Pepe (football)

Képler Laveran Lima Ferreira, surnommé Pepe, né le à Maceió au Brésil, est un footballeur international portugais évoluant au poste de défenseur central au FC Porto.

Pour les articles homonymes, voir Pepe.

Pepe

Pepe avec le Portugal pendant la Coupe du monde 2018
Situation actuelle
Équipe FC Porto
Numéro 3
Biographie
Nom Képler Laveran Lima Ferreira[1]
Nationalité Portugais
Brésilien
Nat. sportive Portugais
Naissance [1]
Lieu Maceió (Brésil)
Taille 1,88 m (6 2)[1]
Poste Défenseur central / Milieu défensif
Parcours junior
Années Club
2000-2001 Corinthians Alagoano
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2001-2004 CS Marítimo066 0(3)
2004-2007 FC Porto089 0(8)
2007-2017 Real Madrid334 (15)
2017-2018 Beşiktaş JK 052 0(9)
2019- FC Porto048 0(3)
Total 588 (38)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007- Portugal 108 0(7)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 03 mars 2020

Né au Brésil, il démarre cependant sa carrière au Portugal sous les couleurs du CS Maritimo durant trois ans. À l'été 2004, il rejoint le FC Porto, sacré champion d'Europe quelques mois plus tôt, et remporte deux championnats nationaux et plusieurs coupes. Recruté par le Real Madrid en 2007, il remporte la Liga et la Coupe du Roi par deux fois et prend part à la conquête de la « Décima » (dixième Ligue des Champions du club) soulevée en 2014, de la "Undécima" (onzième Ligue des Champions du club) en 2016 et de la "Duodécima" (douzième Ligue des Champions du club) en 2017. Avec Sergio Ramos, il a formé la charnière centrale des Merengues pendant une décennie.

En sélection, il se révèle au grand public durant l'Euro 2008 où il fait partie de l'équipe-type. Il dispute également la Coupe du monde en 2010, en 2014 et en 2018 ainsi qu'à l'Euro 2012 et remporte l'Euro 2016 avec le Portugal en tant que titulaire.

Il termine 9e du Ballon d'or France football en 2016.

Solide physiquement, Pepe est connu pour ses interventions agressives et son comportement rugueux sur le terrain. Défenseur central de formation, il peut jouer également milieu de terrain défensif.

Biographie

Carrière en Club

Maritimo (2001-2004)

Né à Maceió, Brésil, Pepe a été formé au Sociedade Sportiva Sete de Setembro avant de rejoindre le Corinthians Football Club. À l'âge de 18 ans, aux côtés de son coéquipier Ezequias, il s'installe au Portugal et signe avec le CS Marítimo sur l'île de Madère, où il passe la grande majorité de sa première saison avec l'équipe B. Après avoir été promu en première division pour la saison 2002-03, sous les ordres de Byshovets Anatoliy, Pepe a rarement raté un match, jouant à plusieurs postes, dont milieu de terrain défensif. Au cours de la pré-saison 2003-04, Pepe a reçu l'autorisation de s'entraîner avec le Sporting Club du Portugal pendant deux semaines, après quoi un accord pourrait être négocié pour son transfert. Toutefois, le club se mit pas d'accord sur les termes et le transfert échoua, le joueur fut donc de retour pour aider Marítimo qui finira sixième et se qualifiera pour la Coupe UEFA.

FC Porto (2004-2007)

Pepe au FC Porto

Au cours de l'été 2004, Pepe signe avec le club portugais du FC Porto, pour 1 000 000  plus trois joueurs : Tonel, Evaldo et Antonielton Ferreira. Une clause de l'accord a également déclaré que Marítimo recevrait 20% de toute indemnité de transfert à venir. Pour sa première saison, Pepe était surtout utilisé comme remplaçant, jouant avec des vétérans Pedro Emanuel, Jorge Costa et le défenseur Ricardo Costa. Cependant, l'année suivante, sous la direction de Co Adriaanse, il s'impose comme l'un des meilleurs défenseurs au sein de l'équipe portugaise. Porto remporte finalement la Liga Sagres et la Coupe du Portugal en 2006.

Real Madrid (2007-2017)

Pepe à la lutte avec le Kun Agüero lors du Derby madrilène.

Il rejoint le Real Madrid à l'inter-saison 2007[2]. Il signe un contrat de cinq ans en faveur du Real Madrid, pour un transfert de trente millions d'euros. Il est officiellement présenté dans son nouveau club le .

Accumulant les blessures à son arrivée au Real Madrid, Pepe peine à s'imposer et à faire taire les critiques.

Pepe défraie la chronique sportive à l'occasion du match Real Madrid - Getafe le . Alors que le score est de 2-2, Javier Casquero chute dans la surface de réparation au contact de Pepe. Dans la continuité de l'action, Pepe, énervé par cette action qui provoque un penalty, assènera à celui-ci une série de coups de pieds avant de se pencher vers lui, l'écrasant avec le genou, lui tirant les cheveux, le pinçant violemment au bras et lui écrasant le mollet, le tout alors que Javier Casquero est encore au sol. À deux des coéquipiers de Javier Casquero qui viennent s'interposer, il assène une gifle et un coup de poing. Il sera finalement maitrisé par son coéquipier et capitaine Iker Casillas qui le conduira en dehors du terrain. Pepe écopera de dix matches de suspension pour ces actes[3].

Il fait partie des cadres de l'équipe nationale portugaise, mais sa blessure pour six mois à la suite d'une rupture des ligaments croisés du genou droit remet en cause sa participation au mondial qui se tient en Afrique du Sud en 2010[4]. Il intègre finalement l'équipe nationale pour la Coupe du monde.

Ses interventions lors du huitièmes de finale retour de la Ligue des champions en 2011 contre Lyon donnèrent également lieu à différents commentaires parmi lesquelles ceux du président d'honneur du Real Madrid, Alfredo Di Stéfano, qui conseilla à Pepe de ne « pas perdre les pédales »[5].

Le , il prolonge son contrat, qui prenait fin en 2012, jusqu’en [6]. Le nouveau salaire du Portugais sera environ 4 millions d’euros, contre 1,8 million avant[7]. Durant la saison 2012-2013, Pepe se voit reléguer sur le banc des remplaçants à la suite de l'éclosion du jeune défenseur central français, Raphaël Varane. Lors de la saison 2013-2014 et l'arrivée de Carlo Ancelotti à la tête de l'équipe, Pepe profite de la blessure de Varane et sa longue convalescence pour retrouver une place de titulaire au côté de Sergio Ramos, son capitaine. De retour de blessure, Varane retrouve une place dans l'axe par intermittence pour ne pas se blesser à nouveau, et c'est Pepe qui est le plus souvent aligné avec lui. Il n'est pas prolongé à l'issue de son contrat.

Beşiktaş JK (2017-2018)

Le , il s'engage avec Beşiktaş JK[8].

En , à la suite des difficultés financières de Besiktas, Pepe résilie son contrat avec le club turc[9],[10].

Retour au FC Porto (depuis 2019)

Laissé libre par Besiktas, il rejoint le FC Porto le , douze ans après avoir quitté le club[11].

Sélection nationale

Pepe célébrant un but avec le Portugal lors de la Coupe des confédérations 2017.

Pepe, qui a été révélé dans le championnat portugais, envisage assez vite de rejoindre la sélection portugaise plutôt que la brésilienne. Mais il doit attendre pour commencer sa carrière internationale sa naturalisation à l'âge de 24 ans, en . Quasi immédiatement, le , il est appelé en équipe nationale du Portugal par Luiz Felipe Scolari. C'est un premier rendez-vous manqué car une blessure l'empêche de rejoindre la sélection.

Scolari le rappelle le , pour les matches contre l'Arménie le , et la Finlande quatre jours plus tard. Il devient international portugais, le , en disputant en entier et en tant que titulaire le match du contre la Finlande, rencontre qui se termine sur le score de 0-0 et qui permet au Portugal de décrocher la qualification pour l'Euro 2008. Très vite, avec ses performances très solides, il devient un pilier de la Selecçao.

Il marque son premier but sous les couleurs portugaises le , lors du premier match de l'Euro contre la Turquie.

Le 16 juin 2014, lors de la Coupe du monde au Brésil, il se fait exclure du terrain lors du match Allemagne-Portugal, pour avoir donné un coup de tête à l'attaquant allemand Thomas Müller[12].

Lors de l'Euro 2016, premier titre majeur pour le Portugal, Pepe tient son rang parmi les meilleurs joueurs du continent à son poste. Il est l'une des principales satisfactions quand son équipe s'extrait laborieusement de sa poule en finissant troisième, après trois matchs nuls contre l'Islande (1-1), l'Autriche (0-0), match au cours duquel il recevra son seul carton jaune, et la Hongrie (3-3). Les prestations de Pepe sont encore saluées en huitièmes de finale contre la Croatie (victoire 1-0 a.p.) et en quarts de finale face à la Pologne (1-1, 5 tab à 3). Blessé, il manque la demi-finale face au Pays de Galles (2-0). Mais lors de la finale face à l'équipe de France, que le Portugal remporte 1-0 grâce à un but d'Éder à la 109e minute, Pepe est élu homme du match et remporte son premier titre en sélection. Il figure aussi dans l'équipe-type de la compétition, pour la troisième fois en trois participations. Lors de la coupe du monde 2018 en Russie Pepe égalise contre l'Uruguay mais ne peut cependant pas empêcher la défaite 2-1 et éviter l'élimination du Portugal en huitièmes de finale

Statistiques

Générales

Statistiques de Pepe (football) au 03 mars 2020[13],[14]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)SupercoupeCompétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFACoupe du monde des clubs PortugalTotal
Division MB MBMBCMBMBMBMBMB
2001-2002 Club Sport Marítimo Primeira Liga 4 0 - ------------ 40
2002-2003 Club Sport Marítimo Primeira Liga 29 2 1 0----------- 302
2003-2004 Club Sport Maritimo Primeira Liga 30 1 2 0----------- 321
Sous-total 63330----------- 663
2004-2005 FC Porto Primeira Liga 15 1 1 0--C15010---- 221
2005-2006 FC Porto Primeira Liga 24 1 4 0--C152------ 333
2006-2007 FC Porto Primeira Liga 25 4 1 0--C180------ 344
Sous-total 64660---18210---- 898
2007-2008 Real Madrid Liga 19 0 1 020C130----71 321
2008-2009 Real Madrid Liga 26 0 0 010C150----110 430
2009-2010 Real Madrid Liga 10 1 1 0--C160----91 262
2010-2011 Real Madrid Liga 26 1 4 0--C180----60 441
2011-2012 Real Madrid Liga 29 1 5 020C190----111 562
2012-2013 Real Madrid Liga 28 1 2 010C1111----70 492
2013-2014 Real Madrid Liga 30 4 7 1--C1110----90 575
2014-2015 Real Madrid Liga 27 2 1 010C160102050 432
2015-2016 Real Madrid Liga 21 1 1 0--C190----120 431
2016-2017 Real Madrid Liga 13 2 2 0--C130----92 274
Sous-total 2291324170-7111020865 42020
2017-2018 Beşiktaş JK Süper Lig 23 2 5 010C160----131 483
2018-2019 Beşiktaş JK Süper Lig 10 3 - ---C372----41 216
Sous-total 3375010-132----172 6911
2018-2019 FC Porto Primeira Liga 13 2 5 0--C130----30 242
2019-2020 FC Porto Primeira Liga 16 1 2 0--C1+C32+70----20 291
Sous-total 29370---120----50 533
Total sur la carrière 4183245180-114510201087 69645

Buts internationaux

Liste des buts en sélection de Pepe
00 Date Lieu Compétition Résultat Adversaire Détail Sél.
1er Stade de Genève, Lancy, SuissePremier tour de l'Euro 2008V 2-0 Turquie 61edu pied droit1-0 4e
2e Stade Ferenc-Puskás, Budapest, HongrieÉliminatoires Coupe du monde 2010V 0-1 Hongrie 10ede la tête0-1 21e
3e Arena Lviv, Lviv, UkrainePremier tour de l'Euro 2012V 2-3 Danemark 24ede la tête0-1 41e
4e Estádio do Bessa, Porto, PortugalMatch amicalV 5-0 Gibraltar 79ede la tête5-0 78e
5e Otkrytie Arena, Moscou, RussieMatch pour la troisième place de la Coupe des confédérations 2017V 2-1 a.p. Mexique 90+1edu pied droit1-1 86e
6e Stade olympique Ficht, Adler, RussieHuitième de finale de la Coupe du monde 2018P 2-1 Uruguay 55ede la tête1-1 99e
7e Estádio Algarve, Faro, PortugalMatch amicalN 1-1 Croatie 32ede la tête1-1 100e
Total 7 buts (2 du pied droit et 5 de la tête), en 108 sélections entre le et le .

Matches internationaux

Palmarès

Pepe avec le Real Madrid à New York en 2012.
Palmarès collectif de Pepe
FC Porto (5) Real Madrid (14) Équipe du Portugal (2)

Distinctions personnelles

Revenus

Le est révélée son implication dans le scandale Football Leaks, sans preuves évidentes[réf. nécessaire].

Vie privée

Depuis le , il est en couple avec Ana Sofia Moreira avec qui il a deux filles : Angeli, née le et Emily, née le .

Notes et références

  1. (en) « 2018 FIFA World Cup Russia – List of Players » [PDF], sur FIFA.com, Fédération Internationale de Football Association (FIFA), (consulté le 11 février 2019)
  2. (en) Madrid pick up Pepe from Porto
  3. « Pepe prend dix matches », sur lequipe.fr, (consulté le 20 janvier 2012)
  4. « Pepe en prend pour six mois », sur eurosport.fr, (consulté le 20 janvier 2012)
  5. « Pepe, la cocotte minute du Real », sur lequipe.fr, (consulté le 20 janvier 2012)
  6. « Pepe et Sergio Ramos prolongent », sur lequipe.fr, (consulté le 20 janvier 2012)
  7. « Pepe et Sergio Ramos prolongent au Real Madrid », sur 7sur7.be, (consulté le 20 janvier 2012)
  8. Le défenseur portugais Pepe signe au Besiktas, www.lequipe.fr, 4 juillet 2017.
  9. Turquie : le Portugais Pepe quitte Besiktas, www.lequipe.fr, 15 décembre 2018.
  10. [https://rmcsport.bfmtv.com/football/besiktas-le-geste-tres-classe-de-pepe-avant-de-quitter-le-club-1589863.html Besiktas: le geste très classe de Pepe avant de quitter le club], www.rmcsport.bfmtv.com, 16 décembre 2018.
  11. Mercato: Pepe revient à Porto, www.rmcsport.bfmtv.com, 8 janvier 2019.
  12. M.M./LeMatin.ch, « Pepe perd la boule et prend un carton rouge », (consulté le 17 juin 2014)
  13. « Fiche de Pepe », sur footballdatabase.eu
  14. « Fiche de Pepe », sur L'Équipe.fr.
  15. (en) « Full-time report Portugal-Turkey » [PDF], sur UEFA.com, Union of European Football Associations, (consulté le 11 février 2019)
  16. (en) « Full-time report Denmark-Portugal » [PDF], sur UEFA.com, Union of European Football Associations, (consulté le 11 février 2019)
  17. (en) Tom Kell, « Portugal spoil France's party with extra-time win », sur UEFA.com, (consulté le 11 février 2019)

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail du Portugal
  • Portail du Brésil
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.