Paul de Saint-Hilaire

Paul Meurice est un historien de l'art belge né en 1926 et mort le , qui était plus connu, sous son nom de plume Paul de Saint-Hilaire porté jadis par une famille homonyme la famille Meurisse (sic) de Saint-Hilaire[1].

Pour les articles homonymes, voir Meurice.
Paul de Saint-Hilaire
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Après avoir fait ses études en histoire, art et archéologie à Louvain, Paris et Bruxelles, il a travaillé pendant dix ans dans l'enseignement. Il a été président de l'Institut européen de symbolique et d'histoire, administrateur au Centre culturel et artistique d'Uccle[2].

Journaliste, conférencier et écrivain, son œuvre est axée sur l'ésotérisme qui fut son thème de prédilection et sa principale clef d'interprétation[2].

Biographie

Son œuvre est axée sur l'ésotérisme qui fut son thème de prédilection[3] et sa principale clef d'interprétation.

Sa Belgique mystérieuse (1973), est l'un des best-sellers de l'édition belge. Après une Flandre mystérieuse (1975) qui apporte d'étonnantes révélations sur l'origine et la fin des Templiers, son Ardenne mystérieuse (1976) a obtenu Le prix littéraire Adrien de Prémorel.

Bibliographie

  • La Belgique mystérieuse, éditions Rossel, (1973)
  • La Flandre mystérieuse, éditions Rossel, (1975)
  • L'Ardenne mystérieuse, éditions Rossel, (1976), Prix Adrien de Prémorel en 1976
  • Bruxelles mystérieux, éditions Rossel, (1976)
  • Le Mystère des Labyrinthes, éditions Rossel, (1977)
  • Bruges, Cité du Graal, Rossel, (1978)
  • Bruxelles, Mille ans de Mystères, Rossel, (1978)
  • La Grand-Place de Bruxelles, Rossel Edition, (1978)
  • Itinéraires Mystérieux d'un Gourmand en Ardenne, éditions Rossel, (1980)
  • Liège et Meuse mystérieux Tome 1, éditions Rossel, (1980)
  • Histoire secrète de Bruxelles, Albin Michel, , (ISBN 978-2226013057)
  • Liège et Meuse mystérieux Tome 2 : les Templiers, éditions Rossel, (1982)
  • Ainsi Parla Nostradamus, éditions Rossel, (1982)
  • Atlas du Mystère : 1000 énigmes de la Seine au Rhin, RTL éditions, (1985)
  • Le Coq (Mythes & Symboles), Dedale Editions, (1990)
  • Les Sceaux Templiers et leurs symboles, Pardès, (1991)
  • Le Coq, Philippe lebaud, , (ISBN 9782866452032)
  • Lieux hantés ensorcelés de Wallonie, Noir Dessin Production.
  • Lecture alchimique de la grand-place de Bruxelles, Cosmogone, , (ISBN 978-2914238090)
  • L'Univers secret du labyrinthe, Éditions Alphée, , (ISBN 978-2753802001)

Notes et références

  1. Paul Meurice, Généalogie de la famille Meurisse, in-folio, 59 pages stencilées dont 28 de reproductions de documents. Ce premier fascicule traite de la famille Meurisse (sic) depuis son apparition à Tournai en la personne de Jehan Meurisse qui y mourut en février 1434. Il se termine par la descendance de Jacques-François Meurisse, dit de Saint-Hilaire, qui vivait à Watten-lez-Dunkerque au XVIIIe siècle. (Voir compte rendu dans : L'Intermédiaire des généalogistes, n° 121, 1966, p.46.) C'est d'après cette famille Meurisse, que Paul Meurice (sic), a pris le pseudonyme de Saint-Hilaire.
  2. « Paul de Saint-Hilaire », sur Babelio (consulté le 15 janvier 2020)
  3. In memoriam Paul de SAINT-HILAIRE

Liens et références externes

  • Portail de la Belgique

https://www.babelio.com/auteur/Paul-de-Saint-Hilaire/153514

Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.