Parti populaire chrétien (Norvège)

Le Parti populaire chrétien (en norvégien Kristelig Folkeparti) est le parti démocrate-chrétien norvégien. Il est observateur au Parti populaire européen.

Pour les articles homonymes, voir Parti populaire chrétien.

Parti populaire chrétien
(no) Kristelig Folkeparti

Logotype officiel.
Présentation
Leader Kjell Ingolf Ropstad
Fondation
Siège Øvre Slottsgate 18–20 0154 Oslo
Positionnement Centre[1]
Idéologie Démocratie chrétienne
Conservatisme social
Euroscepticisme
Affiliation européenne Parti populaire européen (observateur)
Affiliation internationale Internationale démocrate centriste
Adhérents 25 000 (2012)
Couleurs Jaune
Site web http://www.krf.no/
Storting Storting
Représentation
Députés
8 / 169

Si cette formation a été fondée initialement dans l'optique de défendre la vision chrétienne sur différentes thématiques, notamment sur le plan social et moral, elle a élargi son offre politique avec le temps. Si la défense des valeurs chrétiennes reste la clé de voûte de ce parti, il est considéré comme un parti centriste, combinant des aspects socialement conservateurs avec des positions plus à gauche en matière économique.

Histoire

Idéologie

En matière sociale, le parti populaire chrétien défend des positions conservatrices. Il s'oppose à l'euthanasie et à l'avortement, sauf dans les cas de viol et de mise en danger de la vie de la mère. Il soutient l'accessibilité à la contraception comme un moyen de réduire le taux d'avortement. En outre, il milite pour le bannissement de la recherche sur les embryons humains et se montre méfiant envers les positions libérales dans le domaine de la bioéthique. Sous le deuxième gouvernement de Bondevik (2001-2005), principale figure récente du parti, la Norvège a adopté des lois parmi les plus strictes en la matière, grâce au soutien du parti socialiste de gauche et du Venstre. En ce qui concerne les droits des homosexuels, le parti soutient le principe d'une union civile mais s'oppose au mariage entre personnes de même sexe et à l'adoption par des homosexuels. Enfin, il reste neutre à propos de la situation des homosexuels dans l'Église, estimant que cette question ne relève pas du domaine politique.

Depuis la fondation du parti, toute personne prétendant le représenter doit déclarer sa foi chrétienne. En revanche, ses membres ne sont pas soumis à cette obligation. De plus en plus, le parti obtient le soutien de fidèles d'autres confessions, notamment des Musulmans, ce qui remet en cause cette règle. Elle est modifiée lors d'une convention en 2013. Désormais, il est requis de déclarer sa volonté de travailler en faveur des valeurs chrétiennes et non plus d'être de confession chrétienne. En réaction, les éléments les plus conservateurs du parti ont fondé une nouvelle formation, le parti des Chrétiens.

Résultats électoraux

Liste des chefs du parti

Notes et références

  1. (en) Josep M. Colomer, Comparative European Politics, Routledge, (ISBN 9781134073542, lire en ligne).

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de la politique
  • Portail du monde contemporain
  • Portail de la Norvège
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.