Pascale Montpetit

Pascale Montpetit est une comédienne québécoise née à Montréal le . Elle a remporté des prix au cinéma (Jutra et Génie), à la télévision (Gémeaux et MetroStar) et au théâtre (Prix Roux-Gascon) ainsi que le prix Jan-Doat du Conservatoire d'art dramatique de Montréal en 1985[1].

Pascale Montpetit
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Biographie

Pascale Montpetit est diplômée du Conservatoire d'art dramatique de Montréal, promotion 1985. Elle a signé pendant un an une chronique hebdomadaire (en français) dans le journal The Gazette. Elle a été nommée Artiste pour la paix en 2010. Elle a été la porte-parole de La journée mondiale du livre et du droit d'auteur en 2017.

Carrière

Télévision

Théâtre

  • 2016 : Le Joker, Larry Tremblay théâtre de Quat'sous
  • 2010-2015 : Poésie, sandwich et autres soirs qui penchent
  • 2015 : Moi, dans les ruines rouges du siècle : Olivier Kemeid Théâtre de Quat'sous et tournée
  • 2014 : L'architecture de la paix : Evelyne de la Chenelière Espace Go
  • 2013 : Le murmure du coquelicot Sébastien Soldevilla TNM
  • 2013 : Furieux et désespérés Olivier Kemeid Centre du théâtre d'aujourd'hui
  • 2012 : La démesure d'une 32 A : Clémence Desrochers Espace Go
  • 2012 : L'histoire du roi Lear : Shakespeare TNM
  • 2010 : Et Vian dans la gueule Boris Vian TNM
  • 2009 : La Charge de l'orignal épormyable Claude Gauvreau TNM
  • 2008 : L'Imprésario de Smyrne Carlo Goldoni TNM
  • 2007-2008 : Toc toc Laurent Baffie Juste pour rire
  • 2006-2007 : Le Malade imaginaire Molière TNM[4]
  • 2004 : La Fausse Suivante Marivaux TNM
  • 2002 : Quelqu'un va venir Jon Fosse Théâtre Ubu
  • 1999 : Marie Stuart Dacia Maraini TNM
  • 1998 : Le temple des mots Nouveau théâtre expérimental
  • 1998 : Les oranges sont vertes Claude Gauvreau TNM[5],[6]
  • 1996 : Les Amours : Jean-Pierre Ronfard Nouveau théâtre expérimental
  • 1995 : Le bourgeois gentilhomme Molière Juste pour rire
  • 1995 : Le temps et la chambre Botho Strauss TNM[7]
  • 1994 : La mouette Tchekhov Théâtre du rideau vert
  • 1994 : Le Père Ibsen Compagnie Jean-Duceppe
  • 1993 : Roberto Zucco Bernard-Marie Koltès Théâtre Ubu, Festival de théâtre des Amériques, NCT
  • 1993 : Le temps des lilas Marcel Dubé Théâtre du rideau vert
  • 1992-1993 : Il n'y a plus rien, L'homme qui n'avait plus d'amis Robert Gravel Nouveau théâtre expérimental
  • 1992 : Premières de classe Colleen Dockery traduction Michel Tremblay Théâtre de la Marjolaine
  • 1992 : Conte d'hiver 70 Anne Legault Centre du théâtre d'aujourd'hui
  • 1991 : Ines Pérée, Inat Tendu Réjean Ducharme TNM
  • 1991 : Des restes humains non-identifiées et la vraie nature de l'amour Brad Fraser Théâtre de Quat'sous
  • 1991 : Peer Gynt Henrik Ibsen TNM
  • 1990 : Cantate grise Samuel Beckett théâtre Ubu
  • 1990 : La déprime Collectif d'auteurs Productions La gitane
  • 1990 : Billy Strauss Lise Vaillancourt Espace Go
  • 1990 : L'Apocalypse de Jean Nouveau théâtre expérimental
  • 1987-1989 au théâtre : Le dortoir, Le rail, Hamlet-Machine Gilles Maheu Montréal et tournée Carbone 14
  • 1989 : Ce soir on danse Richard Harris Compagnie Jean-Duceppe
  • 1989 : Richard 111 Shakespeare Théâtre du rideau vert/ CNA
  • 1987 : Variations sur un temps Nouveau théâtre expérimental
  • 1985 : Chandeleur Maryse Pelletier Centre du théâtre d'aujourd'hui
  • 1986 : Souvenirs de Brighton beach Neil Simon Compagnie Jean-Duceppe
  • 1986 : À Beloeil ou ailleurs Nouveau théâtre expérimental
  • 1985 : Le testament Marcel Dubé Théâtre de la Marjolaine

Filmographie

Distinctions

  • 1991 : Prix Génie pour son rôle dans le film H[1]
  • 1992 : Prix Gémeaux du meilleur second rôle dans la série Blanche
  • 1992 : Prix Gascon-Roux du TNMmeilleure interprétation féminine Ines Pérée, Inat Tendu
  • 1996 : Nomination Prix Génie pour son rôle dans le film Eldorado[8],[1]
  • 1996 : Nomination Prix gémeaux du meilleur premier rôle dans la série Sous un ciel variable
  • 1998 : Nomination Prix Génie pour son rôle dans le film Le cœur au poing[1]
  • 1999 : Prix Gémeaux du meilleur second rôle dans la série Diva
  • 1999 : Meilleure interprétation féminine Festival de Mons Le cœur au poing
  • 1999 : Prix Jutra meilleure actrice Le cœur au poing
  • 1999 : Nomination Prix gémeaux du meilleur second rôle dans la série Réseaux
  • 1999 : Prix Gascon-Roux du TNM meilleure interprétation féminine Les oranges sont vertes
  • 1999 : Prix Gascon-Roux du TNM meilleure interprétation féminine Le temps et la chambre
  • 2002 : Nomination Prix gémeaux pour son rôle dans la série Mon meilleur ennemi
  • 2002 : Nomination Prix Gemini pour son rôle dans le film The stork derby
  • 2002 : Prix Génie pour son rôle dans le film Savage Messiah
  • 2012 : Nomination Prix Génie pour son rôle dans le film The girl in the white coat[10]
  • 2006 : Nomination Prix gémeaux dans un premier rôle dans la série Histoires de filles
  • 2006 : Prix Gascon-Roux du TNM meilleure interprétation féminine Le malade imaginaire

Voir aussi

2009, Pascale Montpetit apparait en entrevue dans le film La dérive douce d'un enfant de Petit-Goâve[11] du réalisateur Pedro Ruiz, documentaire racontant le parcours de l'écrivain haïtien Dany Laferrière.

Notes et références

Liens externes

  • Portail du cinéma québécois
  • Portail de la télévision
  • Portail de Montréal
  • Portail du Québec
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.