Pedro Luiz d'Orléans-Bragance

Pedro Luiz (ou Pierre-Louis[1],[2]) Maria José Miguel Gabriel Rafael Gonzaga de Orleans e Bragança[N 1], qui portait le titre de courtoisie de prince du Brésil, né le à Rio de Janeiro, au Brésil, et mort le , à bord du vol Air France 447, qui a sombré dans l’océan Atlantique, est une personnalité brésilo-belge du monde des affaires, fils d'Antônio de Orléans e Bragança et de la princesse Christine de Ligne.

Pour les articles homonymes, voir Prince Pierre d’Orléans-Bragance.
Pedro Luiz de Orleans e Bragança
Pierre-Louis d’Orléans et Bragance, en 2009.
Biographie
Titulature Prince d’Orléans-Bragance
Prince du Brésil
Dynastie maison d'Orléans-Bragance
Nom de naissance Pedro Luiz Maria José Miguel Gabriel Rafael Gonzaga de Orleans e Bragança e Ligne
Naissance
Rio de Janeiro (Brésil)
Décès
Océan Atlantique
Sépulture cimetière de la Fraternité de Notre-Dame de la Conception, à Vassouras
Père Antônio de Orleans e Bragança
Mère Christine de Ligne (pt)
Religion Catholicisme romain

Biographie

Pedro Luiz de Orleans e Bragança était un descendant du dernier empereur du Brésil. À la date de sa disparition en mer, il était pour les partisans de la branche de Vassouras, quatrième dans l’ordre de succession au trône. Il était le fils le plus âgé d’Antônio de Orleans e Bragança et de son épouse la princesse Christine de Ligne, fille d'Alix de Luxembourg. Il est un descendant direct d’Isabelle du Brésil.

Il travaillait en tant que consultant financier à la banque BNP Paribas au Luxembourg.

Pedro Luiz de Orleans e Bragança était à bord du vol 447 d’Air France qui a disparu au-dessus de l’Atlantique le . Il souhaitait se rendre au Luxembourg où il faisait un stage en économie[4] après avoir rendu visite à sa famille à Rio de Janeiro[5].

Titulature et décorations

Titulature

  •  : Son Altesse royale le prince Pedro Luiz de Orleans e Bragança, prince du Brésil

Membre de la maison d'Orléans-Bragance en tant que descendant par les mâles d’Isabelle, princesse impériale du Brésil et du comte d’Eu, Pedro Luiz reçoit à la naissance les titres de courtoisie de prince d'Orléans-Bragance et de prince du Brésil, avec, en tant que cadet le prédicat de courtoisie d’altesse royale et non celui d’altesse impériale réservé aux héritiers directs[6],[7]. Pedro Luiz appartient à la branche de Vassouras, branche cadette de la maison d’Orléans-Bragance.

Décorations dynastiques

 Empire du Brésil
Grand-croix de l'ordre de Pierre Ier[8]
Grand-croix de l'ordre de la Rose[8]

Ascendance

Bibliographie

  • Chantal de Badts de Cugnac et Guy Coutant de Saisseval, Le Petit Gotha, Paris, Éditions Le Petit Gotha, coll. « Petit Gotha », (1re éd. 1993), 989 p. (ISBN 2-9507974-3-1)
  • Armando Alexandre dos Santos, A legitimidade monárquica no Brasil, São Paulo, Artpress-Indústria Gráfica e Editora, , 249 p. (OCLC 21161536)

Notes et références

Sources

Notes

  1. Selon le site de la branche de Vassouras[3], la graphie exacte de ses prénoms usuels est « Pedro Luiz » et non celle de « Pedro Luís », souvent utilisée par les médias. Comme pour celle de son oncle Luiz de Orléans e Bragança, actuel prétendant au trône brésilien de la branche de Vassouras, l’ancienne écriture du prénom Louis en portugais (Luiz) est préférée à celle introduite au Brésil et au Portugal par la réforme orthographique de 1946 (Luís).

Références

  1. « La disparition du vol Air France 447 Rio-Paris », sur Le Figaro, (consulté le 26 décembre 2013)
  2. « Le prince Pierre-Louis d’Orléans-Bragance fait partie des disparus », sur RTL, (consulté le 26 décembre 2013)
  3. (pt) « D. Antonio de Orléans e Bragança », sur Casa Imperial do Brasil (consulté le 26 décembre 2013)
  4. (pt) Note de décès sur le site officiel de la branche de Vassouras. Consulté le .
  5. (pt) Descendente de família real brasileira estava no voo AF 447 sur noticias.uol.com.br. Consulté le
  6. Badts de Cugnac et Coutant de Saisseval 2002, p. 303
  7. Badts de Cugnac et Coutant de Saisseval 2002, p. 321
  8. « Brazil5 », sur www.royalark.net (consulté le 8 mai 2019)

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du Brésil
  • Portail de la monarchie
  • Portail de la Belgique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.