Patna

Patna est la capitale de l'État du Bihar, dans le nord-est de l’Inde. La ville était auparavant connue sous les noms de Kusumpura, Pushpapura, Pāṭaliputra, et Azeemabad. Sa population, en augmentation rapide, estimée aujourd'hui[Quand ?] à près de 2 millions d'habitants, était en 1991 de 917 243 habitants.

Patna

Takht Patna Sahib ou Har Mandir
Administration
Pays Inde
État ou territoire Bihar
District Patna
Maire Ghan Shyam Kumar
Index postal 800 0xx
Fuseau horaire IST (UTC+05:30)
Indicatif +0612
Démographie
Population 1 683 200 hab. (2011)
Densité 16 925 hab./km2
Géographie
Coordonnées 25° 36′ 45″ nord, 85° 07′ 42″ est
Altitude Max. 53 m
Superficie 9 945 ha = 99,45 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Inde
Patna
Géolocalisation sur la carte : Bihar
Patna
Géolocalisation sur la carte : Bihar
Patna
Liens
Site web http://patna.bih.nic.in/

    Géographie

    Patna est située sur la rive sud du Gange.

    Économie

    Patna est depuis longtemps un centre commercial pour les produits agricoles.

    Histoire

    Patna alors Pāṭaliputra a accueilli Gautama Bouddha un peu avant sa mort. Deux conciles bouddhistes ont eu lieu aussi dans cette ville[1]. Patna était, au IIIe siècle av. J.-C., la capitale du royaume Magadha, encore sous la dénomination Pāṭaliputra[2], et, la résidence de l’empereur indien Ashoka. À la fin de son règne, l’empire s’est désintégré et la ville a commencé à se détériorer, elle n’a pas été restaurée jusqu’à ce que les Moghols commencent à l’utiliser comme un important centre commercial au XVIe siècle.

    Les Britanniques ont conquis Patna en même temps que sa région en 1763. En 1935, elle est devenue la capitale de l’État de Bihar.

    Lieux et monuments

    L’université de Patna a ouvert en 1917.

    Le Takht Patna Sahib

    Pour les Sikhs, Patna revêt une certaine importance : un des cinq temples majeurs, de cette religion, un takht, siège dans la capitale du Bihar. Cet édifice sacré se dénomme Takht Patna Sahib ou Takht Har Mandir. Il est construit sur le lieu de naissance de leur dixième et dernier guru humain, Gurû Gobind Singh.

    Le Golghar

    Un des plus anciens bâtiments est le « Golghar », construit en forme de ruche en 1784 : ce silo construit par les Anglais pouvait contenir 137 000 tonnes de céréales. De son sommet, on peut avoir une vue sur toute la ville.

    Galerie


    Références

    1. A Dictionary of Buddhism par Damien Keown publié par Oxford University Press, page 213
    2. The A to Z of Hinduism par B.M. Sullivan publié par Vision Books, page 155, (ISBN 8170945216)

    Voir aussi

    Article connexe

    • Suman Kr Mallick, politicien et avocat, est né dans la ville

    Lien externe


    • Portail du sikhisme
    • Portail de l’hindouisme
    • Portail de l’Inde
    • Portail du bouddhisme
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.