Paoline Ékambi

Paoline Ekambi, née le , est une joueuse française de basket-ball. Elle remporte deux médailles d'argent lors du Championnat d'Europe juniors 1981 et du Championnat d'Europe 1993 avec l'équipe de France. Pendant 24 ans elle détient le record du plus grand nombre de sélections (254), détrônée de ce record par Céline Dumerc en 2017.

Paoline Ekambi
Fiche d’identité
Nom complet Paôliné Ekambi Kingue
Nationalité France
Naissance
Paris
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 70 kg (154 lb)
Surnom Pao
Situation en club
Club actuel Fin de carrière en 1997
Numéro 12
Poste Ailière
ailière forte
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
Stade français
Marist College
Villeurbanne
Stade français
Orchies
Bordeaux
Paris Racing
Clermont-Ferrand
Bordeaux
Sélection en équipe nationale **
1980-1993 France (254 sél)2321 pts

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Biographie

Carrière sportive

Paoline Ekambi est née le à Paris, d'une mère française et d'un père camerounais, ancien joueur professionnel de football avec l'équipe de l'Oryx Douala et à Rouen qui évolue alors en L1. [réf. nécessaire].

Elle commence le basket à 14 ans à Sainte-Geneviève-des-Bois et dans la foulée, entre en sport-études à l’INSEP à 14 ans ½ et fait partie de la promotion « Horizon 80 » en 1977 et est médaillée d'argent au Championnat d'Europe Junior en 1981. À 17 ans, elle commence sa carrière de joueuse professionnelle au Stade français en Nationale 1 féminine; l'actuelle LFB. Dès cette première saison, elle gagne un titre de championne de France et obtient sa première sélection en équipe de France senior lors d'une rencontre amicale contre la Tchécoslovaquie en [1].

Remarquée par ses prestations en équipe de France, elle est retenue pour jouer au Marist College aux États-Unis. C’est la première française à participer au championnat universitaire américain.

Elle a détenu le record des sélections en équipe de France avec 254 sélections pendant 24 ans avant de transmettre le relais à l'internationale Céline Dumerc en 2017[2] et est la troisième meilleure marqueuse historique en équipe de France avec 2 321 points. Elle est également capitaine de celle-ci pendant une période[Quand ?]. Son record de points en équipe de France est de 31 lors de la rencontre France - Yougoslavie du championnat d'Europe 1985. Avec l'équipe de France, elle remporte la médaille d'argent du Championnat d'Europe 1993. Elle termine sa carrière à 31 ans en équipe de France quelques semaines plus tard avec une Médaille d'argent aux Jeux Méditerranéens, le , à Lattes contre la Grèce.

Elle termine sa carrière de joueuse professionnelle à 35 ans au club de Bordeaux Chanteclerc.

Notoriété hors basket-ball

Elle profite de ses qualités et de son physique pour accéder à la notoriété : elle est la joueuse la plus médiatique de sa génération, elle devint ainsi la première sportive, tous sports confondus à faire la « une » de l'Équipe magazine à tout juste 19 ans[3]. Sa féminité touche tous les publics : élue Miss Europe Basketball en Bulgarie, puis en Italie dans le Magazine Balloncesto. Elle a été en couverture de magazines féminins et les agences de mannequins la sollicitent car elle incarne sport et féminité.

Parcours professionnel

Elle a créé PEKB Paris le ; une marque engagée lancée à l'occasion des JO de Londres 2012 pour les femmes pour lesquelles "Élégance rime avec Performance" en « privilégiant la qualité et le savoir-faire français pour une économie locale citoyenne et solidaire »[4].

Elle a occupé également un poste de Superviseure de la Ligue nationale de basket-ball (LNB) jusqu'en 2012.

Après l’obtention d’une certification en « Stratégie de Communication, Corporate Reputation » à HEC en 2010, et une certification de Community Manager chez Tamento en 2010, elle cofonde en 2015 la startup Sportail Community, plateforme intermédiaire entre les compétiteurs de haut niveau et les entreprises, dont elle prend la présidence. Ce réseau social vise à permettre aux entreprises de trouver leur vivier de « talents » sportifs et handisport afin de les recruter mais aussi développer des opportunités business[5].

Elle a participé aux séminaires de la rénovation de la gouvernance du sport français lancé par l'ancienne Ministre des Sports Laura Flessel, remis en à sa successeure Roxana Maracineanu[6].

Elle est membre de la Commission Juridique et Discipline (CJD) de la Ligue Nationale de Basket (LNB)

Elle est membre du collectif Egal Sports pour la parité femmes/hommes dans le sport[7]

Elle a été responsable du bureau région Paris Île-de-France de l’Amicale des internationaux de basket.

Clubs successifs

Palmarès

Palmarès en Club :

  • Championne de France 1980 avec le Stade-Français Paris
  • Championne de France 1983 avec le Stade-Français Paris
  • Championne de France 1984 avec le Stade-Français Paris
  • 1/4 finaliste Coupe Ronchetti 1981 avec le Stade-Français Paris
  • Vice championne de France 1988
  • Vice championne de France 1989
  • Vice championne de France 1990
  • Vice championne de France 1992
  • Vice championne de France 1993
  • Vice championne de France 1995
  • Championne de la Conférence Est avec Marist College (NCAA/USA) 1985–1987.

Palmarès en Équipe de France

Distinctions personnelles

  • 1979 : Élue meilleure joueuse "espoir" du championnat de France
  • 1986 : All Star conference Est (Marist College /NCAA) & Player of the Week
  • 1989 : Sélectionnée dans l'équipe All Star Européen au championnat d'Europe senior à Trévise (Italie)
  • 1990 : Figure parmi le TOP 15 des meilleures joueuses d’Europe (classée 13e)
  • 1994 : Médaille de Bronze de la Jeunesse & des Sports
  • Deux fois Miss Europe (championnat d’Europe en Bulgarie) et nominée par le Mag Pallacanestro (Italie)
  • 2012 : Intronisée à l’Académie du basket-ball français

Notes et références

  1. « Paoline EKAMBI-KINGE », sur matchesfrance.basketfrance.com
  2. « EKAMBI et CAMPI honorées », sur basketfrance.com
  3. « Paoline EKAMBI-KINGE », sur basketfrance.com
  4. « Une ancienne championne de basket lance sa griffe sportswear chic », sur lesnewsdunet.com, (consulté le 29 juin 2012)
  5. « Paoline EKAMBI et sa passion du sport. », sur afrocadre.com, (consulté le 1er août 2019)
  6. « Nouvelle gouvernance du sport : le rapport remis à la ministre », sur sports.gouv.fr, (consulté le 1er août 2019)
  7. « Paoline Ékambi », sur egalsport.com (consulté le 1er août 2019)

Lien externe

  • Portail du basket-ball
  • Portail du Cameroun
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.