Parfum de femme (roman)

Parfum de femme (Il buio e il miele) est un roman italien de Giovanni Arpino paru en 1969.

Pour les articles homonymes, voir Parfum de femme.

Parfum de femme
Auteur Giovanni Arpino
Pays Italie
Genre Roman
Version originale
Langue Italien
Titre Il buio e il miele
Éditeur Rizzoli
Date de parution 1969
Version française
Traducteur Nathalie Bauer
Éditeur Philippe Rey
Lieu de parution Paris
Date de parution 2005
Nombre de pages 174
ISBN 2-84876-031-1

La traduction français signée Nathalie Bauer est publiée en 2005.

Le personnage principal est un officier devenu invalide à cause d’un accident pendant un exercice sur le champ de tir. Deux films ont été tournés à partir de ce roman : Parfum de femme (Profumo di donna, 1974) réalisé par Dino Risi, avec Vittorio Gassman dans le rôle principal, et Le Temps d'un week-end (Scent of a Woman, 1992) réalisé par Martin Brest, interprété par Al Pacino.

Le roman connaît un beau succès à sa parution, car le héros a été vu comme un emblème de la solitude moderne.

Résumé

Le capitaine Fausto G. a trente-neuf ans. Il y a neuf ans qu’il est aveugle, il lui manque aussi une main à cause d’une bombe qui a explosé pendant un exercice. Le lieutenant Vincenzo C., que le capitaine Fausto G. retrouvera à Naples, a perdu la vue dans le même accident. Fausto G. vit à Turin chez sa tante, une femme âgée. Il choisit de visiter son ami le lieutenant Vincenzo C. à Naples. Il voyage avec un jeune militaire qui fait son service et que sa hiérarchie a désigné comme accompagnateur de Fausto G..

Quand il rencontre ce jeune militaire, Fausto choisit de l’appeler Ciccio, le même nom qu’il utilise pour tous ses assistants. Les événements sont racontés à la première personne par Ciccio.

Le voyage vers Naples a deux haltes, à Gênes et à Rome. Fausto qui boit toujours et emporte une bouteille d'alcool révèle son caractère autoritaire. Ciccio supporte et il pense avoir compris sa colère.

À Gênes, Ciccio doit organiser un rendez-vous avec une prostituée. Dans la chambre où il passe la nuit, Ciccio voit que dans la valise de Fausto il y a un revolver. Quand ils se trouvent à Rome, Fausto rencontre son cousin, un prêtre, Fausto a un comportement brusque avec lui. Plus tard, dans un café, Fausto est gêné par un homme aveugle qui vend des billets de la loterie : Fausto ne supporte pas les hommes qui ont son handicap et donc commande à Ciccio d’acheter tous les billets pour chasser l’aveugle. Avant de partir pour Naples, les deux passent la nuit dans un petit hôtel.

Quand ils arrivent à Naples, Ciccio pense qu’il y a un accord secret entre Fausto et Vincenzo. Ce dernier est sérieux et taciturne, il a un caractère différent de celui de Fausto. Il passe le temps avec quatre filles : Sara et Candida, deux sœurs, sont les filles de la propriétaire du restaurant où ils mangent toujours, Ines et Michelina sont deux de leurs amies. Sara est tombée amoureuse de Fausto malgré la différence d’âge, mais Fausto ne l’aime pas.

Une fête est organisée dans la maison de Vincenzo. Quand la fête se termine, Ciccio et les filles entendent des coups de feu. Ciccio et Sara rentrent : Vincenzo est assis sur un fauteuil ; le sang coule d’une des ses oreilles, Fausto est étonné. Sara n’hésite pas ; elle s’enfuit avec Fausto et ils vont dans l’une de leurs maisons, elle a peur qu’il puisse être accusé de l’homicide de Vincenzo. Fausto devait tuer Vincenzo et puis devait se suicider, mais il n’a pas eu le courage de le faire. Maintenant, il se déteste. Plus tard, les personnages découvrent que Vincenzo n’est pas mort : un os l’a sauvé. On pense qu’il avait essayé de se suicider, Fausto n’est pas accusé. Fausto admet être coupable, mais son attitude envers Sara change et il reste avec elle pour toujours.

Adaptations cinématographiques

Notes et références

    • Portail de la littérature italienne
    • Portail des années 1960
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.