portail des musées
  • Portail de la protection du patrimoine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.