Passage d'Enfer

Le passage d'Enfer est une voie du 14e arrondissement de Paris située entre le boulevard Raspail et la rue Campagne-Première.

14e arrt
Passage d’Enfer
Situation
Arrondissement 14e
Quartier Montparnasse
Début 247, boulevard Raspail
Fin 21, rue Campagne-Première
Morphologie
Longueur 160 m
Largeur 10 m
Géocodification
Ville de Paris 3305
DGI 3282
Géolocalisation sur la carte : Paris

Situation et accès

Ce passage part du boulevard Raspail, parallèle à la rue Campagne-Première vers le sud-ouest. À l'autre extrémité, il fait un coude à 90° pour rejoindre la rue Campagne-Première. Aujourd'hui (2015), c'est une voie privée, fermée par des grilles à ses extrémités, qui présente la particularité d'être toujours pavée.[Passage à actualiser]

La station de métro la plus proche du passage d'Enfer est Raspail, sur les lignes .

Origine du nom

Il tire son nom de l'ancien nom du boulevard Raspail, « boulevard d'Enfer » (qui mène place Denfert-Rochereau), et plus précisément du chemin de ronde de la barrière d'Enfer qui longeait l'ancien mur des Fermiers généraux, chemin qui partait de la fin de la rue d'Enfer. Selon diverses sources, ce nom proviendrait à la fois du « bois d'Enfer » qui couvrait ce plateau, et de la « porte de Fer » (dite « porte Saint-Michel » ou « porte Gibard »), qui ouvrait au sud l'enceinte de Philippe Auguste vers Orléans.

Historique

Cette voie est ouverte en 1857 par l'architecte Félix Pigeory et prend sa dénomination la même année.

Passage d'Enfer derrière les grilles du boulevard Raspail.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

  • No  25 : immeuble de l'architecte André Arfvidson en 1911 ; sur la façade, des céramiques et grès flammé de Alexandre Bigot. Parmi les premiers habitants, André-Hubert Lemaître, ancien élève de l'École nationale supérieure des arts décoratifs. C'est dans cet immeuble que René Jaudon installe son atelier ou École préparatoire aux professorats de dessin et aux concours d'admission à l'école des beaux-arts et des arts décoratifs. Il aura un franc succès. C'est aujourd'hui le siège de l'Académie 25.

Littérature

  • Un recueil de nouvelles de Didier Daeninckx, ainsi qu'une nouvelle extraite de ce recueil, porte le nom de Passage d'Enfer.
  • Rendez-vous passage d’Enfer (2008), un roman écrit par Claude Izner, retraçant l'épopée haussmannienne du libraire Victor Legris dans un Paris qui avance à la lueur de nouvelles mœurs.
  • Blèmia Borowicz, héros de la série de romans Les Aventures de Boro, reporter photographe, est domicilié au 21, passage de l'Enfer.

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de Paris
  • Portail de la route
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.