Patrick d'Udekem d'Acoz

Le comte Patrick d'Udekem d'Acoz, né le à Uccle et mort le à Ottignies-Louvain-la-Neuve[1], est un aristocrate belge, homme d'affaires et homme politique.

Pour les autres membres de la famille, voir Famille d'Udekem.
Patrick d'Udekem d'Acoz
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Père
Charles d'Udekem d'Acoz (d)
Mère
Suzanne van Outryve d’Ydewalle (d)
Conjointe
Anna Komorowska (en)
Enfants
Mathilde d'Udekem d'Acoz
Countess Hélène Marie Michele Ghislaine d'Udekem d'Acoz (d)
Countess Elisabeth Marie Hedwige Ghislaine d'Udekem d'Acoz (d)
Jonkvrouw Marie-Alix Suzanne Ghislaine d'Udekem d'Acoz (d)
Count Charles-Henri Marie Ghislain d'Udekem d'Acoz (d)
Autres informations
Parti politique

Originaire de Poperinge en Flandre-Occidentale, il est le fils du baron Charles d'Udekem d'Acoz et de Suzanne van Outryve d’Ydewalle (nl). Il épouse la comtesse Anna Maria Komorowska (en) (issue par sa mère de l'illustre famille princière polonaise Sapieha) et est le père de cinq enfants, parmi lesquels Mathilde d'Udekem d'Acoz, l'épouse du roi Philippe de Belgique. Il habitait au château de Losange situé dans le village de Villers-la-Bonne-Eau, près de la frontière avec le grand-duché de Luxembourg.

Biographie

Au début des années 1960, il a fait construire le plus beau et le plus populaire « dancing » de la Province de Luxembourg, appelé le "Los Angeles" à 5 km de Bastogne. Il était connu par les Bastognards comme étant le « baron de Losange » (en fait il était « écuyer » selon l'acte de mariage de Philippe et Mathilde). Il a fait le bonheur de milliers de jeunes « yéyés » de l'époque en invitant des groupes très connus comme les Spotnicks, les Surfs et des chanteurs comme Adamo et Dick Rivers.

Patrick d'Udekem d'Acoz a fait de la politique au sein du parti réformateur libéral (PRL) : il a été le dernier bourgmestre de Villers-la-Bonne-Eau jusqu'à la fusion des communes en 1977, puis conseiller communal de Bastogne et conseiller provincial de la province du Luxembourg.

En 1999, Patrick d'Udekem d'Acoz devient un personnage public à la suite du mariage de sa fille avec le prince héritier Philippe de Belgique et est titré comte par arrêté royal d'Albert II de Belgique du 8 novembre 1999, entrant en vigueur le 4 décembre 1999[2],[3].

Dans la décennie suivante, le comte Patrick d'Udekem d'Acoz se retrouve régulièrement dans la presse pour sa mésentente et ses procès avec son frère Henri, ancien bourgmestre de Poperinge.

Il meurt le 25 septembre 2008 au centre neurologique William Lennox à Ottignies. Ses funérailles ont lieu à Bastogne en présence de la famille royale belge, de plusieurs membres de la famille grand-ducale luxembourgeoise (le prince Guillaume et ses sœurs les princesses Margaretha et Marie-Astrid), du président du Sénat Armand De Decker et du couturier Édouard Vermeulen.

Mariage et descendance

Patrick d'Udekem d'Acoz se marie avec la comtesse Anna Maria Komorowska (né à Białogard le 23 septembre 1946) le 1er septembre 1971 à Forville, civilement, et religieusement à Hannut le 11 septembre 1971. Elle est la fille du comte Leon Michal Komorowski (1907-1992) et de la princesse Zofia Sapieżanka (en), et cousine éloignée[4] du président polonais Bronisław Komorowski. Le couple a eu cinq enfants :

  • Comtesse Mathilde d'Udekem d'Acoz (née le 20 janvier 1973), duchesse de Brabant (4 décembre 1999), puis reine des Belges (21 juillet 2013), à la suite de son mariage avec le prince Philippe de Belgique, duc de Brabant puis roi des Belges. Ils ont quatre enfants : princesse Élisabeth de Belgique, duchesse de Brabant, prince Gabriel, prince Emmanuel et princesse Éléonore ;
  • Demoiselle[5] Marie-Alix d'Udekem d'Acoz (née le 5 septembre 1974 - morte le 14 août 1997) ;
  • Comtesse Élisabeth d'Udekem d'Acoz (née le 17 janvier 1977), épouse le 22 juin 2006 le marquis italien Alfonso Pallavicini (né en 1964). Ils ont 2 enfants : Olympia et Adalberto ;
  • Comtesse Hélène d'Udekem d'Acoz (née le 22 septembre 1979), épouse le 11 juin 2011 le baron Nicolas Janssen (né en 1974) (fils de Daniel Janssen). Ils ont une fille : Cordélia ;
  • Comte Charles-Henri d'Udekem d'Acoz (né le 14 mai 1985) est avocat, inscrit depuis 2010 au barreau de Bruxelles. Il est spécialisé en droit immobilier et droit rural (dont le bail à ferme).

Devise

Sa devise est Bello et Jure Senesco.

Notes et références

  1. Décès du Comte d'Udekem d'Acoz lalibre.be, 26 septembre 2008
  2. par décret royal du 8 novembre 1999 : Moniteur Belge, 13 novembre 1999, p.42488
  3. Lettres patentes de noblesse, 1993-2000, Lannoo, Tielt, 2001, p. 118.
  4. Selon la base généalogique Roglo, sa fille Mathilde d'Udekem d'Acoz a deux liens de parenté avec Bronisław Komorowski : un au 7e degré et un autre au 13e degré. Voir aussi schéma de la parenté la plus proche et schéma de la parenté plus éloignée.
  5. Feu le comte Patrick d'Udekem d'Acoz est né écuyer (ou jonkheer en néerlandais) et ses filles (dont Alix) à leur naissance ne portèrent pas de titre de noblesse (le titre d'écuyer n'ayant pas d'équivalent féminin en français, contrairement au néerlandais ou les filles d'écuyer peuvent se prévaloir du titre de jonkvrouw) mais pouvaient se prévaloir du titre de demoiselle (avant mariage) / dame (après mariage) devant leurs prénoms et noms.
  • Portail de la Belgique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.